CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Mailing lists

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Solidarité avec la Coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France - Union syndicale Solidaires

Solidarité avec la Coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France - Union syndicale Solidaires

Publié, le dimanche 28 novembre 2010 | Imprimer Imprimer | |
Dernière modification : lundi 29 novembre 2010


Le Tribunal d’Instance a récemment ordonné l’expulsion de la Coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France (CIP-IdF) des locaux du 14 quai de Charente (que celle-ci avait obtenus de la Mairie de Paris en novembre 2003) ainsi que le versement d’une astreinte mensuelle de 5 500 € par mois, à compter du mois de décembre 2009 !

Depuis 2003, la CIP-IdF occupe une place importante dans la défense des intermittents et des précaires qui ne saurait être mis à bas au moment même où les « négociations » du prochain accord UNEDIC sur le régime d’assurance-chômage font peser de nouvelles menaces visant à encore réduire les protections dont bénéficient les salariés, en activité ou au chômage.

Pour l’Union syndicale Solidaires, qui assure la CIP-IdF de sa solidarité, il ne saurait y avoir d’expulsion sans solution immédiate de relogement afin de permettre la continuité entière des activités de la CIP-IdF. Dans cette perspective, il est indispensable que la Ville de Paris rétablisse au plus vite le dialogue, propose une solution viable de relogement et agisse pour qu’aucune suite ne soit donnée à la demande d’astreinte financière.

Paris, le 28 novembre 2011

Union syndicale Solidaires

PDF - 19.9 ko
Solidarité avec la Coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France - Union syndicale Solidaires

La coordination des intermittents et précaires est désormais expulsable.
La seule « proposition » de la mairie est un relogement cité Curial, dans un local qui nécessite des travaux et devra être évacué... au printemps ou à l’automne prochain.
Ce n’est plus d’intermittence et de précarité qu’il est question mais de précarité permanente. Si nous acceptions, nous serions de nouveau soumis à une incertitude maximale quant au maintien et au développement des activités en cours, comme c’est le cas depuis déjà plus de deux ans. Cette « proposition » n’a rien du « relogement pérenne » autrefois évoqué par des responsables municipaux. Elle ne correspond pas non plus aux engagements du Maire de Paris. Continuons à exiger de la Ville un réel relogement.

Merci de signer et de faire connaître la pétition en ligne :

Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde, la coordination doit être relogée

L’expulsion paraît imminente.

Mercredi 1e décembre à 18h
Contre l’expulsion programmée de la CIP-Idf, invitons nous au « compte rendu de mandat » de B. Delanoë, Espace Reuilly, 21, rue Hénard, Paris 12e, M° Montgallet ou Dugommier.

Il fait froid dans ce monde. Ça commence à se savoir. Face à cette situation, d’autres prises de position contre l’expulsion et pour le relogement :

Monsieur le Maire, mon cher Bertrand,

Expulsion de la Coordination des intermittents et précaires ? Inadmissible ! - Synavi

Reloger la Coordination des intermittents et précaires est urgent - Société des réalisateurs de films (SRF)

Le SYNDEAC demande au Maire de Paris de sursoir à l’expulsion de coordination des intermittents et précaires (idf) et de rouvrir les négociations

Pour l’heure, Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde a recueilli 6200 signatures. Pour faire boule de neige, avant d’être à la rue, n’hésitez pas à la faire circuler par mel et publier sur des blogs et sites amis et solidaires.

Un fichier pdf pour impression de ce recto/verso (vous pouvez aussi passer chercher des copies quai de charente) et une possibilité d’envoi à des contacts mels sont disponibles sur la page où habiter le monde est signable en ligne : http://soutien-cipidf.toile-libre.org/

Vous êtes également invités à exprimer et à solliciter des expressions publiques de solidarité auprès des organisations, compagnies, syndicats et collectifs susceptibles de défendre la légitimité de cette expérience d’auto-organisation, actuellement menacée.
Ces publications et ces déclarations sont à communiquer à accueil[at]cip-idf.org.

Merci de votre soutien.

Paris et alentours, pour ne pas se laisser faire, agir :
• Intermittence du spectacle, permanence CAP, Conséquences de l’Application du Protocole Unedic : cap cip-idf.org

• Permanence Précarité : permanenceprecarite cip-idf.org

Lundi de 15h à 18h, à la coordination des intermittents et précaires, 14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7, Tel 01 40 34 59 74





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0