CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Archives Travaux des commissions  >  Inter-Professionnelle  >  Forum de la commission Inter-professionnelle, Olympe de Gouge le 21 Juillet 2003

Forum de la commission Inter-professionnelle, Olympe de Gouge le 21 Juillet 2003

Publié, le vendredi 25 juillet 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : vendredi 3 octobre 2003


> ORDRE DU JOUR

• Présentation du mouvement des intermittents aux autres salariés par Frédéric (Peintre - Décorateur) et Antoine (Réalisateur)

• Perception du mouvement des intermittents par les autres professions

• Présentation des autres mouvements et de leurs luttes

• La question de la convergence des luttes ?

Président de séance : Sullivan (Enseignant)

Gestion des tours de paroles : Christiane (Institutrice)

Médiatrice : Jeanne (Etudiante)

Secrétaire : Pierre (Photographe)


> SOMMAIRE DU FORUM

1 - PRESENTATION PAR FREDERIC DU MOUVEMENT DES INTERMITTENTS

2 - PRESENTATION PAR ANTOINE DE LA SITUATION DES INTERMITTENTS

PRISES DE PAROLES :

3 - HENRI GEORGE ARCHEOLOGUE, VIRER LES PRECAIRES !

4 - MARIE FRANCE, INSTITUTRICE DU 19ème, ON N’A RIEN OBTENU, ON N’A RIEN GAGNE !

5 - XAVIER ET AMEL, COLLECTIF IDF-MISE (EMPLOIS JEUNES), ON A ETE ISOLES !

6 - JEANNE, ETUDIANTE : LA MISE EN CONCURRENCE DES DIPLOMES A L’UNIVERSITE

7 - FRANCIS, MILITANT : APPEL A LA REVOLUTION CULTURELLE

8 - YANNICK, MUSICIENNE : SUPPRESSION DES INSPECTEURS DU TRAVAIL

9 - JEROME, COMEDIEN : UN TEMPS POUR SE CONSTRUIRE

10 - SABINE, AVOCATE : LA DEMISSION DU POLITIQUE VIS A VIS DE LA LEGISLATION DU TRAVAIL

12 - SAMUEL, COMEDIEN : LES « TOUTLETEMPS » DU SPECTACLE

13 - PASCAL, FACTEUR : TOUS ENSEMBLE AU MOIS DE SEPTEMBRE !

14 - ERIC, FACTEUR : CONTRE LA MARCHANDISATION DU MONDE

15 - EMMANUELLE, PLASTICIENNE : MUSEE DE L’HOMME : LE BIEN NATIONAL MIS EN VENTE

16 - LAURENT, SOCIOLOGUE : REFUSER QUE L’ON « COUTE » DE L’ARGENT

17 - THOMAS, CHERCHEUR : NOUS N’AVONS PAS A NOUS DEFENDRE DE PRODUIRE DE LA CULTURE ET DU SAVOIR

18 - NICOLE, SOUTIEN AU GREVISTE DE FROGG : IL FAUT APPRENDRE A SE BATTRE

19 - VALERIE, ENSEIGNANTE : MILITER POUR L’EXTENSION DE LA GREVE

20 - LAURA, COMEDIENNE : LE FORUM DES LUTTES DE ST AMAND ROCHE SAVINE

21 - XAVIER ET AMEL, COLLECTIF IDF-MISE (EMPLOIS JEUNES) : LA NORME C’EST LE CDD

22 - MICHEL, ENSEIGNANT : LE GOUVERNEMENT VEUT CREER UNE SITUATION IRREVERSIBLE

23 - KAMEL, CHOMEUR : SI LA CULTURE NE CHANGE PAS LA SOCIETE, ALORS LA CULTURE C’EST DE LA MERDE !


> LE FORUM

1 - PRESENTATION PAR FREDERIC DU MOUVEMENT DES INTERMITTENTS

• Statut particulier qui prend en compte la discontinuité du travail dans les professions du spectacle

• Nouveau protocole assimilé à une loterie : une même période de travail n’engendre pas forcément les mêmes droits

• Historique du mouvement :

- collectif Culture en Danger, Montpellier

- annulation du festival de Montpellier Danse fin Juin

- création de coordination d’intermittents dans toute la France

- le collectif des Précaires Associés Paris (PAP), qui organise des AG quotidiennes publiques au Théâtre de la Colline, voit le nombre des participants passer de 60 à 400 le 27 Juin, date de la signature du nouveau protocole

- le 28 Juin 600 personnes occupent la salle Charlie Parker de la grande halle de la Villette, à la demande des artistes et techniciens en grève du site (festival 100 Dessus Dessous), naissance de la coordination des intermittents et précaires d’Ile de France (CIP-IDF)

- le lendemain le site de la Villette est fermé par les forces de l’ordre

- la coordination est accueillie à Olympe de Gouge dans le 11ème arrondissement de Paris du 29 Juin à fin Août

- 28 coordinations se créent dans toute la France, elles fonctionnent toute horizontalement sur la base de la démocratie directe et d’AG souveraine

- début Juillet création de la coordination nationale, instance en devenir

• Sur le protocole d’accord signé le 26 Juin par 3 syndicats minoritaires sur cinq :

- pour le gouvernement le statut des intermittents est « sauvé »

- il y a une réduction du déficit : et pour cause le nouveau régime va exclure 30000 intermittents en quelques années !

