CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2009  >  Autres communiqués année 2009  >  Marseille : Ni contrôle des précaires, ni travaux forcés

Marseille : Ni contrôle des précaires, ni travaux forcés

Publié, le mardi 22 septembre 2009 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 31 octobre 2009


Nous , Assemblée Contre la Précarisation exigeons :

- L’arrêt des radiations et réintégration des chômeurs radiés avec le versement des sommes dues (cf. Jugement du tribunal administratif de Marseille du 10 mars 2009 dossier 205233-1).

- L’arrêt du contrôle des chômeurs et précaires et des suspicions constantes qui pèsent sur eux.

- L’arrêt de la traque des sans-papiers.

- L’arrêt de l’utilisation des numéros de téléphone 3949 (Pôle emploi), 0820 25 13 10 (CAF), 3646 (Sécurité Sociale) qui fonctionnent mal et qui nous tiennent à distance.

Au-delà de nos revendications, nous dénonçons l’ensemble de la gestion du Pôle emploi ainsi que la mise en place du RSA. Les objectifs inavoués de ces politiques ne sont autres que la multiplication des radiations afin de faire baisser les statistiques du chômage, l’exploitation de la misère, l’augmentation du contrôle policier sur nos vies, la généralisation des emplois précaires et pour nous, l’acceptation d’un emploi à n’importe quel prix (les fameuses « Offres Raisonnables d’Emploi »).

Nombre de ces emplois, en particulier dans le cadre du RSA, seront financés par l’État pour les patrons. Il ne sera plus possible de négocier son salaire ni ses heures de travail. Il s’agit tout simplement d’un nouveau pas vers la casse pure et simple du code du travail et l’institutionnalisation de la précarité.

C’est dans ce but, et au regard du désintérêt et du mépris total que nous portent ces institutions (Pôle emploi, CAF) que nous appelons à une Assemblée de chômeurs et précaires. Exigeons que soient appliquées nos revendications !

Construisons ensemble un autre rapport de force !

Réunissons-nous pour en discuter le lundi 5 octobre à 10h
au Pôle emploi de la Belle de mai
23 rue Lautard - 13003 Marseille.

L’assemblée contre la précarisation se réunit tous les lundi à 18h au Local de Mille-babords / 61 rue Consolat (Métro Réformés)

Télécharger le tract au format .pdf


Pôle emploi organise l’opacité sur les droits, Pôle emploi précarise, ne restons pas seuls, construisons de nouvelles solidarités !

Rien ne sert de courir, il faut tout remettre à plat ! Chômeur(euses), précaires, entrons en résistance !

Annulation de radiation, d’indu, ouverture de droits, tracasseries, menaces et contrôle, l’action collective permet d’obtenir des résultats :

- Pôle emploi : Radiation et indû annulés par l’action collective Porte d’Auteuil

- Pôle emploi, d’exception en exception : Une radiation pour absence à convocation « exceptionnellement » annulée

- CAF Nationale : 8 cars de CRS, 10 policiers en civil (im)mobilisés, 2000 euros de « trop perçu » RMi récupérés

- Pôle emploi Colbert à Marseille : Et hop ! Radiation et indu annulés

- Pôle Emploi Pantin : « Gardez-les jusqu’à la mort, vos fiches de paye »

- Indu à Pôle emploi : Occupation de la direction régionale à Toulouse

- Occupation du Pôle Emploi Convention : Radiation annulée !

- Plutôt CAFards que CAFteurs. Visite de la CAF Rosny par quelques CAFards de Montreuil

- Police emploi Paris : 2500 euros d’indu débloqués à coups de pieds à Vicq d’azir

Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanence CAP
Accueil et informations sur le régime d’assurance-chômage des intermittents du spectacle
Lundi de 15h à 18h
Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap cip-idf.org

Permanences précarité
Lundi de 15h à 17h30.
Adressez témoignages, analyses, questions, récits d’action, infos utiles à permanenceprecarite cip-idf.org

À la coordination des intermittents et précaires
14 quai de charente, Paris 19e
M° Corentin Cariou, ligne 7
Tel 01 40 34 59 7


500 euros pour des précaires, étudiants, retraités et allocataires de minima

Vous ne les obtiendrez pas sans les demander

La presse vient de confirmer que cette prime, avec la quelle Sarkozy s’était fait sa pub, était un flop total : moins de 3000 précaires l’ont touché alors qu’elle en cible 250 000... Il faut en effet en connaître l’existence et en faire la demande, or la fonction de la machine à précariser qu’est Pôle emploi, comme des autres institutions sociales, Caf compris, n’est pas d’informer sur les droits mais de les rendre opaques et de les restreindre, alors ça coince.

Le ministre du Budget, Éric Woerth, avait dû augmenter de 20% les fonds alloués à la prime de 200 e versée en avril dernier : plus d’éligibles que prévu ; le voilà qui plastronne dans les média : le nombre de primes de 500e versées prouve évidemment que l’ampleur des besoins des précaires et la précarité elle-même sont moins importantes que ce que l’on croit. CQFD...

Ces 500 euros, il n’y a pas de raison de ne pas aller les chercher. Il n’est pas nécessaire d’être inscrit à Pole emploi, même si c’est là que se fait la demande.

En gros, il faut ne pas être indemnisé par Pôle emploi (c’est le cas de la moitié des chômeurs, dont 400 000 ont moins de 25 ans), avoir été employé entre 305 et 610 h dans les 28 mois précédent une fin de cdd intervenue depuis avril dernier, y compris les étudiants et les retraités peuvent y avoir accès.

Le mode d’emploi de cette prime

Alors, parlez-en autour de vous aux éventuels concernés, c’est pas tous les jours qu’on offre un tuyau à 500e, et en option, le plaisir de cogner sur la machine à précariser qu’est Pôle emploi.

Et, pendant que vous passez à Pôle emploi, autant y diffuser de l’info, partagez. Vous trouverez avez le mode d’emploi ci-dessus deux propositions de tracts, l’un sur cette prime, l’autre contre Pôle emploi : Mépris et radiations, bienvenue à Pôle emploi..

Les mouvements de chômeurs et précaires des années 90 avaient gagné le droit à un panneau d’affichage dans les ANPE. C’est le moment d’utiliser ceux du Pôle. Une demande, un coup de pression sur la direction et, pour les précaires, l’info devient plus accessible, sur les droits, la possibilité d’agir ensemble, de ne pas baisser la tête.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0