CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2007  >  Autres communiqués  >  Occupation du toit de l’Unédic : communiqué des Verts Paris suite à l’évacuation violente du toit (27/04/07)

Occupation du toit de l’Unédic : communiqué des Verts Paris suite à l’évacuation violente du toit (27/04/07)

Publié, le vendredi 27 avril 2007 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 28 avril 2007


Communiqué de presse des VERTS Paris
27 Avril 2007

Intermittents : Le dialogue est nécessaire, la violence n’est pas la bonne réponse.

Les Verts Parisiens :
- affirment leur soutien à la lutte menée par la coordination des intermittents et précaires
- dénoncent les violences lors de l’opération de police devant le siège de l’UNEDIC le jeudi 26 avril 2007 exercées notamment contre Pénélope Komités, Adjointe au Maire de Paris ( les Verts).

Les Verts Paris affirment leur soutien à la lutte menée par la coordination des intermittents et précaires et dénoncent le traitement odieux et l’évacuation violente dont ont été victimes les personnes occupant le toit de l’UNEDIC.

L’occupation du toit de l’UNEDIC par la coordination des intermittents et précaires est un épisode de plus dans la lutte menée depuis plus de trois ans contre la réforme de l’assurance chômage des salariés intermittents du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel. La direction de l’UNEDIC a en effet décidé mercredi 25 avril de briser l’occupation, en coupant l’approvisionnement en eau des manifestants.

Vers 18 heures, alors que les occupants n’étaient plus qu’une petite dizaine, les forces de l’ordre ont violemment donné l’assaut sur le toit, blessant plusieurs intermittents. Enfin la police a chargé les nombreux citoyens présents dans la rue pour manifester leur soutien. Plusieurs militants et élus ont été violemment bousculés par les forces de l’ordre, trois d’entre eux ayant du être conduits à l’Hôpital Saint Antoine. L’intervention policière, sa brutalité et sa soudaineté ont été totalement disproportionnées compte tenu de l’attitude des soutiens rassemblés devant l’UNEDIC.

Pénélope Komités Adjointe au Maire de Paris bien que revêtue de son écharpe d’élue, a été malmenée par un gendarme mobile. Elle a porté plainte hier soir au commissariat du 12eme arrondissement pour violence volontaire sur personne munie d’un mandat électif. Examinée hier soir à l’Hôpital St Antoine puis ce matin à l’Hôtel Dieu au service des Urgences médicales judiciaires, le médecin a constaté des « lésions [...] qui justifient une incapacité totale de travail de 5 jours ».

Les Verts Paris s’associent à Pénélope Komites dans son souhait que le Procureur de la République mandate l’IGS (Inspection Générale des Services) pour l’ouverture d’une enquête administrative sur le déroulement de l’opération de police devant le siège de l’UNEDIC le jeudi 26 avril 2007.

Pénélope Komites
Adjointe au Maire de Paris
Chargée des Personnes Handicapées





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0