CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Comptes-rendus 2003-2006  >  CR Assemblée Générale  >  Compte-rendu de L’AG du 9 avril 2004

Compte-rendu de L’AG du 9 avril 2004

Publié, le mardi 13 avril 2004 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 13 avril 2004


Président : Sybille
Médiation : Virginie
Secrétaire : Jeff

- Ordre du jour :
- tour des commissions
- proposition de ral l’front
- coordination nationale Montpellier
- Marseille 15 avril recalculés
- manif du 19
- comité de suivi
- retour sur Bordeaux

- Tour des commissions

La commission des môts va renaître de ses cendres
- En lien avec le groupe AGCS
- En lien avec le week-end du 24-25 avril sur le travail
- Bientôt un rencard

Commission juridique
- RDV jeudi 15 à 15h00
- Sur les faux et usage de faux du protocole
- Avec tenir le CAP, possibilité d’étude dans le temps des conséquences
- Femmes enceintes, éjectés du système...

Commission écoles
- RDV mercredi 18h00
- Sur les chercheurs statutaires et ceux hors-statut
- Plus d’intermittents serait souhaitable à cette réunion
- Projection d‚un film sur la recherche institutionnelle avec l’INRA samedi 17 à 15h00

Saison en lutte
- Le 26 avril à 19h30 sur public/spectateur
- Le 3 mai synthèse de tout les ateliers
- Théatre de la Bastille le 28 avril sur une réflexion sur les politiques culturelles

Point tractage en vue de la manif du 19
- Commission musique
- Accueil pour tractage interluttant au théatre du gymnase pendant 2 mois dès aujourd’hui
- Assedic vic d’azir
- S’inscrire au planning à l’accueil (2 heures de temps)
- Il faut le faire merci d’avance à tous

Commission action
Invention de nouvelles formes d‚intervention à tester dès la semaine prochaine car il y aurait une nouvelle organisation de la répression des forces de l’ordre après les expériences de cet été. Il s’agit de faire monter la sauce progressivement pour retrouver le rythme de cet été avant le 19, donc être attentif au appels.

Commission internet
- RDV hebdo mercredi 15h00
- Travailler ensemble sur la refonte du site
- Un nouvel ordinateur en place pour des travaux qui nécessitent de la puissance
- Il est important pour l’usage des listes de ne mettre qu’un destinataire pour éviter les blocages

- Proposition de ral l’front
- Ils agissent contre le fascisme dans le quartier
- Ils nous sollicitent pour une soirée débat concert le 5 juin
- Un débat qui présenterait leur livre

Les questions que ce type de propositions posent :
- Nous sommes de plus en plus sollicités par des assos pour des soirées
- La coordination n’est pas un lieu de spectacle
- Nous ne sommes pas des prestataires de services
- Il s’agit de travailler sur le pourquoi faire des choses ensemble, sur les liens qui nous uniraient donc de travailler en amont sur des réunions de fond

Propositions de la CIP :
- Un accord de principe accordé
- 15 jours de délai
- 1 réunion à poser de leur part
- Il faut étudier une logistique appropriée

- Coordination nationale
- Voir le compte-rendu sur les listes
- Sur le slogan « vous allez regrettez la grêve » :
- Qui est le « vous » ?
- Antoine M dit : L’ambiguité est voulue, à chacun de se sentir concerné (compagnies, festivals...)
- Laurent G dit : « une formule de gesticulation » mais qui n’y voit pas d’inconvénient

- Les recalculés à Marseille
- Un rendu du jugement des recalculés au TGI le 15 avril (appel ou cassation)
- à Marseille car la CGT chomeurs est très puissante là-bas
- Une mobilisation sur une trentaine de villes
- Nous appelons à un rassemblement à Paris le 15 avril à 10h30 à Varennes

- La manif du 19
- Voir le tract en ligne après corrections
- Manif essentielle il faut être nombreux
- Interluttants spécial 19 avec :
- Le dernier communiqué de presse ou tribune pollen paru dans libé
- texte émanent du groupe Mayday
- texte émanent du groupe tenir le CAP
- texte émanent du groupe Cannes
- textes à faire suivre sur intercom mercredi soir dernier délai

