CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Négos Unédic  >  PPL - Comité de Suivi  >  Après la CFDT, la CFTC annonce sa volonté de signer le protocole du 18 avril ! [AFP 26.10]

Après la CFDT, la CFTC annonce sa volonté de signer le protocole du 18 avril ! [AFP 26.10]

Publié, le jeudi 26 octobre 2006 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : lundi 14 février 2011


Intermittents : la CFTC annonce sa volonté de signer l’accord AFP 26.10.06 | 19h54

La CFTC a annoncé jeudi soir sa décision de signer le texte définissant un nouveau régime d’assurance chômage pour les intermittents du spectacle, auquel la CFDT avait également donné son accord plus tôt dans la journée.
« Nous sommes satisfaits que la CFDT signe cet accord, puisque nous avions déjà dit que nous le signerions s’il y avait trois (syndicats) signataires », a déclaré à l’AFP Gabrielle Simon, négociatrice de la CFTC sur ce dossier.

La CGC devrait à son tour décider de signer le texte.

« Nous pensons que cet accord est meilleur que le précédent », a ajouté Mme Simon, estimant important que le « ministère (de la Culture) prenne ses responsabilités » à travers l’instauration d’un fonds de professionnalisation et de solidarité qui "permettra une bonne protection des intermittents".

Le protocole d’accord avait été rédigé le 18 avril au terme de multiples séances de négociation entre le patronat et les syndicats, mais n’avait encore été signé par aucun syndicat.

La CFDT avait conditionné sa signature à plusieurs éléments dépendant de l’Etat et des employeurs : la création d’un fonds de professionnalisation et de solidarité financé par l’Etat, l’établissement de huit conventions collectives permettant de définir l’intermittence, l’engagement de l’Etat dans la lutte contre les fraudes et l’assurance que le législateur n’intervienne pas en cas de signature de l’accord par les partenaires sociaux.

Jeudi matin, son bureau national a estimé que ces conditions étaient en passe d’être satisfaites.

La CFDT, la CFTC et la CGC étaient les signataires du précédent protocole en 2003, qui avait provoqué la crise des intermittents.

La dépêche AFP sur le site du Monde





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0