CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Infos intermittents en région  >  Comptes rendus  >  Compte-rendu de l’Assemblée générale du 12/09/03- Loire Atlantique
Mouvement des Professionnels du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel de Loire Atlantique en Lutte

Compte-rendu de l’Assemblée générale du 12/09/03- Loire Atlantique

Publié, le dimanche 14 septembre 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : dimanche 14 septembre 2003

Rendez-vous à venir :

Tous les jours, la vidéo est disponible et visible à LU : demander à l’accueil - billetterie. Lundi 15 Septembre : AG à 10h à LU Mardi 16 septembre : « AG sur l’AG ! » à 18h à LU 20 et 21 septembre : journées nationales d’action Jeudi 2 octobre : Jet FM : table d’hôtes 17h à 19h à LU Du 13 au 19 octobre : semaine « blanche » (titre non-défini à ce jour) : appel à un boycott de toute la culture. 5 novembre : procès d’Arnaud contre le Puy du Fou à 14h à la Roche/Yon.


Ordre du jour tenu :
Ø Charte
Ø Infos
Ø Arte  ?

Ordre du jour non-tenu (!)
Ø Délégation à former pour rencontre avec la mairie de Nantes mardi à 17h30.
Ø même chose pour lundi avec St Herblain
Ø CNC / Brumachon : ouverture lundi soir de la saison : demande d’une délégation à 19h
Ø Procédure judiciaire sur le protocole : où en est-on ?
Ø Assises Aillagon et contre-assises ? : où en est-on ?
Ø Tract OMC / CGT non signé par la CGT ?
Ø AG au TNB à Rennes ce matin

Ø Charte
Lecture du travail de la commission sur une charte à préalable pour la programmation de soutien aux intermittents en lutte :

Suite à la lecture du projet de charte, de nombreuses questions se posent. Elles entraîneront des modifications, avec un texte plus définitif à venir chercher sur place à partir de lundi soir.

- Est-ce une solidarité vis-à-vis de grévistes individus ou de compagnies/groupes ?
>> Avant tout sauver des gens.

- Combien de personnes seront concernées ?
>>Au total si on part de la moyenne retenue : 252 personnes maximum qui recevront 6 cachets ou jours de salaires maximum chacun.

- Travail bénévole sur l’organisation ?
>> Pour les chômeurs, il faut impérativement le déclarer à l’avance, être sûr que la déclaration est acceptée, et ne pas toucher d’indemnités ce jour là. Il faut bien insister, car des contrôles sont prévisibles !

- Attention, le « théâtre des opération » (un des évènements prévus dans la programmation) est déjà un nom de compagnie à Rennes.
>> Ça appartient à tout le monde, mais ça peut aussi être le « Chantier des opérations ».

- « Théâtre des opération » : terminologie militaire. Lieu Utile et multiple. Par ailleurs : le fonctionnement même de la charte sous-tend une modification d’elle même en fonction de l’évolution.

- Qui participe vraiment et comment ?
>> Il n’y a pas à juger : le point central, c’est qu’il y a des gens qui crèvent. La création, c’est la liberté.

- Dans quelle lutte sommes-nous vraiment, car le choix de nos critères vont influencer la suite : lutte d’intermittents, de professionnels ou de travailleurs ? Cet outil que nous avons entre les mains est important, et il faut l’utiliser au mieux, pour construire l’interprofessionnel.  >> L’élargissement est prévu, entre-autres dans les forums, prévus très régulièrement. De nombreuses personnes qui sont encore présentes sont dans la convergence des luttes. Proposition de relancer la commission interprofessionnelle : il faut du monde pour s’y inscrire (déjà inscrits : Véro, Marco & Laurent.).

- Communication : pourquoi pas une parade militante pour présenter l’évènement ?

Il y a un gros travail de communication sur l’élargissement à faire sinon il y a un risque de non-transmission par la presse une fois de plus.
>> Attention, la charte est un outil interne et n’est surtout pas un outil de communication : elle ne concerne que les signataires. C’est un engagement moral pour continuer à se battre. Cependant, on a aussi pensé à ceux qui sont en régime général, aux rmistes., des postes sont prévus pour eux aussi dans le cadre du « théâtre/chantier des opérations » Oui, il faut ouvrir, mais actuellement, où est le mouvement contestataire en France ? Le gouvernement a reculé dans d’autres secteurs, et les seuls qui continuent, c’est les intermittents !

