CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Mailing lists

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Actions !  >  Agit prop  >  Beaucoup d’argent parce que je suis nombreux

Beaucoup d’argent parce que je suis nombreux

Publié, le mercredi 20 mai 2009 | Imprimer Imprimer | |
Dernière modification : vendredi 7 mars 2014


Beaucoup d’argent parce que je suis nombreux. L’industrie du spectaculaire intégré et du commandement immatériel me doit de l’argent. Je serai intransigeant avec elle jusqu’à ce que j’obtienne ce qui me revient.

Pour toutes les fois où je suis apparu à la télévision, au cinéma ou à la radio, comme passant occasionnel ou comme élément du paysage, et où mon image ne m’a pas été payée ;

Pour toutes les fois où mes traces, inscriptions, graffitis, photographies, dispositions d’objets dans l’espace (stationnements fantaisistes, accidents catastrophiques ou spectaculaires, actes de vandalismes, ouvertures de squatts, etc...) ont été utilisées à mon insu dans des shows ou des journaux télévisés ;

Pour tous les mots ou expressions à l’impact communicationnel assuré forgés par moi dans les bars de quartier, sur les places des villes, sur les murs, dans les centres sociaux et qui sont ensuite devenus des indicatifs d’émissions, des slogans publicitaires agressifs ou des noms de bâtonnets glacés, sans que je voie passer un sou ;

Pour toutes les fois où mon nom et mes données personnelles ont été mises au travail gratuitement dans des calculs statistiques, pour adapter l’offre à la demande, définir des stratégies de marketing, augmenter la productivité d’entreprises qui me sont on ne peut plus étrangères ; pour la publicité que je fais continuellement en portant des tee-shirts, des sacs-à-dos, des chaussettes, des blousons, des maillots, des serviettes de toilette où sont inscrits des marques et des slogans, sans que mon corps soit rémunéré entant qu’affiche publicitaire ;

Pour tout cela et pour bien d’autres choses encore, l’industrie du spectaculaire intégré me doit de l’argent !

Je comprends qu’il serait compliqué de calculer combien me revient à moi en particulier. Mais cela n’est pas du tout nécessaire, car je suis multiple et varié. Et ce que l’industrie du spectaculaire intégré me doit, elle le doit aux nombreux autres que je suis et elle me le doit parce que je suis nombreux.

C’est pourquoi nous pouvons par conséquent nous mettre d’accord en vue d’une rétribution forfaitaire généralisée. Vous n’aurez pas de paix tant que je n’aurai pas mon argent !

Beaucoup d’argent parce que je suis nombreux.

2003

Le salaire, variable indépendante, Paolo Virno

État social actif, ne pas céder sur nos désirs

Décembre 2010 : Nous refusons que tout au long de la vie la durée d’emploi gouverne nos existences et les soumette toujours plus au commandement de l’argent

Nous sommes tous des inter-mutants du spectacle !

APPEL : Mettons en crise Pôle emploi

Rien ne sert de courir, il faut tout remettre à plat !
Chômeur(euses), précaires, entrons en résistance !
(MCPL Rennes)

Ni emploi forcé, ni culpabilisation, ni management, grève des chômeurs !

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009

Un tract de base, utilisable lors de chaque passage au Pôle emploi, fut-il individuel :

Word - 39 ko
Mépris et radiations, bienvenue à Pôle emploi




Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0