CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Archives Travaux des commissions  >  Commission OARF !  >  2ème QUIZ intermittent de l’été « QUI VEUT GAGNER DES FILLIONS ? » et APPEL du 1er août 2003

2ème QUIZ intermittent de l’été « QUI VEUT GAGNER DES FILLIONS ? » et APPEL du 1er août 2003

Publié, le mardi 5 août 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 5 août 2003

Comment organiser le QUIZ :

De 50 à 300 intermittents (ou plus !), habillé(e)s chic et glamour en costumes cravattes et robes de soirées, 10 enveloppes numérotées de 1 à 10, dans lesquelles vous aurez glissé les questions et les réponses, que vous remettrez aux 10 groupes que vous aurez constitué sur place en présentant le quiz (groupes constitués d’intermittents ET du public jouant avec vous), un mégaphone ou des micros et sono, une animatrice et un animateur, un cercueil pour la remise des prix ou des croix ou tout autre prix (nous avons d’autres idées de prix pour les prochains quizs, n’hésitez pas à nous proposer les vôtres), une fanfare pour jouer les « djingles » après chaque réponse ou question, pour la remise du prix et pour la marche funéraire finale (ou autre type de marche ) : lors de la remise du prix, le texte d’APPEL est lu par l’animateur-trice, puis le cortège se met en route lentement et longtemps en scandant lentement le long de toute la plage : « Laissez passer l’enterrement de la Culture Française »... (ou autre slogan selon le prix, ou autre idées à mettre en place : on attend vos propositions !)


« QUI VEUT GAGNER DES FILLONS ? » LE 2EME QUIZ INTERMITTENT DE L’ETE EN DIRECT DE PARIS PLAGE et en duplex d’autres plages de France le vendredi 1ER Aout 2003 à 19h30

Règle du jeu :

Répondez correctement aux 16 questions et vous serez peut-être l’heureux gagnant ou gagnante du cercueil de la culture française. Bonne chance à tous et à toutes !


Question n° 1

Qui n’a rien compris au protocole d’accord indûment signé le 26 juin dernier, est impuissant face au MEDEF et aux partenaires soi-disant sociaux de l’Unedic, n’assume pas sa fonction de protecteur des professionnels de la Culture et refuse d’aller pointer aux Assedic ?

- A/ Luc Ferry

- B/ Jacques Chirac

- C/ François Chérèque de la CFDT

- D/ Jean Jacques Aillagon

Réponse D : Jean Jacques Aillagon, ministre de la Culture.


Question n°2 :

Qui veut faire sponsoriser la culture française par les entreprises privées ?

- A/ La Commission européenne

- B/ Le MEDEF

- C/ Jean Jacques Aillagon, ministre de la Culture

- D/ Johnny Halliday

Réponse B : le MEDEF.


Question n°3 :

Qui dirige la France sans tenir compte du vote de l’ensemble des citoyens et citoyennes qui ont voté pour lui au second tour de l’élection présidentielle le 5 mai 2002, afin de contrer la droite extrême ?

- A/ M.Raffarin

- B/ M.Sarkozy

- C/ M.Chirac

- D/ M.Fillon

Réponse C : M.Chirac, Président de tous les Français et Françaises.


Question n°4 :

Qui a été complice d’un détournement des règles européennes pour l’acquisition de la compagnie AIR LIB ?

- A/ Jean-Claude Gayssot

- B/ Jean-Charles Corbet

- C/ Charles-Claude Jean

- D/ Ernest Antoine Seillière de Laborde

Réponse D : Ernest Antoine Seillière de Laborde.


Question n° 5 :

Qui possède avec sa famille une fortune personnelle de 730 millions d’Euros (soit 4 Milliards 795 Millions de Francs) ?

- A/ Patrick Ricard (Pernod-Ricard)

- B/ Philippe Cuvelier (Pinault-Printemps-La Redoute)

- C/ Ernest Antoine Seillière de Laborde (Wendel Investissement)

- D/ Ginette Ducoin (caissière chez Mammouth)

Réponse C : Ernest Antoine Seillière de Laborde.


Question n° 6 :

Qui a perçu pour l’année 2002 un salaire net annuel de 577.500 Euros, soit 3 Millions 788.152 Francs, qui représente un salaire mensuel de 48.125 Euros, soit 316.000 Francs, à quoi viennent s’ajouter les bénéfices issus de ses stock-options, près de 2 Millions d’Euros par an en moyenne, soit près de 13 Millions de Francs ?

