CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2006  >  Autres communiqués  >  Occupation de Sans-Papiers à Paris 8 (Université de Saint-Denis)

Occupation de Sans-Papiers à Paris 8 (Université de Saint-Denis)

Publié, le mardi 19 décembre 2006 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 19 décembre 2006


Nous venons de passer une nuit à Paris 8, tout se passe bien, mais il faut du monde.
Nous en appelons à votre bonne volonté, à vos contacts...
Si vous pouvez passer, ramener de quoi tenir en logistique (bouffe, matelas...) et contacter d’autres collectifs, vous êtes les bienvenu-es !

Tract du 19 décembre 2006

Etudiants, travailleurs, sans-papiers
même problème, même combat !

Depuis hier, nous occupons l’université Paris 8 afin de mettre à nu la problématique des sans-papiers. Nous avons choisi de regrouper les forces du mouvement social dans une occupation afin d’instaurer un rapport de force durable.
Nous avons choisi d’occuper Paris 8 pour la composition de sa population : ici, 70% des étudiants sont salariés, 30% des étudiants sont étrangers dont une partie non négligeable est dépourvue de titre de séjour.

Nous ne pouvons accepter les conditions de vie et de travail des sans-papiers, main d’oeuvre corvéable à merci sous la pression permanente des séjours en centre de rétention et des expulsions. La criminalisation des sans-papiers est avant tout une criminalisation des travailleurs les plus exploités.

Que nous soyons étudiants, travailleurs, chômeurs, avec ou sans papiers, nous sommes tous soumis à l’arbitraire d’un système économique qui nous opresse : salariat, précarité, difficultés de logement et répression policière sont notre lot quotidien.

Nous entendons combattre cet appareil répressif qui organise rafles et expulsions, sa police qui entre dans les écoles pour emmener des enfants sans-papiers, dans les collèges et lycées pour « prévenir » la délinquance, dans les universités pour empêcher toute action politique. C’est dans ce contexte que nous avons lancé cette mobilisation sur le problème des dispositifs de répression. Nous ne plierons que lorsque nous aurons obtenu satisfaction sur les exigences qui suivent :

Régularisation de tous les sans-papiers !
Non aux extraditions de D’arcangeli, Maj et Czeppel !
Fermeture des Centres de Rétention !
Pour une Justice Sociale !

Assemblée Générale le 19 décembre à 15h amphi A1 - Concert à 16h
Occupation permanente de l’amphi A1 !
Université de Saint-Denis - Métro Saint-Denis Université





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page