CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Intermittence et autres luttes...  >  Ne pas perdre sa vie a la gagner

Ne pas perdre sa vie a la gagner

Publié, le dimanche 14 septembre 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 31 juillet 2012

Voilà un tract de REFLEX diffusé ce jour à angers aux "etats généraux de l’insertion" ou devait venir Fillon (qui n’est pas venu)


Personne ne peut le nier, les patrons sont les grands oubliés de notre société... Les salariés qu’ils rétribuent volent éhontément les fruits de leur travail... Quant aux soi-disants précaires et autres chômeurs ils doivent rapidement prendre conscience qu’ils sont devenus leurs propres patrons et que la solidarité collective fait partie du passé. Vu sous cet angle on comprend mieux le projet de Revenu Minimum d’Activité présenté par Fillon au conseil des ministres en mai dernier...

Plus sérieusement, le Revenu Minimum d’Activité représente une des dernières attaques, après les retraites [1], sur les quelques restes de « l’Etat-Providence ». Ainsi le gouvernement va tenter de transformer le RMI (dont l’accès est déjà fort restreint car interdit aux moins de 25 ans [2]) en subvention déguisée en faveur des employeurs. L’employeur embauchant un rmaste sera exonéré des charges sur les bas salaires en même temps qu’il encaissera directement le montant du RMI... Ainsi dans le cas d’un mi-temps il n’aura qu’à avancer la différence entre le RMI et un demi-smic : une somme de misère pour renforcer la misère... On est donc loin pour les futurs rmastes d’une amélioration notable de leurs revenus : pour un emploi à mi-temps ils ne gagneront que 140 euros de plus. De manière plus parlante cela équivaudrait à gagner 2 euros de l’heure ! Ce projet ne fera que renforcer la précarité et l’insécurité sociale en même temps qu’il mettra en concurrence les rmastes avec les salariés. En effet, pourquoi employer un smicard alors que deux rmastes feront le même travail pour un coût nettement moindre ? En même temps qu’une chasse aux pauvres (c’est ce qu’il faut entendre par le concept d’ « activation des dépenses passives ») ce projet tend à remettre en cause le peu de droits restants aux salariés. Dans ce cadre, les « Etats Généraux de l’insertion » qui se tiennent ce jour à Angers ont tout de la farce... On va parler « insertion » sans les principaux concernés... Bien sûr, quelques « pauvres » triés sur le volet vont fournir une excuse toute trouvée pour cette parodie de démocratie. Aussi, on va discuter « insertion » et mise en place du RMA tout en se gavant de petits-fours. Combien de RMIs pour financer un événement de cette ampleur : transport, nourriture, hébergement, sécurité, location du Centre des Congrès, etc ? Et puis il y a ce mythe de « l’insertion par le travail », comme si avoir un emploi salarié était la seule manière de se réaliser, comme si c’était l’unique preuve tangible d’existence sociale ! Il est plus que temps de remettre en cause cette foutue centralité du travail [3]. Le travail salarié doit redevenir ce qu’il aurait toujours du rester : une activité parmi d’autres en même temps qu’une activité d’utilité sociale. Le travail est devenu un but en soi alors qu’il ne devrait être qu’un moyen de satisfaction de nos besoins et plaisirs. Sous prétexte d’urgence de l’insertion, toute réflexion sur le pourquoi et la finalité du travail est occultée. La lutte pour la garantie du revenu et de nouveaux droits sociaux peut être le point de départ de la critique du travail tel qu’il est vécu aujourd’hui, c’est à dire l’exploitation capitaliste.
C’est maintenant qu’on veut vivre !
Partageons les richesses pas la misère !

REFLEX-Angers / groupe du Réseau No Pasaran ! c/o L’Etincelle, 26 rue Maillé, 49100 Angers





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0