CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Commissions  >  Permanence précarité  >  La prime de 500 euros pour des précaires, étudiants, retraités et allocataires de minima est supprimée

La prime de 500 euros pour des précaires, étudiants, retraités et allocataires de minima est supprimée

Publié, le mardi 14 avril 2009 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 16 juin 2011


Cet article était initialement titré « Prime... vous ne l’obtiendrez pas sans la demander ».

Or cette prime n’existe plus depuis le 31 mars 2010, elle n’a d’ailleurs été perí§ue que par 40 000 personnes sur les 250 000 initialement prévues...

La dernií¨re mesure annoncé par Sarkozy (plan rebonds pour l’emploi) concerne une partie du million de chí´meurs qui arriveront en fin de droits en 2010. Cette allocation ne sera versée qu’í la condition de ne pas avoir refusé un emploi ou un stage de formation, ce qui aggrave brutalement les contreparties et sanctions déjí prévues par l« offre raisonnable d’emploi ».

Ils nous disent « seul le travail paie » (Blair)... í‡a aussi ils nous l’ont volé, en renversant í leur profit, l’autrefois fameux « seule la lutte paie ! »

Ni victimes, ni coupables, prenons nos affaires en main !

Ni emploi forcé, ni culpabilisation, ni management, grí¨ve des chí´meurs !

Appel aux précaires : faisons de la grí¨ve du 3 mai le début d’une lutte prolongée

Appel de la coordination des collectifs de chí´meurs et précaires : tous en grí¨ve í partir du lundi 3 mai !


Fausse réponse : Comme la prime de 200 euros d’avril 2009, versée une seule fois, celle de 500 euros fait un peu de bien lí oí¹ elle tombe. Mais c’est avant tout un effet d’annonce destiné í masquer les carences de l’assurance chí´mage et du RSA.

Bug : Celle de 200 euros, calibrée sur les « bénéficiaires » potentiels du RSA qui allait íªtre mis en place avait fait apparaí®tre davantage de précaires qu’escompté : il avait fallu augmenter le budget initialement prévu de 25%

Et rebug : la prime de 500e a donc logiquement été passée sous silence aprí¨s l’annonce de sa création. Il ne faudrait pas que la demande de revenu finisse par se voir, coí »ter et se compter. Dans les institutions fréquentées par les ayants droit (Pí´le, Caf, Crous, Centre d’action sociale, etc.), cette prime est passée sous silence. Ainsi elle n’a jamais atteindre le nombre d’ayant droit potentiels... í€ tel point que míªme la presse s’est émue de la disproportion flgrante entre ce qui était annoncé et le nombre de personnes qui ont obtenu ces euros.

De nouvelles annonces ? Intéríªt d’une mesure jetable, elle permet d’en annoncer une autre qui la suit. En en période d’angoisse et d’incertitude, alors que l’on annonce un million de chí´meurs en fins de droits pour 2010, en période d’élection í forte abstention, c’est que du bonheur ! Enfin du neuf, positivons ! Alors ? Les « centaines de millions » récemment annoncés par Wauquiez, le secrétaire d’í‰tat í l’emploi, vont-ils prolonger cette pauvre prime pour pauvres ? Rien n’est moins sí »r car nous sommes passés de la phase de lancement de la nouvelle machine í précariser (Pí´le et RSA en 2009), í une autre. En 2010, ils voudraient expérimenter l’offre raisonnable d’emploi qui prévoir de couper les allocs í qui refuserait plus de deux emplois. Rien n’est moins sí »r, car les mobilisation de chí´meurs, intermittents et précaires n’inquií¨tent pas encore suffisamment les dirigeants pour qu’ils lí¢chent du lest.

JPEG - 44.6 ko
Machine de surcodage de l’antiproduction capitaliste (XXIe siècle)

Illusionnisme de bonnimenteur

Les conditions qui limitent la porté de la mesure sont nombreux. Et rédhibitoires.

Il s’agit d’un droit... mais il faut le demander, et donc connaí®tre son existence ; on n’y a accí¨s qu’í condition d’avoir été employé pour une durée équivalente í deux í quatre mois d’emploi temps plein lors des 28 mois précédents, ni trop peu (pas moins de 305 heures), ni trop longtemps (610 heures au plus).

