CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Mailing lists

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Avoinée contre l’été indien à Montreuil : Expulsions, manifs, blocages, camions de police, arrestations, un lycéen de 16 ans blessé au visage par tir de flashball hospitalisé, un habitant de la demi-lune incarcéré

Avoinée contre l’été indien à Montreuil : Expulsions, manifs, blocages, camions de police, arrestations, un lycéen de 16 ans blessé au visage par tir de flashball hospitalisé, un habitant de la demi-lune incarcéré

Publié, le jeudi 14 octobre 2010 | Imprimer Imprimer | |
Dernière modification : samedi 27 novembre 2010


Les deux maisons occupées rue de la demi-lune ont été expulsées ce matin, une dizaine de camions de police ont envahi la rue et alentour. Les pelleteuses suivaient derrière pour immédiatement détruire ces deux maisons.

Les flics sont arrivés vers 7h, ils venaient d’expulser un autre squat à quelques rues de là. Une grande journée opération policière, plusieurs squats à expulser et déballage policier dans toutes les rues...

Au même moment, la police municipale et les agents de la « tranquillité publique » (sécurité mairie) essayent de faire sortir une personne squattant depuis un mois un bâtiment de la mairie sur le boulevard de La Boissière. Hier, les agents de la mairie entrent avec un maître chien et lui disent de dégager. Ils lâchent le chien qui mord aussitôt la personne. Comme il occupe les lieux, il a les clés de toutes les portes, et s’est enfermé à l’intérieur. Depuis un vigile et son chien restent devant en attendant qu’ils sortent. Ce matin les agents de la mairie ont soudé la plupart des portes pour l’empêcher de circuler et le pousser à sortir. Il tient encore le siège.

Au même moment, les lycées de Montreuil sont en grève et bloqués par les lycéens. Plusieurs camions de CRS sont envoyés pour les dégager, grande journée répression. Les flics ont tiré au flashball à l’intérieur des locaux, un lycéen est touché au visage. La police a chargé sur le blocage, aux dernières nouvelles, la personne touchée serait plongé dans le coma. La presse annonce depuis que l’inspection général de services de la police va jouer les pompiers, comme ce fut la cas lors d’une précédente blessure grave par flashball à Montreuil et ailleurs.

Au même moment, 6 personnes sans-papiers expulsés d’un squat tôt ce matin, pas loin de la demi-lune, sont en garde à vue. Des personnes dans les rues autour de la demi-lune sont arrétées et mises en garde à vue.

L’expulsion de la demi-lune a été longue, du temps pour vider les affaires, et surtout, une habitante est enceinte de 9 mois, les pompiers ont été appellés pour la sortir et l’emmener.

Rassemblement à 13h devant la Mairie en soutien aux lycéens, d’autres rassemblements dans la journée à Montreuil sans doute. Les lycéens en lutte se donnent rdv aux abords du Medef, avenue Bosquet, dans le 7e, M° École Militaire.

En réponse à l’expulsion des demies lunes de Montreuil, à l’expulsion simultanée d’un squat de sans papiers dans cette même ville, ainsi qu’à la répression corollaire (un lycéen de Jean Jaures qui s’est pris un coup de flashball dans la tête est à l’hôpital), appel à un rassemblement de soutien devant la mairie de Montreuil à 15h

Deux expulsions le même jour, une charge, des tirs de flashball, des arrestations, horreurs des journées policières, tout ça ne se passera pas sans bruits, sans colères.

Tenons la rue, les maison occupées, les blocages de lycée et d’ailleurs.

VENDREDI 15 OCTOBRE
11h à la Mairie de Montreuil en vue d’un nouveau cortège dans la ville
15h, au même endroit, pour le relogement des roms expulsés cet été

Ce vendredi 15, on apprend que l’un des expulsés de la demi-lune, qui a des problème de santé et a été atteint par un taser policier, serait en détention pour « outrages et rebelion ».

Par ailleurs, des vigiles de la Mairie viennent d’expulser violemment des roms occupants une maison appartenant, au 16 rue Pierre de Montreuil, un des occupants qui a échappé à l’évacuation restant sur le toit. Les flics sont là, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Une centaine de Roms et soutiens ont manifesté. La délégation reçue à la mairie pour obtenir le droit à pour les occupants d’habiter rue Pierre de Montreuil s’est heurtée à une fion de non recevoir...

SAMEDI 16 OCTOBRE
9H à Montreuil rendez-vous pour mener une action contre la réforme des retraites, rue piétonne de Montreuil, côté M° Croix-de-Chavaux.

Précaires et scolarisés en action : Rues marchandes, centre commercial, plate forme logistique et laiterie bloqués à Rennes

Retraite : à 95 ans, je n’aurai pas mes trimestres

Comme Maryvonne à Brest, va falloir pointer à Pôle emploi à 80 piges

Pas de retraite pour les précaires, y a-t-il une vie avant la mort ?

Pour ne pas se laisser faire :
• Intermittence du spectacle, permanence CAP, Conséquences de l’Application du Protocole Unedic : cap cip-idf.org
• Permanence Précarité : permanenceprecarite cip-idf.org
Lundi de 15h à 18h, à la coordination des intermittents et précaires, 14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7, Tel 01 40 34 59 74

Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 14-16, quai de la Charente 75019 Paris. Sur demande une attestation peut vous être fournie


La coordination des intermittents et précaires est désormais expulsable

Merci de signer et faire connaître la pétition en ligne :

Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde, la coordination doit être relogée





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0