CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Comptes-rendus 2003-2006  >  CR Assemblée Générale  >  Compte-rendu de l’Assemblée Générale de ce mardi 13 janvier 2004

Compte-rendu de l’Assemblée Générale de ce mardi 13 janvier 2004

Publié, le jeudi 15 janvier 2004 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 15 janvier 2004


Tribune : Julie/Jeanne en co-présidence, tour de parole Virginie.

A noter : Le point infos en début d’AG a donné lieu à une ouverture de débat sur chacun des points, ce qui ne nous a pas permis de traiter l’ordre du jour dans son entier. Beaucoup de points techniques et RDV dans cette AG.

Proposition d’ordre du jour :

1/ Infos et RDV des groupes de travail ou commissions

2/ Clermont (compte-rendu des différents RDV )

3/ Logistique (proposition de nouveaux horaires d’ouverture )

4/ Gestion des listes (trolls, charte, décisions )


1/ Infos et RDV des groupes de travail ou commissions :

- Appel pour tracter aux assedic Vic d’AZIR et Petites écuries, RDV sur place.

Jeudi 15 à 10 heures (disponibilité deux heures environ) L’accueil est favorable, beaucoup de personnes sont en demande d’informations. contact jean-marie

Les tracts seront disponibles mercredi à la coordination : Interluttant dernière mouture : puissance du nous, communiqué de presse de la villa medeci, etc..

( Tract du SFA concernant malades et femmes enceintes.)

APPEL A PLAN PHOTOCOPIES ( nous n’avons toujours pas de photocopieuses à la maison )

Il est par ailleurs important de continuer à tracter sur les lieux de travail et de diffusion.

Il nous manque un tract de remobilisation, avec des rendez-vous.

Lecture d’une première mouture d’un tract par fred (qui sera mis en ligne bientôt) qui donne lieu à premiers commentaires ouverts afin de ne pas fonctionner toujours en bi-latéral à 3-4 :

En vrac :

* amener une proposition concrète d’une manifestation ou action pour la réponse au référé pour excès de pouvoir, plutôt qu’une attente passive (croisons les doigts ).

* Explication trop succincte du protocole, amener des précisions sur le contenu, insister sur la suppression de la date anniversaire.

* Catalogue des actions trop dense.

* Insister sur le fait que 2004 n’est qu’une étape, qu’il faut ouvrir sur la refonte de l’Unedic en 2005, créer des perspectives.

* Des rendez-vous concrets : par ex. Les rendez-vous de travail des commissions devraient être publics, ça permettrait à chacun de venir travailler plus spécifiquement à certains dossiers.

* Les distributions de tracts ont toujours été mal organisées à la cip, et restent souvent à la charge des mêmes, pareil pour les tirages.. Y remédier.


- Il y a une demande depuis le 1er janvier d’infos précises concernant le nouveau protocole et ses applications qui sont sujettes à interprétations variables selon les antennes assedic. Plusieurs possibilités se présentent qui peuvent être complémentaires :

* Mise en place de fiches techniques types en ligne.

* Continuer à faire circuler les questions sur la liste, des réponses parviennent sans qu’il y ait à désigner un spécialiste. Ça permet même aux éloignés de s’investir.

* Forum spécifique en ligne

* Mettre en place une permanence ( physique ) bi-hebdomadaire avec deux ou trois personnes qui tourneraient. Importance de ne pas devenir l’unique référent ou spécialiste de la cause.

Coopération, partage des savoirs et droit à la maladresse : un qui connait bien le protocole, un qui connaît moins bien, un qui connait pas.

Le problème n’est pas de dispenser du savoir mais trouver un endroit où ça circule.

Par ailleurs c’est aussi un point que peut aborder l’interregion et une façon de partager des questions de jurisprudence à propos de l’application. Une façon de se défendre ensemble et de faire valoir des droits selon lecture des notices .

Un groupe se met au travail pour la mise en place de la permanence, cette info devra figurer sur les tracts futurs. (Laurence R , Mathieu, Antonin, Jeff)


- Que faire avec les vœux de bonne année de la CFDT (qui rappelle tout le bien qu’elle a fait aux travailleurs) et faut-il en faire quelque chose ?

Encarts publicitaires dans 60 quotidiens ( dont le monde, le parisien ...), 2 millions de tracts, 50000 affiches soit environ 20 millions de lecteurs potentiels. Campagne du 5 au 31 janvier.

Points de vue divergents quant à répondre à cette débauche d’occupations des médias qui semblerait à cette époque de douche froide sociale un passage en force, une fausse bouffée de liberté dont personne n’est dupe, et qu’on pourrait voir davantage comme un signe de faiblesse.

La réponse médiatique qui suppose un investissement financier conséquent nous place sur le même terrain que l’ennemi.

Suggestion de réponses :

Un modèle contre un autre : la cfdt dirige depuis 20 ans l’unedic, pour les artistes c’est l’idée d’une caisse professionnelle qui domine. Faire un bilan de ces 20 ans, en s’appuyant sur des articles récents parus sur P. Lemoine dans le monde par ex. ( dirigeant modèle des galeries lafayette qui a organisé récemment des rencontres au rond-point « la modernité en 2004 » avec un vrac d’artistes, politiques, seillières, juppé, des sociologues.. ) Un type exemplaire qui a été au coeur du centrage de la cfdt dans les années 70. Quelques phrases sur les recalculés.

Mise en scène exemplaire devant le siège en mettant leurs rôles d’acteurs de la destruction en avant.

Y passer régulièrement et formuler graphiquement nos vœux façon cip.

Evaluer le chiffrage de la débauche, à cumuler avec celle des assedic et l’exposer au grand jour.

Grand fred (internet) s’occupe du chantier autour de cette question qui devrait se travailler avec la presse et action.


