CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Infos intermittents en région  >  Comptes rendus  >  CR AG 27/01/04 Mouvement des Professionnels du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel de Loire Atlantique en Lutte

CR AG 27/01/04 Mouvement des Professionnels du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel de Loire Atlantique en Lutte

Publié, le samedi 7 février 2004 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 7 février 2004


Mouvement des Professionnels du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel de Loire Atlantique en Lutte

Compte-rendu de l’assemblée générale du 27/01/04

Prochaine AG dans notre local : lundi 2 février à 14h

18 personnes présentes

Mobilisation

Action jeudi à 9h30 à l’antenne ASSEDIC de St Sébastien.

Les professionnelles du spectacle et de l’audiovisuel qui prennent un congé maternité sont touchées de plein fouet par la circulaire d’application du nouveau protocole. Faute d’avoir pu travailler, elles ne voient plus prolonger leurs droits et perdent leur statut en cascade depuis quelques semaines. Il faut arrêter ça ! Nous serons avec l’une d’entre elles jeudi matin à 9h30, avec landeaux, biberons et couches culottes, à St Sébastien et nous rencontrerons Jean Marc Ayrault jeudi après midi pour que, avec de nombreux députés de toutes appartenances, il obtienne un texte pour protéger le droit à la maternité de toutes.

Ordre du jour :

1.. La Folle journée 2.. Le procès du Puy du Fou 3.. le conseil d’état 4.. La coordination nationale de Clermont Ferrand 5.. action « femmes enceintes » de jeudi 6.. La soirée de soutien à l’Olympic

1 - les folles journées

l’organisateur nous a contacté et met en place un affichage sur le site au sujet de la présence des intermittents sur la manifestation. Il faut des gens pour lire des textes sur certains concerts (2 fois par jour 15h et 20h).

Un planning est mis en place spontanément et certains créneaux ne sont pas pourvus : jeudi 15h et samedi 20h.

Philippe prend contact avec l’organisateur pour rencontrer les médias.

2 - le procès du Puy du Fou Il y avait du monde dans la salle, des professionnels de La Roche et une dizaine de Nantes et des journalistes, des membres de l’UD CGT. 2h15 de bataille de procédure, 5 suspensions de séance. Les employeurs ont plaidé l’irrecevabilité de l’intervention des syndicats. La recevabilité est mise en délibéré et sera tranchée le 16 février. Reçu ou pas : le procès quitte la Roche et va en cour d’appel. Les délibérations ont été sérieuses. La CGT peut envisager d’aller au pénal. Dans tous les cas, le procès aura lieu après les élections. Il y a atteinte aux intérêts collectifs (conventions collectives.) et aux intérêts de certains salariés qui ont du dissimuler une part de leur travail aux ASSEDIC. Arnaud n’a jamais été en conflit avec le Puy du Fou mais avec Philippe de Villiers et son fils qui le représentait lors du licenciement. Arnaud ne souhaite pas impliquer les autres intermittents qui bénéficiaient des « arrangements » sur les dates de cachets (une vingtaine depuis 4 ans). Il estime avoir assez présenté ce qu’il avait à dire et ne souhaite pas vivre trois ans de procès. La somme conséquente qu’il a touché lui a fait préférer le retrait. Son retrait n’empêche pas la procédure engagée par la fédé CGT spectacle. Mais la fraude aux cachets a cessé à la fin 2002. Elle ne concernait que 8 salariés sur 800 en 2001. Il demande s’il y a là de quoi pointer un « patron-voyou » ?

Le caractère moralisateur de de Villiers et sa présence sur la liste de Fillon nous encourage à souhaiter montrer comment il couvrait des « trafics » sur les contrats et les charges sociales. Il y a une 1ère quant à la distribution de tracts et il ne faut pas laisser les Vendéens seuls en face de cette entreprise avec ses pratiques d’intimidation des salariés. Ce que vivent les salariés ou les prestataires, c’est l’omerta pour pouvoir continuer à vivre en Vendée. La « gentillesse » du patron direct est à l’instar de celle de ses mentors. Il eut été intéressant de dévoiler cette situation. Il y a des soupçons de fraude fiscale sur l’entreprise et l’association du Puy du Fou. Il y a aussi des soupçons sur la pression sur la population. sous la forme des participations bénévoles.

Il faut faire le rapport avec le courage des techniciens qui ont parlé sur des plateaux télé au risque de ne pas retrouver d’emploi. Il faut soutenir les syndicats dans la procédure.

3 - le conseil d’état

Le commissaire du gouvernement a fait un rapport qui ne nous avantage pas. Il ne trouve pas de motif suffisant pour faire casser l’agrément ministériel. Le résultat de la délibération sera publié à une date ultérieure.

4 - La coordination nationale de Clermont Ferrand

Elle a lieu les 3 - 4 & 5 février et Martine et Sophie et Arnaud s’y rendent pour nous représenter.

5 - Avec les femmes enceintes et les mères professionnelles du spectacle

Les élus commencent à en avoir assez de cette affaire où ils n’ont pas eu à dire leur mot. Le but serait de faire limiter les pouvoirs des partenaires sociaux par les parlementaires. Il faudrait une proposition de loi : « le régime juridique des intermittents doit assurer le droit aux femmes de retrouver leurs droits à l’issu de leur congé maternité » . Si une loi de ce type était votée, cela pourrait aussi ouvrir la possibilité d’autres interventions parlementaires. Notre présence prévue ce jeudi matin à 9h30 à l’ASSEDIC de St Sébastien doit être renforcée et nous devrions occuper cette antenne. Rendez-vous à 9h 21 Allée Baco avec AC et à 9h30 à St Sébastion (11 rue Galetière, à côté du lycée de la Baugerie).

Jean Marc Ayrault est prêt à nous rencontrer 10 mn jeudi à 15h. RDV pour délégation (Philippe, Martine, Georges et Carine) à 14h30.

6 - la soirée de soutien du 13 mars à l’Olympic

Une première proposition de participation est venue de Agua na Bocca. On cherche des techniciens son et lumières. Il y a un prochain rendez-vous le mardi 3 février à l’Olympic à 14h (à vérifier) Rachid et Evelyne y vont. Possibilité de 5 groupes en haut et de petites formes en bas. On cherche une tête d’affiche. et 2 électriciens assistants, 2 ingénieurs du son , un technicien lumières plus des gens pour la billetterie et l’accueil. Il faut des équipes de tractage et de collage (fac en particulier !)

Contacter Rachid. rachid.bara wanadoo.fr

Intermittents en danger = culture en danger

Mouvement des professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel de Loire-Atlantique en lutte.

Les non-syndiqués, les associations Actions-Ouest et Aspros, l’UFR CGT-Spectacle des Pays de la Loire (SPLAM-SFA-SYNPTAC ) et la CNT CCS de Nantes.

Infos : le Lieu Unique - 2 rue de la Biscuiterie - 44000 Nantes - 02 51 82 15 50

Mails : interm44 free.fr et CGT Spectacle 44 : mailto:cgt-splam free.frcgt-splam free.fr

Ce mail a été envoyé à 830 personnes ou groupements référencés.

Vous pouvez vous ajouter ou retirer de la liste à tout moment par retour de courrier à : interm44 free.fr

Mouvement des professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel de Loire-Atlantique en lutte. Les non-syndiqués, les associations Actions-Ouest et Aspros, l’UFR CGT-Spectacle des Pays de la Loire (SPLAM-SFA-SYNPTAC ) et la CNT CCS de Nantes. Mail : interm44 free.fr





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0