CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Trêve estivale : le chef de cabinet de la Maire de Montreuil brise la glace

Trêve estivale : le chef de cabinet de la Maire de Montreuil brise la glace

Publié, le jeudi 18 mars 2010 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 18 mars 2010


Dialogue social : glace brisée

Ce lundi 15 mars au matin, une quinzaine de montreuillois ont accompagné à la mairie, Hassan, sa femme et ses trois enfants qui vivent dans un logement insalubre et inadapté (présence de plomb, absence d’ascenseur alors qu’un des membres de la famille est handicapé...).

A plusieurs reprises depuis 2008, Voynet et son élu au logement leur ont promis un relogement en HLM (« dans les 6 mois » assuraient-ils). Promesses sans suite. Après moults démarches ( demandes de rendez-vous, interpellations des élus en réunion publique, ...) traitées par le mépris, Hassan et sa famille, excédés, ont occupé pendant deux après-midi le hall de l’Hotel de ville en février 2010 avant d’en être délogé par la police appelée par la Mairie.

Ce lundi matin, les habitants en soutien à la famille d’Hassan sont entrés dans la mairie, ont sorti une banderole : « début de la trêve estivale », un panier qui contenait les sandwiches et du thé, et distribué des tracts au gens présents à l’accueil. Yves Miramont, chef de cabinet de Voynet, a littéralement « pété un plomb » en découvrant ce pique-nique terroriste et s’en est pris physiquement à celui qui tenait le panier, et l’a projeté sur une porte vitrée qui s’est fendue sous le choc.

Alors qu’au téléphone, la secrétaire de Voynet arrangeait un rendez-vous, les flics sont arrivés et ont expulsé les manifestants manu militari. Ils ont isolé, arrêté et embarqué deux personnes au commissariat de Montreuil.

Pour se couvrir par rapport à la vitre brisée par le chef de cabinet, il semblerait que ce dernier ai porté plainte.

À l’heure actuelle les deux personnes arrêtées ont été mises en garde à vue et sont toujours retenues au commissariat.

Pour exiger la libération des camarades, soyons nombreux à appeler le commissariat de Montreuil (01 49 88 89 00) ainsi que la Mairie de Montreuil (standard : 01 48 70 60 00, logement : 01 48 70 65 30, relations presse : 01 48 70 61 22 ), exigeons le retrait de cette plainte, des excuses publiques, et une solution rapide de relogement pour la famille d’Hassan.


Les pressions de tous ordres et les coups de téléphone ont marché ! Les deux arrêtés ont été libérés sans poursuite et le chef de cabinet de Dominique Voynet a retiré sa plainte.

TRÊVE D’HIVER TOUS LES JOURS DE L’ANNÉE !


Pour ne pas se laisser faire :
Intermittence du spectacle, permanence Conséquences de l’application du Protocole Unedic (CAP) : cap cip-idf.org
Permanence Précarité permanenceprecarite cip-idf.org
Lundi de 15h à 18h
à la coordination des intermittents et précaires
14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7
Tel 01 40 34 59 74

Nous sommes les media :

La coordination des intermittents et précaires est menacée d’expulsion par la ville de Paris.

Pour plus d’informations, lire la pétition pour le relogement signable en ligne :

Nous avons besoin de lieux
pour habiter le monde

Merci de signer. Et faites savoir !





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0