- Plateaux tournants : 70 compagnies inscrites dans un dispositif qui consiste à mettre en place un plateau, lieux de jeu possibles dans une municipalité pour des compagnies ayant fait grève à Avignon. Les spectacles sont pris en charge, les actants rémunérés. Jusqu’au mois de juin 12 sont prévus dans différentes villes (à peu près 6 compagnies par plateau)

Prochain plateau les 6 / 7 / 8 février à La Villette avec forums et débats auxquels participeront : des acteurs culturels ; des zélus ; et des gens du secteur associatif.

Un groupe de travail se forme, rendez-vous à 14h samedi 17 janvier.


- Espace enfants : mettre en place un lieu d’accueil pour les enfants de 18 à 22h, notamment aux moments des AG. Constat : beaucoup de célibataires sans enfants hantent la coordination depuis des semaines et certains parents ne peuvent se permettre de participer à nos joyeux (d)ébats. Jeff , Jacqueline se propose d’y travailler et de se renseigner sur les assurances etc...


- Participation de Caroline à un forum « l’autre Davos » ou le théâtre et la résistance le 17 janvier à Zürich.

L’ag a estimé qu’un mandat ou vote n’était pas nécessaire ( elle a été invitée à titre personnel et les suisses régalent le voyage ) mais en proposant de nourrir le débat collectivement et d’y amener des terrains de réflexion. Liens ou connaissances sur place qui pourraient se rendre là-bas aussi.


- 1er mars 2004 Les Têtes Raides nous proposent d’organiser la soirée KO social d’Ile de France avec eux. Eviter de renouveler la forme du schéma traditionnel prise de parole/concert/prise de parole. Essayer de travailler avec un fil conducteur avec toutes les commissions pour réflléchir à une forme d’intervention différente. RDV jeudi 14 h à la coordination.


- Le 16 février au Bataclan proposition d’un temps de parole à la CIP (voir com. Musique )

- Les commissions doivent essayer de trouver un RDV hebdomadaire (fixe de préférence) pour réouvrir à tous ceux qui voudraient les rejoindre pour travailler. Média-presse 12h le mercredi

- Interregion (contact, fichier, conjonction etc...) Tous les lundis à 15 h

- Propositions/ revendications : ouverture de nouveaux chantiers

* autres modèles unedic

* conventions collectives

* politiques culturelles. Les personnes intéressées peuvent se mettre en contact avec jeanne, samuel.


- Cellule de gestion : soumettre à l’AG que la cellule de gestion prennent les décisions à la place de l’intercom.

Important que chaque référent de commission participe à cette cellule, idée d’une réunion hebdomadaire à concrétiser.

Tout appel à soutien rentre dans les dons de fonctionnement (gros budget juridique et transport ) à libeller à l’ordre de A.I.P

La cellule s’engage à aller au plus loin dans l’action juridique, re-spécifier les problèmes : question soulevée à propos de continuer à financer les plaintes déposées par les personnes ayant participé à l’action starac, comment etc.


- Jeudi 15 projection de films à 18h suivie de débats : -des avancées considérables

- Paroles d’intermittents - cinétracts

(pressage CD ou DVD) quels films amener à Clermont .

Une autre projection est prévue samedi 17


2/ Présence au festival international de cout-métrage de Clermont du 30 au 7 février

Après cette foule d’informations suivent bouts de compte-rendu à propos de Clermont sachant que la prochaine AG vendredi sera exclusivement consacrée à Clermont.

Voir le C-rendu de Fred D de la réunion de lundi qui comporte beaucoup d’éléments.

Toutes les demandes au festival de Clermont concernant une visibilité, une participation aux débats, la possibilité d’en organiser un, d’être présent à la soirée d’ouverture ont été accordées.

Reste à organiser la logistique sur place pour environ 150 personnes.

La coordination nationale pourrait se tenir les 3-4-5 février à la maison du peuple.

Un chapiteau serait installé place du ou des Salin(s)

A mettre en place avec d’autres organisations sur place (AC, ATTAC...) des forums qui pourraient avoir lieu dans le chapiteau.

Travailler à une ouverture vers les salariés et chômeurs de Clermont.

Un texte Appel à la coordination nationale est lu par Guillaume.

A propos du travail gratuit :

Bémol sur le fait que les personnes qui travaillent sur certains courts sont payés même si ce n’est pas la majorité.

Se rappeler que dans l’industrie du cinéma les rapports sont très différents de ceux qui semblent prévaloir dans le spectacle vivant. Un producteur renversera toujours le discours sur le fait que les gens ne sont pas payés, en disant que c’est pour lui et l’équipe une prise de risque, une chance à donner, une nouvelle donne où les gens qui s’accrochent, ceux qui résistent seront récompensés...

Réfléchir en amont à nos interventions dans les débats, préparer des textes.

Il y a deux enjeux à Clermont : la coordination nationale et le projet localisé sur le lieu, les forums. Qu’est-ce qui prime ? Comment se ménager des endroits offensifs, se préserver une marge de manœuvre originale, continuer des débats à l’extérieur du festival, organiser des actions sur la ville..

Lorsque la coordination est invitée dans un lieu, elle est plus souvent neutralisée, sa force se tient dans une puissance d’invention dans les actions, importante à maintenir vive, même dans ces contextes de festival.


3/ Point logistique important :

la logistique ouvrira désormais à 14h (remboursements, certaines clés d’accès, la caisse.. ne se feront qu’à partir de 14h) un planning va se mettre en place avec les dix membres du CA de l’association pour l’ouverture du lieu plus tôt, les horaires d’ouverture seront donc à redéterminer.


4/ Le quatrième point n’aura pas le temps d’être abordé


Merci à Nathalie pour le compte-rendu !

Mis en ligne le 15/01/2004





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0