CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2009  >  Tir í la tíªte : La préfecture s’exprime, la presse imprime

Tir í la tíªte : La préfecture s’exprime, la presse imprime

Publié, le samedi 11 juillet 2009 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : vendredi 2 octobre 2009


Chasse í l’opposant : la police vise í la tíªte
un manifestant perd un oeil í Montreuil

« Un jeune homme a perdu son Å“il mais pour le moment il n’y a pas de lien établi de manií¨re certaine entre la perte de l’oeil et le tir de flashball » (sic)

Une fois de plus, c’est la version policií¨re qui sert í nier les brutalités commises par la police elle-míªme. Il est inadmissible que la presse ne prenne pas en compte la parole des premiers concernés : ceux qui subissent l’ultra-violence policií¨re.

Ainsi sur le site du Monde, repris par Libération et tiré de l’AFP on peut lire : « Un jeune squatteur perd un Å“il aprí¨s un affrontement avec la police. »

De quel affrontement parle-t-on ? Voici le témoignage d’un participant í la déambulation de mercredi soir :

« Les manifestants arrivent devant la Clinique, lieu dont ils ont été expulsés le matin.

A l’arrivée de la police, les manifestants décident de partir, laní§ant de vive voix : « on s’casse ! ».

Des policiers se sont alors précipités sur un participant, le jetant í terre.

Tandis que quelques uns d’entre nous se retournaient vers le camarade au sol, d’autres policiers, situés í quelques mí¨tres seulement, ont tiré un nombre trí¨s important de coups de flashball, immédiatement et sans sommation. Cinq manifestants ont été touchés par ces salves - tous au dessus du torse. Un premier au front, un second í la clavicule, un troisií¨me í l’épaule, un quatrií¨me í la main alors qu’il se protégeait la tíªte, le dernier en plein visage. Il s’écroule ensanglanté ; des camarades l’aident í se relever, puis il est emmené dans un bar oí¹ les pompiers viennent le chercher. Nous avons appris vendredi matin que malgré une opération d’urgence, ce tir lui a coí »té l’Å“il droit. »

Trois interpellations ont eu lieu, dans le but habituel de justifier les violences policií¨res. Deux des interpellés ont été relí¢chés au bout de 45 heures avec une convocation au tribunal le 7 octobre pour destruction d’un distributeur de billets et refus d’empreintes génétique, le 3e est encore en garde í vue. Il sera déféré dans la nuit et passera demain en comparution immédiate í Bobigny. Nous demandons l’abandon des poursuites contre ces personnes (et la libération de celle qui se trouve encore emprisonnée sans raison).

Nous rappelons que des communiqués ont été envoyés dí¨s jeudi 9 juillet par les expulsés de Montreuil eux-míªmes et la CIP-IDF Chasse í l’opposant : la police vise í la tíªte un manifestant perd un oeil í Montreuil

Nous continuons í recueillir les témoignages sur la violence banale de la Police ce 8 juillet au soir í Montreuil. Déjí , récemment, la commission nationale de déontologie de la sécurité a pointé une intervention abusive de la police de Montreuil sur des manifestants le 4 juin 2008 devant le commissariat. rapport 2008

Jamais nous n’accepterons la répression policií¨re qui pour terroriser les opposants et dissuader toute insoumission, tire et vise ostensiblement la tíªte. Désarmons la police !

Rdv dimanche í 15h pour la réunion de la Clinique en exil, marché Croix de Chavaux

Manifestation lundi 13 juillet í 18h, rdv í l’entrée de la rue du capitaine Dreyfus, m° Croix de chavaux

Coordination des intermittents et Précaires d’Ile de France


Mais que fait la police ?

Lire le Communiqué de l’Assemblée de la Clinique en exil

Lire le Communiqué suite í l’expulsion de la Clinique et í la soirée du 8 juillet.

Nous avons besoin de maisons pour habiter le monde

SCANDALE ! (Le western est-il compatible avec l’écologie urbaine ?)


í€ Montreuil, la police vise les manifestants í la tíªte, Stéphane Gatti

Le 9í¨me Collectif des sans-papiers, RESF, le NPA, les Verts, l’union syndicale SOLIDAIRES, dénoncent les violences policií¨res í Montreuil

Vacarme : Soutien í Joachim Gatti


Plutí´t CAFards que CAFteurs. Visite de la CAF Rosny par quelques CAFards de Montreuil

Manifestation contre la venue de Sarkozy et sa politique í Montreuil, appel des CAFards





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0