Alors que quantité d’intérimaires et de salariés en CDD voient leur contrats non renouvelés ou n’en retrouvent pas - car, bien avant les licenciements, les fins de CDD occasionnent la majorité des entrées au chí´mage -, et que pour tant de chí´meurs en fins de droits, il n’est pas évident d’avoir terminé un contrat aprí¨s le 1er avril 2009.... Ils sont donc exclus du dispositif.

De nombreux paramí¨tres limitent la portée de la mesure : inconnue, catégorielle, limitée dans le temps. Pour répondre aux besoins fondamentaux des précaires on choisit le micro catégoriel, un « droit social »... homéopatique. Et v’lí que j’te dilue quelques dizaines de millions d’euros parmi 12 millions de précaires, oí¹ 7 millions de personnes officiellement sous le "seuil de pauvreté, comme on voudra...

Du pur foutage de gueule.


Le décret du 27 mars dernier instaure une prime de 500 euros pour tout salarié ayant involontairement perdu son emploi qu’il soit inscrit ou non í Pí´le Emploi.

Public concerné :

- Les salariés ayant involontairement perdu leur emploi (les démissionnaires sont exclus ainsi que les travailleurs í temps partiel qui cumulent plusieurs cdd et qui en auraient perdu un).

Le chí´mage doit íªtre total et non indemnisé par Pí´le Emploi en ARE (allocation de retour í l’emploi).

- Les retraités (cette prime peut se cumuler avec la pension de retraite).

- Les artistes et techniciens du cinéma, de l’audiovisuel et du spectacle vivant bénéficiaires de l’allocation du fonds de professionnalisation et de solidarité.

- Les bénéficiaires de l’ASS (allocation spécifique de solidarité, de l’ATA (allocation temporaire d’attente) et de l’AER (allocation équivalent retraite). Les bénéficiaires du RMI et du RSA.

Conditions d’attribution :

- Justifier d’une activité salariée supérieure ou égale í 305 heures et inférieure í 610 heures au cours des 28 mois précédant la fin du contrat pour les moins de 50 ans, et au cours des 36 mois pour les plus de 50 ans.

Exemple : Je signe un CDD d’un mois en juillet 2009 (animateur centre aéré temps plein = 150 heures environ). Ce contrat se termine le 31/07/09. Il manque donc 155 heures pour percevoir la prime. Il faut donc remonter 28 mois en arrií¨re (= avril 2007). Si vous avez travaillé durant cette période (ex : inventaires, vendanges, centre aérés) et que vous justifiez de 305 heures cumulées d’activité, vous avez droit í cette prime. Tous í vos calculettes !!!

- Avoir perdu involontairement son emploi (fin de CDD et d’intérim) entre le 01/04/2009 et le 31/03/2010.

- Ne pas avoir droit í l’ARE (allocation de retour í l’emploi versée par l’ex-Assedic), si vous avez un doute suite í un rejet d’indemnisation, par téléphone, demandez que l’on vous adresse un dossier de demande d’indemnisation afin que l’étude de vos droits se fasse sur dossier papier : c’est plus sí »r !

- Etre apte í l’emploi

- Résider sur le territoire national

- Faire la demande í un Pí´le emploi dans les 6 mois suivant la fin du dernier contrat de travail (demandez le formulaire intitulé « demande de prime exceptionnelle pour certains salariés privés d’emploi » ).

Il n’est pas nécessaire d’íªtre inscrit comme demandeur d’emploi, mais puisqu’il faut passer par Pí´le emploi pour obtenir cette prime, autant y distribuer en passant - í§a tisse du liyannage - ce tract, Mépris et radiations, bienvenue í Pí´le emploi, au texte modifiable au gré des besoins, sans hésiter í utiliser les photocopieuses des Pí´le pour imprimer :

Word - 40 ko
Radiations et mépris, bienvenue àPôle emploi

Montant : 500 euros versés en une seule fois, attribués une fois seulement au míªme bénéficiaire. Cette prime est incessible et insaisissable.

Pií¨ces í fournir :
« ¢ Formulaire de demande í retirer au Pí´le Emploi dont vous dépendez.
 »¢ RIB ou RIP
« ¢ Attestations employeurs (document que chaque entreprise ou agence intérimaire doit vous remettre í la fin d’un contrat - qu’il soit d’une heure ou de 150 heures).
 »¢ Un titre de séjour pourra vous íªtre demandé.