- Dichotomie : le Mouvement disait porter la grève il y a une dizaine de jours (cf : RDV Erdre) mais désormais on en parle au passé. Mot d’ordre de grève levé  ? Comment faire une programmation et être en grève ? Il suffit que des lieux de diffusion proposent de jouer & on s’y engouffre ?
 >> CGT & AG : mot d’ordre non-levé ! Mais c’est la première fois que des lieux de diffusion s’ouvrent à ce point et il ne faut pas louper ça ! C’est une continuité de la lutte, mais c’est vrai qu’il y a un antagonisme ! La grève s’invente tous les jours. On a le droit d’inventer un autre type de grève : ces programmations sont là pour permettre aux grévistes de continuer à faire la grève dans les lieux conventionnels ! Cette forme est un rebond & non un arrêt du combat. Rappel du mot d’ordre national d’action et de grève pour les 20 & 21 septembre : à l’appel de la CGT (et d’autres syndicats ?) et des coordinations régionales.

- La proposition des 27 programmateurs a été accueillie par une AG « dure » qui a répondu « OK mais 1 semaine morte, et si ça ne suffit pas, il faut continuer la même chose. » Donc si on décide que la semaine morte n’a pas suffit, il faut aussi que la programmation prévue soit morte ! Il faut le préciser dans la charte !
>> oui, évidemment !

- Si cette programmation ressemble trop à une programmation « normale », il y aura un problème de lecture du mouvement. De tout ça doit sortir quelque chose de différent & dirigé vers le public. Il faut concevoir une autre façon de faire notre métier. Ça ne pourra plus être comme avant.

- Proposition de titres : semaines de l’Art Globalement Contre la Spéculation , avec un « Chantier des opérations ». A voter, car le titre est important pour qu’on comprenne ce que nous faisons de ces semaines.

- Nécessité d’actions forte pendant ces semaines, avec engagement dans la charte pour porter ces actions.

- Lieu Unique : J. Blaise gèle sa programmation mais fait-il grève ? Et les autres programmateurs qui nous « soutiennent » ? Par ailleurs, si cela doit se traduire par un remplacement d’un public par un autre, quel intérêt ? Il faut être clair, par rapport à la politique en particulier. Quand au soutient au gréviste ? Faire la grève, c’est la faire en son âme et conscience : donc c’est une responsabilité individuelle. Le droit de grève est individuel, fondamental et inaliénable (cf Droits de l’Homme ) . Ce choix que nous faisons avec LU risque d’être perçu comme une « gestion de fond de pension ».

- Proposition d’une commission pour qu’en octobre on investisse de lieux délocalisés, où l’on ne va plus comme les banlieues.
>> Une commission bosse déjà sur un thème proche : actions artistiques et mélanger les arts pour faire passer l’info dans les lieux désertés comme le vignoble, le Pays de Retz (en lien avec Retz-agissons), . Référent : Nicolas Chassay + Brice,Simon, Franck, Sébastien et Fanny, Marine, Virginie, Laurence.

- Référence à la grève de « LIP » quant au soutient matériel et financier : ils ont utilisé leurs outils (LIP : manufacture de montres, d’où des ventes de montres en soutien) pour tenir en plus des soutiens extérieurs. Pratique courante de « bosser » pour tenir.

Proposition d’utiliser le mot LIP : Lieu Indépendant de Production

Problème de la lecture extérieure du mouvement : le corporatisme encore trop visible ! Par ailleurs, vraiment pas de visibilité de l’interpro dans la charte  : il faut aussi que ceux qui ne sont pas forcément intermittents mais qui nous aident sur le terrain depuis le début soient dans la conception de l’événement.
>>Effectivement, si ces personnes extérieures au mouvement ne sont que dans les débats ou forums, ce n’est pas possible ! Professionnels ou non du spectacles, ils participent à l’avenir de la culture eux-aussi ! Donc il peuvent s’intégrer à la construction des chantiers, mais dans les mêmes conditions de lutte. Mais une fois encore, cette charte concerne les programmations, ce n’est pas un outil de communication ou un contrat de travail.