- le système de calcul est complètement pervers :

- date anniversaire « glissante »

- explosion des franchises (délais avant le versement des allocations chômage) : 2, 6, 12 ou 18 mois selon les cas

2 - PRESENTATION PAR ANTOINE DE LA SITUATION DES INTERMITTENTS

• La désinformation organisée par le gouvernement

• L’organisation de la précarité du travail

• Les abus du système : exemple des « permittents » des sociétés de production audiovisuelles qui travaillent pour TF1 ou France 2 : des salariés administratifs (comptables, secrétaires) sont payés à mi temps par l’entreprise, le reste par le régime chômage des intermittents du spectacle

• L’organisation du déficit par le patronat du secteur audiovisuel avec ce système des « permittents »

• L’ensemble des intermittents est pourtant prêt à réformer ce statut et demande donc l’ouverture d’un véritable dialogue

3 - PRISE DE PAROLE N°1 : HENRI GEORGE ARCHEOLOGUE, VIRER LES PRECAIRES !

• Présentation de la loi sur l’Archéologie Préventive qui organise le financement des fouilles avant construction

• Remise en cause de la loi par le gouvernement, une partie de la charge financière des fouilles avant construction, n’est plus supportée par les investisseurs, mais par l’INRAP (Institut National de Recherche Archéologique) : l’argent du bien commun passe ainsi au privé et au passage les personnels en CDD ne sont pas renouvelés : 800 CDD remis en cause

• Aillagon : nous avons sauvé le statut des archéologues

• J’ai été employé pendant 2 ans en CDD alors que les décrets définissent un emploi de plus 10 mois comme permanent !

4 - PRISE DE PAROLE N°2 : MARIE FRANCE UNE INSTITUTRICE DU 19ème, ON N’A RIEN OBTENU, ON N’A RIEN GAGNE !

• 6 semaines de grève

• On n’a rien obtenu, on n’a rien gagné

• Chaque pan de la société sera attaqué

• 8500 éducateurs vont se retrouver au chômage

• 90000 personnels techniques vont être « décentralisés » donc privatisés, donc précarisés

• on reprend la lutte en septembre : la mort dans l’âme

• PTT, EDF, Privé, Archéologue : pourquoi l’appel à la grève générale du 13 Mai a t’il échoué ?

• On a rien à perdre, c’est tous ensemble ou rien !

5 - PRISE DE PAROLE N°3 : XAVIER ET AMEL COLLECTIF IDF-MISE (EMPLOIS JEUNES), ON A ETE ISOLES !

• Mouvement de lutte des emplois jeunes depuis le mois de Septembre 2002

• 220000 emplois jeunes vont sortir du système chaque année

• La réponse du gouvernement : création de poste d’assistant d’éducation en CDD 3 ans

• Suppression du statut de surveillant (créé en 1937)

• Développement de la précarité

• Ce mouvement a été soutenu par SUD et la CNT ; le SNES et FO, syndicats majoritaires dans l’enseignement ont fait barrage au mouvement

• On a été isolés : dissolution des collectifs

• DAEWOO - LU - ALSTHOM : essayons de nous unir

• Appel à la grève générale à la rentrée sur la base d’une plate-forme commune de revendications

6 - PRISE DE PAROLE N°4 : JEANNE, ETUDIANTE : LA MISE EN CONCURRENCE DES DIPLOMES A L’UNIVERSITE

• Réforme des universités en 2004

• Mise en concurrence des diplômes universités par universités

• Suppression du DEUG, le premier diplôme sera la Licence

7 - PRISE DE PAROLE N°5 : FRANCIS, MILITANT : APPEL A LA REVOLUTION CULTURELLE

• « A l’école de la poésie, on n’apprend pas on se bat ! » (Léo Ferré)

• Appel à la révolution culturelle

• Demain personne ne bougera

• Soyez tous ensemble

• Monopoliser ce lieu

• Partager le bien commun

• Appel à la grève générale

8 - PRISE DE PAROLE N°6 : YANNICK, MUSICIENNE : SUPPRESSION DES INSPECTEURS DU TRAVAIL

• Compte rendu d’un projet de loi de réorganisation de l’inspection du travail

• Modification des textes de loi fixant la mission des inspecteurs du travail

• Qui deviennent : les inspecteurs de l’emploi de l’hygiène et de la sécurité

• Réforme de l’inspection du travail

• Ils doivent pouvoir êtres sanctionnés, par un conseil de l’ordre dont le mode de désignation laisse craindre une suprématie des intérêts patronaux

