CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Intermittents et précaires en appel contre la CFDT : le délibéré sera rendu le 17 septembre 2010

Intermittents et précaires en appel contre la CFDT : le délibéré sera rendu le 17 septembre 2010

Publié, le mardi 1er juin 2010 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : dimanche 6 juin 2010


En avril 2005, une centaine de chômeurs, précaires et intermittents du spectacle se rend au siège national de la CFDT pour dénoncer les accords signés par cette centrale syndicale sur les retraites et à l’UNEDIC. [1] Si à l’époque certains pouvaient douter du bien fondé de cette visite surprise, aujourd’hui qui pourrait encore défendre la position de la centrale de Chérèque ?

Le régime des retraites alors soi-disant sauvé grâce à la signature de la CFDT est aujourd’hui à nouveau attaqué. Les conséquences dramatiques des accords UNEDIC aussi bien pour le régime général que pour celui des intermittents du spectacle ne sont plus à démontrer. Cette année 2010, plus de 400 000 chômeurs supplémentaires se retrouvent sans indemnités et 600 000 autres doivent s’employer à survivre avec des minima sociaux... Et ce n’est pas fini : d’ici la fin de l’année, sous la pression du MEDEF et du gouvernement, de nouveaux accords UNEDIC devraient encore une fois s’attaquer aux maigres droits des précaires et renforcer drastiquement le contrôle social de ces derniers...

Tout ceci, n’empêche pourtant pas la CFDT de poursuivre en justice deux des visiteurs de mai 2005. Ainsi, en décembre 2008, au cours du procès en première instance, Michel Roger, fondateur et directeur artistique de la Compagnie Jolie Môme et Ludovic Prieur, animateur du webmedia alternatif, HNS-info sont condamnés à 2000 euros d’amende avec sursis et 1 euro symbolique pour la CFDT.

Ne pouvant accepter que l’action militante d’occupation de lieux soit judiciarisée, Michel et Ludo soutenus par plus de douze mille signataires d’une pétition en leur faveur ont décidé de faire appel. Ce nouveau procès se déroulera le 4 juin 2010 à 13h à la Cour d’Appel du Palais de Justice de Paris, M° Cité.

Nous vous invitons à venir nombreux lors de ce procès et à diffuser largement cette information tout comme nous appelons l’ensemble des précaires à rejoindre la grève des chômeurs lancée en ce début du mois de mai.

HNS-info

Pour plus d’infos :

http://www.hns-info.net

http://www.cie-joliemome.org/

http://www.cip-idf.org/

Contact : hns hns-info.net

Notes [1] Pour un historique de l’action et des poursuites, voir : Intermittents et précaires : deux mises en examen pour « violation de domicile » suite à une plainte de la CFDT... Mais où va-t-on ? HNS-info et Jolie Môme répondent à la direction de la CFDT : assez de calomnies, retirez vos plaintes, arrêt des poursuites !

Judiciarisation du débat social par de faux représentants

Comme en première instance, la plaidoirie de l’avocat CFDT a été purement politique : les intermittents travaillent beaucoup moins que les autres pour des droits supérieurs, la réforme des annexes 8 et 10 était justifiée, la CFDT a eu raison de l’appuyer, il s’agissait de sauver l’assurance-chômage, argument constamment évoqué depuis 1982 (la CFDT pris la direction de l’Unedic, contribuant à l’émergence des « nouveaux pauvres » des années 80’ par une explosion de la proportion de chômeurs non indemnisés), pour tenter de légitimer toutes les régressions auxquelles la CFDT a activement participé ; si la CFDT porte plainte c’est en tant qu’entreprise qui se doit de défendre ses salariés agressés par cette action ; l’avocat général s’occupant lui de la partie juridique pour soutenir une qualification des faits en « violation de domicile ».

La défense a essentiellement utilisé des déclarations policières convergentes indiquant que l’action menée n’avait pas grand chose à voir avec l’odieuse agression évoquée par la CFDT, insisté sur le fait que les locaux étant ouverts à l’accueil du public on ne pouvait parler de « violation de domicile », rappelé que la CFDT avait déjà porté plainte pour injures et diffamations à l’encontre de précaires et de média indépendants (Indymédia hier, [HNS-info aujourd’hui) mais que la relaxe avait été prononcée au motif que l’utilisation des termes « jaune » et « collabo » s’inscrivaient dans le contexte d’un litige relatif aux accords signé par ce syndicat, que cette organisation était désormais coutumière de l’action en justice à l’encontre de ceux qui s’opposent à sa politique, sans grand succès jusqu’alors.