- Comité de suivi
- Rencontre avec le ministre le matin même
- Toutes les orgasnismes furent représentées (une trentaine)
- Le ministre et ses délégués ont besoin de comprendre avant d’agir
- Le syndeac a dit qu’il n’y a jamais eu de représentation des structures culturelles dans les négociations
- Voirin a dit que les négociations n’ont tout simplement jamais eu lieu
- 2 calendriers mise en place par le ministre : longue durée sur l’expertise et la négo ; courte durée sur les mesures d’urgences
- Ils ne seront pas capables de se prononcer sur les propositions que nous faisons pour le 19 car ils doivent consulter les partenaires (CFDT et MEDEF)
- Ils pourront se prononcer pour fin avril début mai sur nos propositions
- Question : faut-il prendre les devants, en accord avec la coordination nationale, sur des négociations éventuelles avec la CFDT et le MEDEF ?

- Retour sur Bordeaux de Sylviane et Raoul :
Un compte-rendu sera prochainement dispo sur les listes et le site.

CONGRES TRAC : “Pour un statut du travailleur du spectacle“

TRAC est une association qui regroupe une dizaine intermittents des coordinations créées en 1992. Il s’agit de ne pas attendre la fin du conflit pour parler de la politique culturelle. (Ils ont reçu la mission Latarget). Les intervenants invités étaient des juristes, économistes de la culture, plutôt reconnus par l’institution (certains faisant partie de la mission Latarget). Tous constatent à leur niveau et globalement une absence d’études, de réflexions sur le secteur culturel.

Le congrès avait pour but de définir les premiers contours de ce qui pourrait être un véritable statut du travailleur du spectacle : La notion d’intermittent ne représente pas nos métiers ; elle fait référence à un régime de protection sociale et non à un statut :

- Un statut qui couvre le travail visible et le travail invisible ; le travail invisible n’est actuellement pas reconnu en droit du travail (Il tombe sous la notion de fraude ou de bénévolat).
- Un statut qui reconnaisse et permette un aménagement des parcours de vies.
- Un statut dont les modalités d’accès, de maintien ou de sortie, fassent l’objet de procédures restant à définir : Qualifications, épreuves, évaluations...
- Ce statut qui offrirait entre autre une rémunération du travail invisible nécessite un financement. Les ressources au sein du secteur ne manquant pas (ex : Sony...), la réflexion porte sur un co-financement de ce statut par de nouvelles taxes corporatistes. Le régime d’assurance chômage remplirait son rôle pour indemniser les vrais chômeurs et non pour subventionner le secteur.

Enfin : le travail et son financement sont au centre de cette réflexion qui passe forcément par une redéfinition des politiques culturelles, en mettant l’accent sur la diffusion et non sur la création.

Les organisateurs comme les intervenants ont en commun d’être assez farouchement opposés au nouveau modèle de la CIP mais se défendent d’être sur la même ligne que la CFDT.

Bernard FRIOT, intervenant peu favorable aux solutions corporatistes développées par ce congrès, a lui préconisé une réflexion centrée sur le salaire garanti type statut de fonctionnaire (mais non fonctionnarisé) soit la revendication d’un statut avec un salaire déconnecté du nombre d’heures de travail. Ce statut pourrait aussi bien s’inspirer de celui des médecins : vers la création d’une sécurité culturelle (financée par une cotisation sociale) et une validation des parcours par “l’ordre des artistes“ !

Impression d’ensemble : alors même que ce congrès se veut porteur d’une solution innovante pour le secteur culturel, la plupart des analyses contenues dans les interventions (plutôt brillantes) se sont distinguées par un manque crucial d’idées neuves politiques ou économiques et du coup de projections intéressantes (ex : fatalité économique représentée par l’incontournable loi de Baumol - absence de gain de productivité d’un secteur artisanal voué à disparaître).

Nos interventions très polémiques ont certainement déstabilisé l’ordre de ce congrès mais elles ont été globalement supportées. Le nouveau modèle cipien n’est pas pour autant habilité !

- Prochaine AG mardi 13 à 18h00 + AG exceptionnelle vendredi 16 à 18h00





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0