CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Actions !  >  Archives  >  CR de l’action au CNC mercredi 30 juin 2003

CR de l’action au CNC mercredi 30 juin 2003

Publié, le mardi 5 août 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 14 avril 2005


Avec un peu de retard vu l’état de fatigue, voici un C-rendu de l’action que nous avons menée et bien rondement menée au CNC mercredi 30 juin :

- d’où il ressort que les services de sécurité devraient relever de l’intermittence, ce qui leur éviterait l’ennui et la monotonie dans l’exercice de leur métier, et par là-même de se faire abuser par le premier couple de touristes venus demandant où se trouvent les chiottes, ce qui dans un quartier chic du 16ème et un bâtiment para-ministériel très respectable comme le Centre Nationale de la Cinématographie ne manqua pas de plonger dans un océan de perplexité le type de cerbère sus-cité, qui, le temps de sortir de sa réflexion profonde, réalisa avec un peu de retard et stupeur qu’un groupe de 70 touristes avait, depuis, sans son aide, localisé le lieu d’aisance convoité, qui n’était autre que la salle de réunion d’attribution des aides du fonds (sans connaissance) de soutien aux longs-métrages, présidée par le directeur, Mr kessler et deux de ses acolytes, en présence de producteurs et réalisateurs de cinoch’ importants. ÿ

- d’où il ressort qu’en tapant du poing sur la table on se fait entendre et on obtient immédiatement quelques signatures de soutien de gros producteurs et réalisateurs.

- d’où il ressort que ce sont ceux qui approuvent le plus sur le moment notre discours analytique et politique (syndicaliste collabo du SNTPCT qui a poussé à la signature de l’accord, et une productrice membre du cabinet de Bayrou et du CNC,UDF) qui ne signent pas.

- Où nous obtenons au bout d’1 h1/2 d’intervention/occupation un rendez-vous pour le lendemain avec les directeurs de chaque département du directoire + Kessler, où nous avons recommencé notre exposé-force de frappe, et n’avons là obtenu (malgré la garantie que notre point de vue soit repris et commenté, voire appuyé par le directeur auprès de son instance de tutelle, à savoir Aillagon) qu’assentiment mou et moues de bois.

- d’où il apparaît que l’attribution du compte du soutien automatique aux productions de docus pour les chaînes câblées va être supprimé si les chaînes en question ne sont pas en mesure d’apporter au moins 6000 E d’apport(ce qui arrive rarement), car, nous explique un de ces énarques, «  une attitude plus sélective permettra plus de dérogations » ??!

- où nous faisons remarquer que « mon cul sur la commode en chansons » n’étant ni strictement une émission de variété ni un jeu, et est donc ,par là-même, une « œuvre audiovisuelle » tout comme Popstar, dixit le conseil d’état, le CNC va donc pouvoir enfin aider financièrement des émissions culturelles exceptionnelles de ce type au lieu de docus , ce qui fera plaisir à Jacques, qui ne savait plus quoi mettre dans son concept d’exception.

- Où nous entendons qu’un bon mécénat orienté culture est un mécenat induit par un dégrèvement fiscal important, comme aux Etats-Unis.

- où nous finissons par conclure que la prochaine fois il ne faudra pas seulement se contenter de demander les chiottes mais aussi pisser ensemble sur les lambris dorés.

PS : tout le monde fut néanmoins content de l’offensivité de l’action, et d’avoir pu pénétrer ce cénacle, puis être entendu. La coord. a tourné des images.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0