Le jugement a été mis en délibéré et ne sera rendu que le 17 septembre. En cas de relaxe, il restera à voir si la CFDT s’obstine jusqu’à tenter une procédure en cassation.

À noter, la présence d’ouvriers licenciés de Continental et d’une section CFDT Snecma parmi les 250 à 300 présents au rassemblement de soutien.

Appel a été lancé à poursuivre la grève des chômeurs en rejoignant les agents de Pôle emploi en grève mardi 8 juin à 12h à la rotonde de la place Stalingrad.


Vive la grève des chômeurs !

17 affiches pour la grève des chômeurs - CAFards, Montreuil

Ni emploi forcé, ni culpabilisation, ni management, grève des chômeurs !

Appel aux précaires : faisons de la grève du 3 mai le début d’une lutte prolongée

Inventer la grève des chômeurs, des intermittents et des précaires

Occupation de la salle du conseil d’administration du siège de Pôle emploi ce 3 mai - Grève des chômeurs !

Se sont joints à l’appel a la grève : AC ! Nice, Grenoble, le comité CGT des chômeurs rebelles de Lorient, le Comité pour une Répartition Equitable de l’Emploi et des Revenus (MNCP) à Montpellier, Les CAFards de Montreuil, le Collectif du 3 mai de Rennes, le Collectif précaires de Tours, le Collectif brestois en marche contre l’injustice sociale, le Comité contre le harcèlement des institutions totalitaires de Nantes, des chômeurs et chômeuses à Bruxelles, le Collectif chômeur-euse-s, Précaires Enragé-e-s (CPE) à Caen, ...

Pour contacter la coordination : Hexagonalchomeurs boum.org

Accrochage sur le chantier du siège social du Crédit agricole en Bretagne : Les banques s’engrècent... Vive la grève des chômeurs et précaires ! / Visite du Pôle emploi du Pharo à Marseille, B. rétablie dans ses droits ! / Rassemblement jeudi 27 mai à la direction régionale de Pôle emploi à Lyon / Rejoignez la grève des chômeurs lundi 31 mai à Nantes / Grève des chômeurs : de Pôle en Caf à Antony / La Grève des chômeurs s’invente à Nancy : c’est la C.R.I.S.E. ! - Coordination Révoltée des Invisibles Solidaires et Enragé-e-s / Matérialisation de chômeurs à la plate-forme téléphonique de Pôle emploi à Noisy-Le-Grand / La Grève des chômeurs déménage un Pôle emploi à Rennes / Grève des chômeurs : Aux conseillers de Pôle emploi / Chronique du piquet des chômeurs en grève à Montreuil / Grève des chômeurs : Absence à convocation autorisée après l’occupation de la direction régionale de Pôle emploi Bretagne / Pendant que les chômeurs et précaires trinquent, les DG de Pôle Emploi boivent du champagne. / La grève des chômeurs investit des Pôles emploi et des CAF à Quimper, Brest, Rennes, Nice, Menton, Montpellier, Paris, Caen, Lannion, Lorient, Tours / Occupation de la salle du conseil d’administration du siège de Pôle emploi ce 3 mai - Grève des chômeurs ! / Pour une grève des chômeurs et précaires à Tours / Grève des Chômeurs - Soutien aux actions collectives des chômeurs et précaires - Solidaires SUD Emploi / Union syndicale Solidaires / Grève des chômeurs, intermittents et précaires : travailleurs sociaux, soyons solidaires de ceux qui occupent - Collectif NRV / Contre les sous-traitants de Pôle Emploi, occupation de deux agences de coaching à Rennes / Pourquoi une grève des chômeurs et précaires ? Collectif du 3 mai, Rennes / Sur les décombres du plein emploi : 9 Pôles et 6 boites de coaching occupés à Brest, Paris et Rennes / Ni Policemploi, ni coaching, rdv jeudi 22 avril

Appel au lundi 3 mai - collectif brestois en marche contre l’injustice sociale

Thèses sur la grève des chômeurs et précaires

Engageons dès maintenant une grève des chômeurs contre notre subordination à l’ordre économique - Mcpl, Rennes

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009, Coordination des intermittents et précaires





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0