- Problème : de nombreuses personnes, dont certaines opposées ou mal à l’aise vis à vis du projet, s’en vont avant le vote !

- Ce n’est pas parce qu’on est dans une « urgence » (pas claire d’ailleurs) qu’on doit voter dans l’urgence. Un trouble s’est installé depuis plusieurs semaines : la grève : qui est vraiment en grève, sommes nous vraiment tous en grève ? Intégrité du mouvement ? C’est un peu mettre la charrue avant les boufs, mais le fond de la charte n’est pas le problème, c’est juste qu’elle entraîne remet tout en question depuis le début. Problème d’impression d’un changement de position de l’AG de Nantes sans qu’il y ait eut une vraie discussion : à chaque fois, le débat est squizzé. Il m’est impossible de voter dans ces conditions.
>> Certains sont encore en vraie grève et réellement en danger. On est sur une scène nationale, donc au cour du problème par ce qu’elle représente sur la plan national. De plus, comment faire tout le temps grève, sans parler de ceux qui sont aux Assedics. On n’en est pas aux soupes populaires, et heureusement. Ce débat a déjà eut lieu quand on a voté la proposition de LU ! Ceux qui n’ont pas été là ne peuvent rien en dire. Si un tournant se prend, c’est comme ça, on ne pouvait pas le prévoir. Un vote fait en AG ne peut être remis en cause comme ça. Ceux qui sont contre doivent rester, et exister, par l’abstention ou le non vote, mais ne pas partir.

- Difficulté de voter en l’absence de plein de personnes :
>>Ils n’avaient qu’à être là, ou rester.

Vote :
Pour la charte (à amender) : 48
Contre la charte :1
Abstention : 9
Ne prend pas part au vote : 3

Ø Infos

Le théâtre du Fil va être expulsé lundi pour avoir appelé à une réunion (région Essone à Savigny / Orges ). Ils travaillent depuis des années pour la réinsertion par le théâtre & bien d’autres activités. Proposition d’envoyer un courrier de soutien de l’AG de Nantes : Janine & Marco liront le texte à envoyer à l’AG de lundi.
Pétition en ligne (point 8 tout en bas à gauche !) : http://perso.wanadoo.fr/comite.tdf/

Jeudi 2 octobre : Jet FM : table d’hôtes 17h à 19h au Lieu Unique : « Quelle rentrée culturelle » avec : J. M. Ayrault, E. Boistard, P. Coutant, P. Morizeau, J. Blaise ainsi qu’une délégation de 3 personnes de l’AG (à constituer)

Fête du Landreau par la Bratt Compagnie samedi et dimanche : souhaiteraient voir du monde de l’AG pour débattre après la projection des films.

Il devait y avoir une action « régionale/nationale » ce soir mais on n’a pas eut le temps d’en parler et c’est grave !

Proposition de mise en place d’ AG « sur l’AG » tous les mardis à 18h afin de reparler du fonctionnement, sans être sous l’urgence de vote.

Ø Tract OMC / CGT non signé par la CGT ?

Personne présent de la CGT ne peut expliquer pourquoi.

Ø Arte  ?

France 5 : intéressés par un « Riposte » avec reportage-documentaire sur Nantes. (cf compte-rendu précédent) Ils ne peuvent donner de droit de regard pour des raisons techniques.

- OK, mais seulement à partir de la semaine morte. ?

- Demande préalable d’une note d’intention pour que nous puissions juger de l’envie du réalisateur.

- Antinomique de demander un droit de regard avec le principe de la création.

- Il est urgent de voter quelque chose, Ils ont une réunion dans une heure
(17h). Sinon, ils vont se tourner vers une autre ville. Nantes n’a pas été choisie au hasard, mais parce que son exemple est en train de « faire des petits  ».