- A/ Alain Mérieux (BioMérieux, qui appartient au baron Seillière)

- B/Ernest Antoine Seillière de Laborde (président de Wendel Investissement)

- C/Serge Kampf (Cap Gemini Ernst & Young, qui appartient au baron Seillière)

- D/Ernest Antoine Seillière de Laborde (président du Medef et de Wendel Investissement)

Réponse B et D : Ernest Antoine Seillière de Laborde


Question n° 7 :

Quel était le surnom de Jacques Chirac dans les Guignols de l’info ?

- A/ HLM man

- B/ Frais de bouche

- C/ Super menteur

- D/ Monsieur le maire salarié fictif à l’insu de son plein gré.

Réponse C : Super menteur.


Question n° 8 :

Quelle unique « profession » a toujours exercé François Fillon, ministre du Travail, des Affaires Sociales et de la Solidarité ?

- A/ Universitaire

- B/ Notaire

- C/ Apparatchik d’un parti politique

- D/ Militaire

Réponse C : Apparatchik d’un parti politique.


Question n°9 :

Qui, sous la pression des banques et des organismes HLM, a décidé la baisse des taux d’intérêts du Livret A, du Codevi, du Plan Épargne Logement et du Livret jeune, rendant ainsi quasi nulle l’épargne dite populaire de millions de Français et Françaises ?

- A/ Jean-Louis Borloo

- B/ Le gouvernement de M.Raffarin

- C/ La Banque Centrale Européenne

- D/ La Caisse des dépôts et consignations

Réponse B : le gouvernement de M.Raffarin.


Question : 10 :

Qui, grâce à l’article 30 de la loi d’orientation et de rénovation urbaine, va permettre au MEDEF et autres partenaires sociaux de mettre la main sur les 1,8 millions de logements sociaux des sociétés anonymes de HLM (habitation à loyer modéré) ?

- A/ Les grandes organisations syndicales (CFDT,CGT,FO,CFTC,CGC ect...)

- B/ Marie-Georges Buffet

- C/ Jean-Louis Borloo

- D/ François Hollande

Réponse C : Jean Louis Borloo, ministre délégué à la Ville.


Question n° 11 :

En estimant que les Français et les Françaises se soignent trop, s’éduquent et se cultivent trop, mettent un peu trop d’argent de côté mais ne travaillent pas assez, qui cherche à culpabiliser ces mêmes Français et Françaises ?

- A/ Jean François Mattéi, ministre de la Santé

- B/ Luc Ferry, ministre de l’Éducation Nationale

- C/ Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture

- D/ Jean Pierre Raffarin, Premier ministre du gouvernement de M.Chirac, Président de la République

Réponse D : Jean Pierre Raffarin, premier ministre du gouvernement de M.Jacques Chirac, Président de la République.


Question n° 12 :

Qui a adopté, en pleine nuit d’été, un allégement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ?

- A/ Le gouvernement de M.Raffarin

- B/ Le gouvernement de M.Chirac

- C/ Le baron Seillière de Laborde

- D/ l’Opus Dei

Réponse A et B : Le gouvernement de M.Chirac et M.Raffarin.


Question n° 13 :

En 1983, M.Raffarin publie un livre intitulé « La publicité, nerf de la communication ». Quel serait alors, selon vous, la devise qui caractériserait le mieux ce spécialiste en marketing ?

- A/ J’enraffarine tout le monde

- B/ Du pain, du vin, du Raffarin

- C/ La route est droite mais la pente est forte

- D/ Je suis moulu et je le reste

Réponse libre : selon la décision des groupes.


Question n° 14 :

Quels sont les mots que Luc Ferry, le ministre de l’Éducation Nationale, ne prononce pas une seule fois dans les 180 pages de sa « Lettre à ceux qui aiment l’école » ?

- A/ Cocktails et petits fours

- B/ Quand j’étais philosophe et anti 68

- C/ Ma femme et moi

- D/ Chômage et précarité

Réponse D : chômage et précarité.


Question n° 15 :

Qui, au nom du peuple français, vient de déclarer l’émission de télé-réalité-variétés Popstars : oeuvre audiovisuelle de création, permettant ainsi à ces émissions racoleuses et dénuées de sens, si ce n’est celui de l’audimat et du gain publicitaire, de bénéficier de l’aide financière du Centre National Cinématographique ?

