CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2004  >  Intervention au sénat : Ministres responsables, il n’y aura pas de trêve des confiseurs, communiqué du 4/12/2004

Intervention au sénat : Ministres responsables, il n’y aura pas de trêve des confiseurs, communiqué du 4/12/2004

Publié, le lundi 6 décembre 2004 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 7 mars 2009


COORDINATION DES INTERMITTENTS ET PRECAIRES D’ILE-DE-FRANCE
14-16 quai de la Charente 75019 PARIS
01 40 34 59 74 - http://www.cip-idf.org

Communiqué de presse du samedi 4 décembre au matin :

Aucune « politique de l’emploi culturel » ne règlera les questions posées par les intermittents contre le protocole Unedic.

Son application entraîne mécaniquement l’éviction des plus précaires de toute garantie sociale, accroît les inégalités de revenus parmi les salariés concernés en distribuant des allocations à qui est davantage employé ou mieux payé et ne diminue en rien le déficit de l’Unedic qui lui a servi de prétexte.

Nous sommes employés de manière discontinue et ne voulons ni de cette précarité subie, ni de l’aléa érigé en règle pour nous contraindre à la course au cachet dans n’importe quelles conditions.

Le ministre de la culture a déclaré lors de sa prise de fonction qu’il n’était pas un magicien, mais il s’est avéré un joueur de bonneteau hors pair, cherchant par exemple à faire passer pour une expertise indépendante celle de monsieur Guillot alors que celui-ci ne dispose pas en fait des données détenues par l’Unedic, qui auraient été nécessaires à toute analyse du fonctionnement de cette institution. Son expertise est tout bonnement indépendante de... toute réalité et contribue à nous prendre en tenailles entre l’éviction organisée par l’Unedic et celle découlant d’une « prétendue » professionnalisation.

Le ministre de l’emploi et des affaires sociales est responsable de ce protocole qu’il a agréé et il devra répondre à nos légitimes exigences.

Voilà pourquoi nous intervenons ce matin, au Sénat.

Nous appelons à une journée d’action nationale le mardi 7 décembre.

Il n’y aura pas de trêve des confiseurs.

Nos actions ne connaîtront pas de pause.



Document(s) à télécharger :

Communiqué no1 du 4/12/04

Taille : 25.5 ko
Mise en ligne le : 4 décembre 2004



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0