CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Raffinerie, Banque de France, dépôt Sncf bloqués. La police charge quotidiennement les manifestants à Lyon

Raffinerie, Banque de France, dépôt Sncf bloqués. La police charge quotidiennement les manifestants à Lyon

Publié, le jeudi 21 octobre 2010 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 21 octobre 2010


Suivi quotidien du mouvement sur les retraites : jeudi 21 octobre à Lyon

18h15 : La place Bellecour est plutôt calme actuellement (après le déchaînement des flics avec eau, gaz, matraques...). Les flics ont installé des points de contrôle/fouille à chaque sortie. Il y aurait des arrestations. Des personnes sortent en file et d’autres attendent sur la place.

17h30 : Canons à eau en action place Bellecour. Le déploie ment policier est démesuré ! Les personnes qui étaient place Guichard sont arri vées près de Bellecour. Environ 500 personnes se sont regroupées rue de la Barre pour venir libérer leurs camarades ! D’autres personnes affluent pour soutenir. Sur la place, beaucoup de personnes ont peur et subis sent les gaz. Plusieurs évanouissements et crises d’angoisses. Personne ne passe.

17h15 : Urgence à place Bellecour !! Les 300 personnes coincées là-bas se font gazer et matraquer ! Besoin de monde !

16h55 : Les flics commencent à encercler la place Guichard. Dans le même temps des prises de paroles ont lieu, très diversifiées, pas forcément des syndicalistes habituéEs de la tribune. Toujours 300 personnes dans la nouvelle prison qu’est devenue Bellecour. Besoin de soutien pour les libérer !! Cela fait déjà plusieurs heures qu’elles sont retenues là-bas.

16h40 : Les 1500 personnes sont arrivées place Guichard.

16h30 : 1500 personnes se dirigent maintenant vers la place Guichard. Beaucoup monde encore sur les quais du Rhône. Énormément de flics sur les quais, ils bloquent le pont de la Guillotière, le pont Wilson et le pont Lafayette. Encore 300 personnes bloquées à Bellecour.

16h10 : les flics prétendent attendre que le cortège d’Antonin Poncet se soit éloigné pour lais­ser sortir tout le monde de Bellecour.... en les fouillant/contrôlant... Environ 2000 personnes remontent les quais du Rhône direction Cordelier.

15h52 : La place Antonin Poncet est gazée et évacuée par les flics. Coté Bellecour, un groupe est toujours coincé entre deux contrôles. D’autres personnes commencent à se rasseoir devant les flics.

15h33 : le sitting qui se déroulait place Bellecour aura au moins réussi à quel que chose, à sépa­rer les prétendus « pacifistes » des autres : ils peuvent accé der au compte-goutte à la place Antonin Poncet. Les autres restent bloqués sur la place Bellecour, transformée en garde-à-vue en plein air.

15h15 : 21 interpellations à 12h30 à Lyon d’après la pref. 1 voiture retour née à Vénissieux.

15h04 : charge à nouveau place Bellecour. Plus d’un millier de personnes sont sur la place Antonin Poncet, finalement pas parties en manifestation. L’hélico tourne au-dessus.

14h58 : place Antonin Poncet gazée à son tour.

14h48 : les flics chargent et gazent place Bellecour. Les manifestant-e-s sont repoussés sur le centre de la place.

14h38 : Sarkozy est intervenu sur ce qu’il se passe à Lyon : « Les casseurs n’auront pas le der­nier mot ». « Ce n’est pas acceptable, ils seront arrêtés, retrouvés et punis, à Lyon comme ailleurs, sans aucune faiblesse. Parce que dans notre démocratie, il y a des tas de moyens de s’exprimer, mais la violence la plus lâche, la plus gratuite, ça, ça n’est pas acceptable », a-t-il estimé. Si la violence était vraiment gratuite et lâche, le centre-ville aurait été complètement cramé depuis plu sieurs jours. Mais il faut bien justifier l’état d’exception et l’envoi du GIPN contre des lycéens et des syndicalistes qui manifestent.

14h30 : les personnes situées place Bellecour sont bloquées alors que les syndicalistes pré­sents place Antonin Poncet souhaitent partir en manifestation (les deux places sont à côté l’une de l’autre).

14h20 : 500 personnes place Bellecour sont séparées du rassemblement place Antonin Poncet par un énorme dispositif policier. Présence du GIPN sur place à nouveau, vont-ils sortir les fusils à pompe comme hier ?

14h15 : dans l’Ain, le blocage du site du stock de gaz d’Etrez menace l’activité de tout le couloir de la Chimie.