- A/ Le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel)

- B/ Le Conseil d’État

- C/ Le groupe Expand

- D/ Loana

Réponse B : le Conseil d’État.


Question n° 16 :

Qui est Dominique Ambiel, ex-PDG d’Expand images, la maison de production de Popstars ?

- A/ Un illustre inconnu

- B/ L’actuel conseiller en communication de M.Raffarin, premier ministre du gouvernement de M.Chirac

- C/ L’ancien producteur de Fort Boyard

- D/ Un participant du jeu de télé-réalité L’île de la tentation

Réponse B : l’actuel conseiller en communication de M.Raffarin.



Commission OAF ! (Occupation Artistique de la France !) *** Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France ***


APPEL DU 01 AOUT 2003

NOUS INTERMITTENTS - professionnels et techniciens du spectacle vivant, du cinéma et de l’audiovisuel - artistes - travailleurs précaires - NON syndiqués et syndiqués - travaillant dans le service public comme dans le privé - AMENONS LE CERCUEIL DE LA CULTURE FRANçAISE à Paris-Plage et dans plusieurs autres villes de France, à l’occasion du deuxième quiz intermittent de l’été : « QUI VEUT GAGNER DES FILLONS ? ».

Suite aux diverses déclarations de Monsieur Ernest Antoine Seillière de Laborde, président du MEDEF, de Monsieur Jean Jacques Aillagon, ministre de la Culture, de Monsieur Jean Pierre Raffarin, Premier ministre et de Monsieur Jacques Chirac, Président de la République, NOUS constatons qu’il est aujourd’hui manifeste que la volonté du gouvernement et du MEDEF réside dans l’enterrement de la culture et de la création pluridisciplinaire et plus généralement dans la mise sous terre d’un modèle de société équitable et solidaire refusant la seule idéologie du profit.

NOUS INTERMITTENTS ET PRÉCAIRES, mais aussi CITOYENS et CITOYENNES affirmons ici : NOUS NE VOULONS PAS DE CE MODÈLE « MARKETING » DE SOCIÉTÉ ULTRA-LIBERALE, INDIVIDUALISTE ET CRÉATRICE D’ASSERVISSEMENT DE L’ENSEMBLE DE SES CITOYENS ET CITOYENNES.

Nous sommes UNE FORCE INTELLECTUELLE ET ÉCONOMIQUE, directement liée au développement de nombreux secteurs de notre société, UNIS les uns aux autres. C’est pourquoi nous demandons à nouveau :

1/AU GOUVERNEMENT :

- De ne pas agréer le mardi 05 août 2003 le protocole d’accord indûment signé le 26 juin dernier, et de procéder au retrait pur et simple de ce protocole dès aujourd’hui afin de mettre en place une nouvelle négociation à laquelle doivent participer nos coordinations d’intermittents.

- La réorganisation et la restructuration du paysage culturel de notre pays en collaboration étroite avec tous nos collectifs, qui eux, savent de quoi ils parlent.

2/ A VOUS PUBLIC, CITOYENS(ENNES) FRANCAIS :

- De comprendre les raisons de notre lutte et de soutenir encore plus l’ensemble de nos démarches et actions, afin que nous puissions toujours vous offrir la liberté de pensée, de vie et de culture, qui est également VOTRE DROIT le plus fondamental ainsi que celui des GÉNÉRATIONS futures.

- SAUVER LA CULTURE, C’EST SAUVER LA SOCIETE DE LA BARBARIE FINANCIERE ET DE L’IGNORANCE.

- Nous appelons tous les déçus des nombreuses réformes du gouvernement à se joindre à notre lutte afin de s’opposer fermement à cette politique gouvernementale qui nous est quotidiennement imposée sans concertation, ni dialogue.

NOUS RESTERONS DEBOUT, FACE À VOUS, DÉTERMINÉS ET SOLIDAIRES, TANT QUE VOUS CONTINUEREZ À CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ EXPLOITANTE, INÉGALITAIRE ET INHUMAINE.

(ICI REMISE DU PRIX DU CERCUEIL DE LA CULTURE FRANçAISE ET DÉPART DU CORTÈGE FUNÉRAIRE)

Commission OAF ! (Occupation Artistique de la France !) ***Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France***





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0