9 - PRISE DE PAROLE N°7 : JEROME, COMEDIEN : UN TEMPS POUR SE CONSTRUIRE

• Précaire : « dont l’avenir, la durée ne sont pas assurés »

• La précarité prend de plus en plus d’ampleur dans note société

• Précarité choisie, particulièrement dans le secteur artistique

• Précarité subie, dans les secteurs qui n’ont pas vocation à être précaire

• Tout se réduit à un Etat minimal

• Dans l’organisation de la flexibilité à outrance par le gouvernement, le statut des intermittents est à contre courant

• Par rapport à l’inter-professionnalité il est important de bâtir un terrain d’action commun plutôt que d’accumuler les spécificités de chacun des métiers

• Le mouvement des intermittents réclame « un temps pour se construire » pour tous

• Il faut s’approprier ensemble ce mouvement, tout en gardant son autonomie vis à vis des structures politiques et syndicales

• Tout ce qui n’est pas rentable n’a plus le droit d’exister !

10 - PRISE DE PAROLE N°8 : SABINE, AVOCATE : LA DEMISSION DU POLITIQUE VIS A VIS DE LA LEGISLATION DU TRAVAIL

• La législation du travail n’est plus assumée par les députés mais par les juges via le principe de la jurisprudence

• Taux d’abstention record lors des dernières élections prud’homales

• Recul du collectif

• Vis à vis des licenciements la France est coupée en 2 : les grands groupes, qui disposent de personnels syndiqués, auxquels on peut imposer des plans sociaux, le monde des PME pour lesquelles il n’y a rien ni syndicats, ni plan sociaux

• Même les syndicats (ex SUD) choisissent les dossiers de type para public au détriment des dossiers plus « durs » du privé

• Les jeunes avocats sont des salariés de fait sans aucun droit

• Les artistes doivent nous montrer le chemin

• On bascule dans le tout sécuritaire : c’est désolant

11 - PRISE DE PAROLE N°9 : SAMUEL, COMEDIEN : LES « TOUTLETEMPS » DU SPECTACLE

• Nous ne sommes pas les intermittents du spectacle mais bien les toutletemps du spectacle

• Il ne faut pas se leurrer le protocole va être agréé

• Nous avons un choix de société collectif à faire

• Il nous faut plus de collectif

• Il faut aller voir les gens du privé

13 - PRISE DE PAROLE N°10 : PASCAL, FACTEUR : TOUS ENSEMBLE AU MOIS DE SEPTEMBRE !

• Création d’un comité inter-professionnel à la poste de Genevilliers lors des mouvements de grève de 1995

• 120 personnes ont ainsi bloqué un centre de la Poste : coût financier important

• Nous devons être tous ensemble au mois de Septembre

14 - PRISE DE PAROLE N°11 : ERIC, FACTEUR : CONTRE LA MARCHANDISATION DU MONDE

• La marchandisation du monde, du service public, de la culture, tous cela c’est la même chose, donc la lutte doit continuer !

• Réunion le 3 septembre : interpropariscentre voila.fr

15 - PRISE DE PAROLE N°12 : EMMANUELLE, PLASTICIENNE : MUSEE DE L’HOMME : LE BIEN NATIONAL MIS EN VENTE

• Le Musée de l’Homme est aujourd’hui un musée vide, il a été fermé et vidé de son contenu. Il doit être remplacé par le musée du quai Branly actuellement en construction.

• Sur les 380000 objets des collections seulement 3500 seront exposés dans la nouvelle structure du quai Branly

• Le reste doit être vendu : des biens nationaux, pour certains d’entre eux issus de donation, sont donc mis en vente

• Création du Comité Patrimoine et Résistance : conférence prévue en Novembre, éventuellement ouverte à l’interprofessionnalité ?

• Le musée du quai Branly est une cible de choix pour nos actions

• Réforme de la sécurité sociale : la création d’un panier de soin individuel

16 - PRISE DE PAROLE N°13 : LAURENT, SOCIOLOGUE : REFUSER QUE L’ON « COUTE » DE L’ARGENT

• Le calcul du déficit réel des intermittents (en réponse à Frédéric) doit prendre en compte les emplois permanents et les emplois induits

• Suite au PARE 800 000 chômeurs vont êtres radiés de l’Assedic

• Nous devons refuser l’idée que l’on coûte de l’argent

• D’après le gouvernement seules les entreprises produisent de la richesse

• Toujours d’après les employeurs, le travail coûte trop cher

• RMA argent versé en fait directement aux employeurs

• Ce que l’interpro à raté c’est bien d’inverser ce discours (celui des employeurs)

• Personne ne se résume à un rôle productif

• Discours sur les retraites : il faudra travailler plus pour gagner moins !