Pí´le emploi c’est l’omerta : le formulaire de demande de cette « prime exceptionnelle » n’est plus... en ligne.... Il est maintenant nécessaire de passer au Pí´le le demander. Quelque soit les prétextes invoqués (í part une preuve que vous íªtes déjí indemnisés), ils n’ont toujours pas le droit de vous refuser de faire la demande.

Sources : CNT Pí´le emploi et SUD emploi


Rien ne sert de courir, il faut tout remettre í plat !
Chí´meur(euses), précaires, entrons en résistance !

N’hésitez pas í faire circuler parmi vos proches, dans les Pí´le, les Caf et ailleurs le mode d’emploi de cette prime c’est toujours joyeux d’alléger si peu que ce soit les soucis matériels.

Word - 29 ko
Unique : la prime de 500 euros

Nous sommes les media :


La coordination des intermittents et précaires est menacée d’expulsion par la ville de Paris, plus d’informations et la pétition pour le relogement, signable en ligne :

Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde

.

Merci de signer et faites savoir !


Enrayons la machine í précariser, mettons en crise Pí´le emploi

Engageons dí¨s maintenant une grí¨ve des chí´meurs contre notre subordination í l’ordre économique - Mcpl, Rennes

Pour toute démarche, chacun a le droit d’íªtre accompagné par la personne de son choix. L’action collective permet de rétablir les droits, d’obtenir des réinscriptions rétroactives, d’annuler des indus :

Pí´le emploi : Radiation et indí » annulés par l’action collective Porte d’Auteuil

Occupation du Pí´le Emploi Convention : Radiation annulée !

Plutí´t CAFards que CAFteurs. Visite de la CAF Rosny par quelques CAFards de Montreuil

Police emploi Paris : 2500 euros d’indu débloqués í coups de pieds í Vicq d’azir

Lutter construit La puissance du nous, mobilisons-nous pour de nouveaux droits sociaux

Nous sommes tous des irréguliers de ce systí¨me absurde et mortifí¨re - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009

Les RSAstes inscrits í Pí´le emploi, ils voudraient les convoquer pour un ou deux rdv hebdo...
Autant penser maintenant ce qui se généralise avec ces formes de contrí´le : Digression sur le « suivi individuel » avec Kafka

La coordination a dí » déménager le 5 mai 2011 pour éviter une expulsion et le paiement de prí¨s de 100 000 € d’astreinte. Provisoirement installés dans un placard municipal de 68m2, nous vous demandons de contribuer activement í faire respecter l’engagement de relogement pris par la Ville de Paris. Il s’agit dans les temps qui viennent d’imposer un relogement qui permette de maintenir et développer les activités de ce qui fut de fait un centre social parisien alors que le manque de tels espaces politiques se fait cruellement sentir.

Nous sommes tous des irréguliers de ce systí¨me absurde et mortifí¨re - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009

Pour contribuer í la suite :

« ¢ faites connaí®tre et signer en ligne Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde. »¢ indiquez í accueil cip-idf.org un n° de téléphone afin de recevoir un SMS pour íªtre prévenus lors d’actions pour le relogement ou d’autres échéances importantes.

Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanence CAP d’accueil et d’information sur le régime d’assurance-chí´mage des intermittents du spectacle, lundi de 15h í 17h30. Envoyez questions détaillées, remarques, analyses í cap cip-idf.org

Permanences précarité, lundi de 15h í 17h30. Adressez témoignages, analyses, questions í permanenceprecarite cip-idf.org

í€ la CIP, 13bd de Strasbourg, M° Strasbourg Saint-Denis
Tel 01 40 34 59 74


Ne restez pas seuls !

- Occupation du Pí´le emploi Colbert í Marseille : stop aux radiations !

- Indu í Pí´le emploi : Occupation de la direction régionale í Toulouse

- Violences í Pí´le emploi et misí¨re sociale (SUD emploi)

- Sur la crise de l’institution : Pí´le emploi rate son démarrage (Liaisons sociales)

- Ni Pí´le emploi, ni RSA : Occupation du Pí´le emploi Vicq d’azir.

- Pí´le emploi : refusons cette machine í assujettir

- Pí´le Emploi : les chiffres du chí´mage explosent, explosons la machine í précariser !

- De l’autre cí´té du miroir. Perspectives de fraternisation entre chí´meurs et « conseillers í l’emploi »., Le sabot, n° 2


Appel í soutien financier





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0