14h08 : place Bellecour tou jours bloquée, les flics laissent rentrer les gens mais ils ne peuvent pas ressortir. Contrôles au faciès.

13h40 : la police empêche les lycéens (place Bellecour) de rejoindre les manifestants (place Antonin Poncet). Tout ce qui est jeune (ou pas « blanc » selon des témoins sur place) ne peut pas rejoindre la manifestation. Un double-bus vient d’être amené sur place, selon plusieurs témoins, ça sent la rafle. Venez nombreux !

13h30 : les CRS (environ 600) ont bloqué la place Bellecour et filtre les entrées et sorties, empêchant les lycéens d’accéder ou de quitter la place. La police cherche-t-elle à empêcher la manifestation de cette après-midi, pour tant appelé par les syndicats de travailleurs et de lycéens ?

13h15 : Les CRS ont tirés plusieurs salves de grenades lacrymo sur la place bellecour, chassant les manifestants qui s’y trouvaient. Les CRS prennent place au centre de la place. Soyons nom­breux au rdv à 14h places Antonin Poncet & Bellecour.

13h : Des grévis tes de SUD mani fes tent devant l’Hôtel de ville. Un témoignage de la place bellecour : Comme si la caméra de l’hélico et les caméras de la ville ne suffisaient pas, les télés s’y met tent aussi : BFM TV a posé une caméra pour une dif fu sion en continu (direct toutes les 10 min envi ron) à l’angle de Bellecour (angle sud ouest ?), avec en prime un plan zoom sur ceux et celles qui sont autour de la statue..... A bon entendeur....

12h15 : le piquet de grève au dépôt SNCF de la Mouche, rue Pierre Sémard (Lyon 7e) tient tou­jours et le blocage du dépôt de la Banque de France continue. N’hésitez pas à aller les soutenir !

11h20 : Environ 500 personnes sont à nouveau rassemblées place Bellecour. Deux blindés avec lance à eau protègent les boutiques de luxe des rues Édouard Herriot & Émile Zola. Les métros sont encore interrompus par déci sion pré fec to rale dans la Presqu’île. Des contrôles d’identité et des fouilles ont lieu au niveau du pont de la Guillotière.

11h05 : Le cortège a été chargé par des groupes de la BAC aux alentours de la place Gabriel Péri (place du Pont) où 2 à 3 arrestations ont été constatées sur place.

11h : un cortège de lycéens vient de quitter la Presqu’île en prenant le pont de l’Université. L’hélico survole le quartier des facs.

10h45 : Collomb a qualifié le pas sage d’Hortefeux hier "d’opération politicienne”, pour une fois qu’on est d’accord avec lui. Mais peut-être le maire de Lyon est-il juste frustré d’avoir été exclu de la réunion organisée par le sinistre de l’intérieur à Marius Berliet... Rancunier Collomb ?

10h30 : Manifestation lycéenne sur la Presqu’ile aux alentours de l’Hôtel de Ville. L’hélicoptère est de retour (Pour lui il ne manque pas d’essence...). Par la suite quelques voitures reversées rue de la Charité.

10h : Aujourd’hui je voulais vous parler de répression... (par des lycéens de St Ex), Voir aussi les autres textes et analyses publiés.

9h30 : toujours un important dispositif policier dans la Presqu’île, et les CRS tournent pério­diquement jusqu’à la Guillotière.

9h : Présence de 4 camions anti-émeutes à Bellecour, ainsi que le GIPN.

08h30 : une trentaine de flic-que-s et bac-que-s, équipés de matraques et boucliers, sont posés devant le lycée Jean Paul Sartre à Bron.

Ce qu’il se passe à la raffinerie de Feyzin

Voir le suivi de la journée de mercredi, et en photos

source : http://rebellyon.info/

• • • • • • • •

Comme Maryvonne à Brest, va falloir pointer à Pôle emploi à 80 piges

Dans chaque ville, piquets mobiles !

Précaires et scolarisés en action : Rues marchandes, centre commercial, plate forme logistique et laiterie bloqués à Rennes

Piquets mobiles, bloquons la ville !
Piquets volants, bloquons l’argent !

Plus d’informations sur les luttes en cours :

http://engreve.wordpress.com/
http://grenoble.indymedia.org/
http://www.hns-info.net/spip.php?mot14
http://juralibertaire.over-blog.com/
http://nantes.indymedia.org/
https://paris.indymedia.org/
http://rennes-info.org/
http://www.solidaires.org/rubrique3...
http://www.7septembre2010.fr/



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0