• La CFDT préside l’UNEDIC depuis 1982

• L’incantation à la grève générale n’est pas suffisante : il faut bloquer la production et le flux télévisuel

17 - PRISE DE PAROLE N°14 : THOMAS, CHERCHEUR : NOUS N’AVONS PAS A NOUS DEFENDRE DE PRODUIRE DE LA CULTURE ET DU SAVOIR

• Réduction de 30% du budget du CNRS

• Le thème de la Culture & du Savoir

• Un appel à la grève générale ?

• Réfléchir à ce que nous avons en commun

• Nous n’avons pas à nous défendre de produire de la culture et du savoir

• Nous avons le droit de créer et de réfléchir

• Les artistes pourraient occuper les laboratoires, les chercheurs les squats !

18 - PRISE DE PAROLE N°15 : NICOLE, SOUTIEN AU GREVISTE DE FROGG : IL FAUT APPRENDRE A SE BATTRE

• Réfléchir à comment se battre ensemble

• Pendant 20 ans (les années 80, 90) on a tous appris à se taire, à avoir peur

• Il faut relever la tête ensemble

• Il faut apprendre à se battre

• Comment faire autrement que de reprendre la grève en Septembre ?

• Il nous faut plus de monde pour bloquer les restaurants Frogg

• Action : « Client Solidaire »

• Mise en place d’actions à péages afin de financer nos luttes ?

19 - PRISE DE PAROLE N°16 : VALERIE, ENSEIGNANTE : MILITER POUR L’EXTENSION DE LA GREVE

• Comment faire autrement que d’appeler à la grève générale ?

• A chaque fois on remonte la pente, un peu plus, il faut donc continuer

• Il faut dans un même temps militer pour sa grève et pour l’extension de la grève

• Un spectateur est aussi un salarié : il faut donc lui parler de sa situation

20 - PRISE DE PAROLE N°17 : LAURA, COMEDIENNE : LE FORUM DES LUTTES DE ST AMAND ROCHE SAVINE

• Compte rendu des 4 journées interprofessionnelles du forum des luttes de St Amand Roche Savine avec la Cie Jolie Môme :

• Journée 1 : La marchandisation de la société

• Journée 2 : Organisation et modes de lutte : fonder une structure légale ou pas ?

• Journée 3 : Répression et traitement médiatique du mouvement

• Journée 4 : La convergence des luttes

• La réforme de la sécurité sociale est un point qui touche tout le monde

21 - PRISE DE PAROLE N°18 : XAVIER ET AMEL, COLLECTIF IDF-MISE (EMPLOIS JEUNES) : LA NORME C’EST LE CDD

• La norme c’est le CDD

• Défilé de la classe ouvrière depuis le début de l’année

• Il faut se politiser

• Que faire de toutes ces forces ?

22 - PRISE DE PAROLE N°19 : MICHEL, ENSEIGNENT : LE GOUVERNEMENT VEUT CREER UNE SITUATION IRREVERSIBLE

• Paradoxalement c’est une chance que le gouvernement s’attaque à tout le monde au sein de la société : les conditions objectives de la lutte sont donc réunies

• Ils veulent créer une situation irréversible

• le 13 Mai 2003 : échec sur les retraites, la date anniversaire de 68 (13 Mai 1968) !

• Il faut une organisation autonome de la lutte via quelque chose de commun

• Croiser les actions d’une profession vers une autre

• Réfléchir sur ce qui nous réunis, sur le type de société que nous voulons

• Pourquoi pas la mis en place d’une plate-forme internet qui nous rassemblerait tous ?

• Il nous faut : un signe de reconnaissance commun, une base commune, sans pour autant créer un nouveau parti politique

23 - PRISE DE PAROLE N°20 : KAMEL, CHOMEUR : SI LA CULTURE NE CHANGE PAS LA SOCIETE, ALORS LA CULTURE C’EST DE LA MERDE !

• S’ il faut défendre la culture faisons le dans sa forme mais aussi dans son contenu

• Il y a un échec de l’impact de la culture sur la société

• La culture doit changer le décor, elle doit être dans la vie

• Le seul droit dont je dispose c’est celui de ne pas me faire tabasser par les flics

• Si la culture ne porte pas un véritable projet de société alors j’en ai rien à foutre

• Il y a un projet de civilisation à bâtir contre celui que l’on veut nous imposer

• Il nous faut plus d’éducation politique



Document(s) à télécharger :

CR FORUM 21/07/03

Taille : 57.1 ko
Mise en ligne le : 25 juillet 2003



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0