CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Archives Travaux des commissions  >  Commission OARF !  >  Module Théâtre : « On achève bien les artistes » par Caroline et Elisabeth

Module Théâtre : « On achève bien les artistes » par Caroline et Elisabeth


Module d’Action Créative Engagée Théâtre (MACET)

Publié, le mercredi 13 août 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 13 août 2003


« On achève bien les artistes » par Caroline et Elisabeth

- 1 présentateur(trice)
- 5 concurrents minimum
- possibilité d’intégrer le public

Présentateur : bienvenue à notre course on achève bien les artistes. Vous aimez les sensations fortes, extrêmes, venez soutenir nos concurrents. Ils sont frais, ils sont beaux, on les aime parce qu’ils sont plein d’espoir. Pendant ce temps les concurrents s’échauffent, ils saluent le public.

Présentateur : je vous rappelle les règles de cette course : ils ont tous envie de devenir comédien. Ils vont se lancer dans une course effrénée au terme de laquelle ils deviendront de véritables professionnels du spectacle. Cette course se déroulera en 3 étapes :
- la course pour la formation
- la course au 1er travail
- la course pour continuer à exercer leur métier, c’est à dire comme vous le savez, la course au statut intermittent. Ce jeu est ouvert à tout le monde car cette course, pour devenir comédien, ne nécessite aucune compétences particulières, ça se saurait… Attention… à vos marques… prêt partez ! (coup de feu) Quelques concurrents s’effondrent. Oh ! bon ! ils ont eu peur. Et oui il faut tout de même un peu de courage si on a pas de compétences particulières. Les concurrents courent sur un rythme assez tranquille, sur place. Il en reste encore assez. Cette course est juste une formalité. A ce mot des concurrents s’effondrent. Le mot « formalité » fait peur ! Je vous rappelle que nos concurrents sont encore en formation. Et oui le temps passe vite, déjà 3 ans, pas de vacances, des cours, des répétitions et des petits boulots. S’adressant aux concurrents : serveuse ? c’est bien, ça fait les cuisses ; Macdonald ? c’est bien pour le management vous ne serez pas comédien mais ministre de la culture ! pourquoi… Le concurrent Macdo tombe.

Un autre concurrent : moi j’en suis à 4 ans, pas 3 ans.

Présentateur : ils sont motivés, ils veulent se spécialiser. Comédien est peut-être bien un vrai métier ! ? Attention la course à la formation est maintenant terminée. Vous courez à présent pour obtenir du travail, votre 1er travail, …payé ! ! Les concurrents accélèrent leur course. Ah ! ils ont envie de travailler ! Au fur et à mesure, des concurrents s’effondrent d’épuisement et restent à terre jusqu’à la fin du jeu. On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs ! Attention il ne reste plus que 5 concurrents. Ceux-là on gagné le droit de continuer à chercher et surtout à trouver du travail.

1 concurrent : comment on fait justement quand on en trouve pas beaucoup ?

Présentateur : au revoir. Le concurrent tombe. Alors nous en sommes à la dernière étape celle qui donne le droit de continuer à travailler et enfin à arrêter les petits boulots. Alors les 4 derniers concurrents : intermittents, pas intermittents ? Les 4 concurrents sont proche de l’épuisement mais heureux, leur course est effrénée.

Concurrent n°1 : ça y est j’ai 507 H de travail sur 12 mois ! ça y est je les ai ! !

Présentateur : 12 mois, 507 H ! faut lire les journaux, nous ne sommes plus en 2002. Il faut, désormais 507 H en……10,5 mois. Dommage ! mais comme Cyrano vous partez avec panache ! Concurrent n°1 s’effondre. Il ne reste plus que 3 concurrents. Alors, vous ! comment ça se passe ?

Concurrent n°2 : euh ! 10,5 mois ………..507H, ouais, 507 H, ouais !

Présentateur : bravo ! (dans l’oreillette) Ah ! attendez, on me dit que vous n’avez que 506 h ! désolé ! bien essayé… Concurrent n°2 s’effondre. Attention il ne reste que 2 concurrents. Ça fait combien de temps que vous courez ?

Les 2 Concurrents : 10 ans ! / 8 ans

Présentateur : comme le temps passe vite au pays de l’espoir, ah ! les comédiens sont de grands enfants !

Concurrent n°3, dans un rythme insoutenable : 507 H - 10,5 mois, j’ai gagné 16.400 _ au total.

Concurrent n°4, dans un rythme insoutenable : 10,5 mois - 507 H, j’ai gagné 16.400 _ moi aussi !

Présentateur : bravo à tous les deux. Finalement c’était pas si difficile ! Ce cinéma.. Vous êtes acceptés dans grande famille des intermittents du spectacle ! ! (dans l’oreillette) Ah ! on me demande des petites précisions : n°3 : pouvez-vous me donner le nombre de vos cachets effectués (au public - le nombre de jours travaillés) ainsi que le montant moyen de ces cachets.

Concurrent n°3, dans un rythme insoutenable : 41 cachets avec une moyenne de 400 _. Ben oui j’ai fait de la pub !

Concurrent n°4, dans un rythme insoutenable : 83 cachets avec une moyenne de 200 _.

Présentateur : vous aussi vous n’avez sûrement pas fait de théâtre, pub ou cinéma ? Le concurrent n°4 répond oui aux deux.

Présentateur : bon et bien pas de concurrent théâtre dans les finalistes tant pis ! N°3 je suis désolé vos cachets sont trop élevés et pas assez…Et oui 507 H en 10,5 mois ça ne suffit pas …. Nous ne sommes plus en 2002.

Le concurrent n°3 : mais j’ai gagné la même chose que lui, j’ai mes 507 H en …c’est pas juste….il s’effondre.

Présentateur : c’est pas juste, c’est comme ça… nous ne sommes plus en 2002. N°4 c’est une course parfaite, un peu longue toutefois… Vous êtes donc le dernier concurrent, pourtant c’était une course facile… Vous avez gagné le droit d’être soutenu dans votre recherche d’emploi et ceci pour une période de 8 mois.

Le concurrent n°4 : à c’est vrai c’est plus 1 an !

Présentateur : ils veulent absolument être en 2002. Vous avez gagné le droit de revenir dans 8 mois pour cette course, et surtout revenez avec vos 507 H en 10,5 mois.

Le concurrent n°4 qui jubile mais ne comprend pas : mais …..mais….. dans 8 mois ? ….avec 507h en 10,5 mois …10,5 mois ? ? ? ?

Présentateur : et oui quel défi ! Jusque là bon courage. (dans l’oreillette) Ah ! attendez on me dit que selon l’alinéa du protocole du nouveau statut intermittent du spectacle vous avez une franchise de …. quelques mois. C’est pas bien grave quelques mois sans chômage. Pour vous c’est facile, ça marche bien en ce moment. Je suis désolé vous n’avez pas gagné.

Le concurrent n°4 : mais il a été retiré cet alinéa.

Présentateur : oui c’est ce qu’on dit, mais ça n’est pas ce qui est écrit ! désolé, il faut être beau joueur ! Le dernier concurrent s’effondre. Et bien Mesdames et Messieurs la course est terminée. C’était une course facile, il fallait pouvoir gérer ses périodes de travail et le montant de ses cachets. Il faut bien choisir son employeur ! (il fait un geste qui le met en valeur). Je vous donne rendez-vous à la rentrée pour la course des archéologues qui se déroulera … sous terre.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0