CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2011  >  Autres communiqués année 2011  >  Pôle emploi : les convocations papier bientôt supprimées ?

Pôle emploi : les convocations papier bientôt supprimées ?

Publié, le mercredi 13 juillet 2011 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 14 juillet 2011


Attention : Pôle Emploi envisage de ne plus adresser ses convocations de suivi par courrier mais par internet via l’« espace personnel ». Une mesure qui n’est pas sans danger.

Afin d’augmenter ses gains de productivité, Pôle Emploi se lance dans la dématérialisation, incitant 1,5 million de ses inscrits à recourir exclusivement aux services proposés dans l’« espace personnel » de pole-emploi.fr par le biais d’un e-mail qui leur demande, sous couvert de « contribuer au développement durable en limitant les envois de courriers papier », de valider leur adresse électronique. Le voici :

Alors oui : grâce à l’« espace personnel », vous pouvez à tout moment consulter votre dossier et savoir, par exemple, à quelle date votre allocation a été virée sur votre compte. Mais il s’avère, au vu des nombreux témoignages que nous récoltons depuis des lustres sur notre forum, qu’au lieu d’être un « plus », l’« espace personnel » est source d’inquiétude : les bugs y sont fréquents, surtout en fin de mois (« surcharge »), et ses rubriques peuvent alors contenir des informations aussi changeantes qu’erronées... Mais le pire est à venir.

C’est écrit noir sur blanc : « Depuis le 20 juin, de nouveaux courriers vous sont adressés exclusivement sur votre espace personnel, et notamment vos convocations à rendez-vous Pôle Emploi. Vous ne recevrez plus ces courriers par voie postale.  »

Ce qui signifie que, si votre connexion internet est défaillante ou si votre ordinateur tombe en panne, vous risquez, par exemple, UNE RADIATION POUR ABSENCE À CONVOCATION.

De même on nous signale que, parmi les « nombreux courriers » évoqués, figure le dossier de renouvellement semestriel de l’ASS (allocation de solidarité spécifique). Il suffit que votre imprimante ait rendu l’âme pour vous compliquer l’existence...

Tout cela n’est pas sérieux !

Notre conseil

Si vous recevez cet e-mail, cochez la case « NON, je n’accepte pas ».

Visiblement, Pôle Emploi va insister et vous l’adresser à nouveau jusqu’à obtenir votre consentement. Continuez à cocher cette case jusqu’à ce que Pôle Emploi ait compris que vous ne marchez pas dans la combine.

En cas de litige, les échanges électroniques n’ont aucune valeur juridique : seuls les échanges par courrier font foi. Le règlement de Pôle Emploi n’échappe pas à cette règle. Ne vous laissez pas abuser sous prétexte de « modernité » et de « développement durable ».

Qu’on se le dise : Disposer d’un ordinateur et d’une connexion internet n’est aucunement obligatoire. Avoir un « Espace personnel » non plus ! Il suffit d’un problème technique — qu’il émane de votre équipement… ou de Pôle Emploi — pour que les ennuis surgissent. Et, en tant que chômeurs, les ennuis de toutes sortes, vous en avez déjà suffisamment à affronter : ces risques supplémentaires, nous vous conseillons de les éviter.

SH

Post-scriptum : Si vous avez des questions ou des informations, n’hésitez pas à intervenir sur notre forum où un topic sur cette « dématérialisation » a été initié.

Source : Actuchômage

Voir aussi : Pôle emploi : déjouer les convocs pour « entretien téléphonique », les radiations, le suivi...

Les locaux utilisés par la coordination depuis plus de 7 ans suite à un accord avec la Ville de Paris étaient voués à la démolition en raison d’un important projet urbanistique. Deux ans de négociations avec la Ville n’ayant débouché sur aucun accord quant à un relogement, la coordination a dû déménager en mai 2011 pour éviter une expulsion et le paiement de près de 100 000 € d’astreinte.

L’immeuble du 14 quai de charente permettait l’existence d’un centre social à Paris. L’espace disponible ayant été divisé par 10, cette fonction a été détruite, faute d’avoir su conduire la Ville à honorer son engagement de relogement. Contrainte au repli dans un local provisoire, la coordination maintient deux permanences d’autodéfense sociale afin de poursuivre l’enquête et l’action sur les droits collectifs et la précarité et un site internet destiné à mutualiser analyses et expériences de luttes.

Nous comptons agir à nouveau pour un relogement qui permette de développer des activités variées, auto-organisées et non marchandes, et appelons à signer en ligne et faire connaître Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde. Merci d’indiquer à accueil cip-idf.org un n° de téléphone afin de recevoir un SMS pour être prévenus lors d’actions pour le relogement ou d’autres échéances importantes.

Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanences les lundis de 15h à 17h30
À la CIP, 13 bd de Strasbourg, Paris 10e, M° Strasbourg Saint-Denis
Tel 01 40 34 59 74

Adressez questions, témoignages, analyses, conseils :

- Précarité : écrire à permanenceprecarite cip-idf.org

- Assurance-chômage des intermittents du spectacle : écrire à cap cip-idf.org

Pour soutenir la coordination des intermittents et précaires, envoyez vos chèques à l’ordre de AIP à la CIP-IdF, 13 bd de Strasbourg, 75010 Paris. Sur demande une attestation peut vous être fournie.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0