CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Ça se passe comme ça chez Pôle Emploi ! Coup de torchon

Ça se passe comme ça chez Pôle Emploi ! Coup de torchon

Publié, le dimanche 24 janvier 2010 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 11 février 2010


Nous étions une quinzaine, ce lundi 18 janvier, à nous rendre au Pôle Emploi Impasse d’Antin, vers les Champs Elysées.

En effet, entre les restos chics et les boutiques de luxe, il y a une agence Pôle Emploi où l’on a la radiation facile. L’un d’entre nous en avait fait les frais récemment (voir plus bas le tract pour les détails).

Nous sommes donc entrés dans l’agence et avons demandé à rencontrer la directrice qui avait radié Max au motif qu’il avait refusé un suivi avec une association. Nous nous sommes installés dans le hall et avons commencé à le redécorer avec les tracts que nous avions, tout en discutant avec les chômeurs présents dans l’agence, autours de quelques jus de fruits. La plupart des chômeurs avec lesquels nous avons discuté étaient compréhensifs de notre action et plutôt d’accord avec la critique que nous faisions de la politique de Pôle Emploi.

Au bout de 20 minutes les agents de Pôle Emploi ont eu pour consigne d’éteindre les ordis et de quitter leur poste de travail. La plupart des salariés de l’agence ne nous ont pas adressé la parole et sont partis.

L’une d’entre elle, visiblement excédée par notre intrusion dans son petit monde, nous a lâché le fond de sa pensée : « On va quand même pas se laisser emmerder par n’importe qui à chaque fois qu’on radie quelqu’un ! . » 30 minutes plus tard la directrice de l’agence est arrivée avec un autre responsable.

Ils ont vite réglé le problème : annulation de la radiation et transfert du dossier de Max dans le 18e, conformément à son vœu.

Une jeune femme qui s’était faite radier pour non-présentation à un rendez-vous est arrivée à l’agence. Nous l’avons orientée vers les responsables qui étaient encore présents, et qui ont réglé son problème en annulant la radiation et en lui faisant passer son entretien tout de suite !

FACE AUX RADIATIONS, SOYONS MOINS PRÉOCCUPES, OCCUPONS !

Coup de Torchon

Contact mail : coupdetorchon lavabit.com

Tract distribué sur place :

Ça se passe comme ça chez Pôle Emploi !

Un exemple parmi tant d’autres...

Lors de son dernier entretien mensuel, Max s’est vu proposé par sa conseillère Pôle Emploi, un accompagnement personnalisé au sein d’un organisme dénommé Aide au Choix de Vie. Il s’agit d’une association dont il est indiqué en toute lettres dans les statuts qu’elle « intervient pour l’insertion sociale et professionnelle de jeunes et d’adultes en grande difficulté. » Sa conseillère lui a expliqué que ce type de suivi serait plus adapté, qu’il lui permettrait notamment de fixer les rendez-vous selon ses disponibilités et que si ce suivi ne correspondait pas à ses besoins, Max pourrait le refuser et reprendre ses démarches avec Pôle-Emploi.

Max s’est donc rendu à un premier rendez-vous avec cette association le 23 décembre 2009. Il lui est apparu tout de suite que ce type d’accompagnement ne répondait à aucune de ses attentes.

En effet, il lui a été expliqué qu’ il s’agirait « de lever les obstacles à la recherche d’emploi, favoriser l’adéquation du profil du demandeur d’emploi avec le marché du travail, identifier les pistes d’emploi réalistes et aboutir à un placement. »

En clair, rechercher et/ou accepter des boulots précaires et mal payés (en vogue ces temps-ci) dont Max n’ignore nullement l’existence. Le tout dans un cadre nettement plus contraignant qu’à Pôle-Emploi avec un entretien obligatoire d’au moins une heure tout les 14 jours. C’est donc tout naturellement que Max a décliné les services proposés par « Aide au Choix de Vie ».

Deux semaines plus tard, il reçoit un avertissement avant radiation au motif qu’il a refusé une action d’aide à la recherche d’emploi (MVE dans le jargon Pôle-Emploi) ! Priver quelqu’un de toute ressource pendant deux mois, voilà la conception qu’a Pôle-Emploi de l’aide aux « personnes en grandes difficulté » !

Annulation de toutes les radiations !

RADIATION ET MÉPRIS
BIENVENUE À POLE EMPLOI !

Certaines personnes essaient encore de nous faire croire que le rôle de Pôle emploi (ex-ANPE) serait d’aider les chômeurs à retrouver un emploi selon leurs désirs, leurs possibilités, qualifications, etc...

Bref, ils essayent de nous faire croire au Père Nöel !

Seulement, nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus y croire. En même temps que nous sommes de plus en plus nombreux à être confrontés à ce qui semble être la mission première de Pôle emploi : radier les gens et ainsi faire des économies sur le dos des pauvres.

Et pour ça, tous les moyens sont bons :

- multiplication de rendez-vous obligatoires, dont le seul intérêt est d’augmenter les possibilités d’absence à un rendez-vous, et donc de radiation...
- forcer les chômeurs à accepter n’importe quel boulot, à n’importe quel prix, sous peine d’être radiés...
- culpabilisation du chômeur, pression psychologique dans certains cas...
- mise en place du numéro d’appel unique 3949, qui en plus d’être coûteux , vous met en contact avec une machine et, pour les plus chanceux, avec un interlocuteur qui n’est pas votre conseiller.

Et pendant ce temps, l’Etat donne des milliards aux banques et aux entreprises, le CAC 40 fait des dizaines de milliards d’euros de bénéfice en exploitant des millions de personnes en France et dans le reste du monde.

Et Pôle emploi, qui semble plus préoccupé par son image que par sa mission d’assistance aux chômeurs, n’hésite pas à débourser 500.000 euros pour refaire son logo ! (en 2004, l’ANPE avait déjà payé 2,4 millions d’euros au total pour changer de logo).

De plus en plus, Pôle emploi tend à être un service public au service du patronat. Sa politique est un parfait reflet du mépris et de l’arrogance des puissants envers les plus démunis.

L’Etat et le patronat sont responsables de la situation économique, ils en tirent profit. Face aux radiations, face au travail forcé, ne nous laissons plus faire. Organisons-nous.

Coup de Torchon.

Besoin d’une aide financière dans le 93 ? Venez groupés. Coup de torchon

Word - 39.5 ko
Mépris et radiations, bienvenue à Pôle emploi !

- 500 000 radiations illégales ?

- Nous préférons... une grève des chômeurs - Cafards de Montreuil

- A quand la grève des chômeurs ? Mcpl Rennes, 2010

- Lettre ouverte de quelques précaires aux conseillers de Pôle Emploi, Mcpl, Rennes

- Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009

Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanence CAP
Accueil et informations sur le régime d’assurance-chômage des intermittents du spectacle
Lundi de 15h à 18h
Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap cip-idf.org

Permanences précarité
Lundi de 15h à 17h30.
Adressez témoignages, analyses, questions, récits d’action, infos utiles à permanenceprecarite cip-idf.org

À la coordination des intermittents et précaires
14 quai de charente, Paris 19e
M° Corentin Cariou, ligne 7
Tel 01 40 34 59 74





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0