Vote :
Pour la venue de l’équipe : 56
Contre : 6
Abstention : 10
ne participe pas : 2

Résultat après appel de « la 5 » : le réalisateur viendrait mardi & ou mercredi pour un premier contact et peut-être aussi pour tourner des premières images pour aborder le week-end du 20 et 21 septembre et revenir sur les actions précédentes. Ils reviendraient d’autres jours en octobre à notre convenance. C’est à nous de définir ce qu’ils pourront filmer ou non. Il est important qu’à chaque fois qu’ils filmeront, quelqu’un de la commission audio-visuel soit présent. C’est à nous de nous responsabiliser quand à ce que transmettra ce film. L’intérêt de l’émission de S. Moati : « ripostes » a été reconnu plusieurs fois, bien qu’il ait été soulevé aussi la question de son intégrité totale.

Par ailleurs sur Arte dimanche à 12h35 : un « Arrêt sur Images » spécial : «  Luttes sociales et Ruptures de communication » ! Présentation : "Cette semaine, le débat sur l’école diffusé en direct sur France 2 avec Luc Ferry a été brutalement interrompu pendant plusieurs minutes. Des intermittents du spectacle et des enseignants seraient à l’origine de cette... rupture de communication ! Cet été, les intermittents sont intervenus dans de nombreuses émissions -et pas seulement dans les journaux télévisés- pour exposer leurs revendications. Interventions négociées à l’avance avec les chaînes ou opérations « coups de poing », Arrêt sur images revient cette semaine sur les différentes stratégies de communication expérimentées ces derniers mois...  Invités :

- Judith Bernard, professeur et metteur en scène.

- Gisèle Jean, co-secrétaire générale du Syndicat National des Enseignants du Second degré.
Bande Annonce -> http://www.france5.fr/asi/006052/2/...
PS : merci de noter notre nouvelle adresse e-mail : arret-sur-images france5.fr"

Intermittents en danger = culture en danger
Mouvement des professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel de Loire-Atlantique en lutte.
Les non-syndiqués, les associations Actions-Ouest et Aspros, l’UFR CGT-Spectacle des Pays de la Loire (SPLAM-SFA-SYNPTAC ) et la CNT CCS de Nantes.

Infos : le Lieu Unique - 2 rue de la Biscuiterie - 44000 Nantes - 02 51 82 15 50 Mails : interm44 free.fr et CGT Spectacle 44 : mailto:cgt-splam free.frcgt-splam free.fr



Quelques sites à visiter pour s’informer et savoir :

Nous avons lu le protocole : http://video.protocole.free.fr/

Les marcheurs du Larzac / film AGCS : http://marchecitoyenne.free.fr/

Syndicats & sites officiels : CGT/SFA http://www.sfa-cgt.fr/ FNSAC CGT : http://www.fnsac-cgt.com CGT http://www.cgt.fr/ MEDEF http://www.medef.fr/ CFDT http://www.cfdt.fr/ SYNDEAC http://www.syndeac.org/ la position de la SACD : http://www.sacd.fr/actus/cp/cp_inte... Futur Syndicat : http://www.futursyndicat.free.fr/ CNT : http://cnt-f.org/ Ministère de la Culture : http://www.culture.fr/culture/actua...

Sites spécifiques : Des tracts et flys au TAHC : http://www.tahc.net/telechargement/... professionnels du spectacle en lutte : http://spectacle-en-lutte.fr.tc/ Intermittent-Danger http://www.intermittents-danger.fr.fm/ dromadaire http://www.dromadaire.com/cultureda... ABRI : www.abri.org Arts de la rue en mouvement / Le Fourneau : http://www.lefourneau.com Intermittent.COM : http://www.intermittent.com/ Infos : http://www.webzinemaker.com/intermi... Mouvement : www.mouvement.net ATTAC : http://www.france.attac.org/ Fondation Copernic : http://www.fondation-copernic.org/

Sites régionaux : Paris : http://cip-idf.ouvaton.org/ intermittents de la Gironde http://intermittents33.free.fr/ Le Collectif de la Sarthe http://www.collectifprospesarthe.fr.st/ intermittents de Picardie http://www.pieddebiche.com Rennes : www.intermittentsenbretagne.fr.vu Limousin : http://bigyom.free.fr/intermittents...



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0