CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Comptes-rendus 2003-2006  >  CR Assemblée Générale  >  1 Juillet 2003, la salle Olympe de Gouge (Paris 11è) CR AG

1 Juillet 2003, la salle Olympe de Gouge (Paris 11è) CR AG

Publié, le mardi 1er juillet 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : lundi 29 septembre 2003


(j’ai dû partir à 16h30)

INTRODUCTION : la salle Olympe de Gouge, 15 rue Merlin 75011 PARIS
(interv’ de Laurent Ménigue, gpe Bastille)

Cette salle a été investie lors d’une action le 30 juin 2003.

La mairie du XIè et la mairie de Paris ont déclaré soutenir le mouvement des intermittents. La salle Olympe de Gouge a donc été mise à dis disposition de la CIPIDF du 01 juillet au 25 août 2003.
Par ailleurs, Olympe de Gouge est le siège de travail de la coordination et ne doit pas être utilisée à titre personnel (répétition…)

Un appel a été lancé pour que tous soient concernés par la gestion de la salle. Les techniciens doivent aider selon leur compétences (sonoriser les AG, par ex), lelieu doit être tenu en bon état, la logistique répartie entre tous (remplir les frigos…)

- 1° Souveraineté de l’AG

Cette AG tumultueuse a été trop longue pour tout le monde et a perdu de sa spontanéité. Il a beaucoup été question de la souveraineté de l’assemblée. Ses membres ne veulent pas voir leur pouvoir de décision transférée vers les uniques commissions et veulent pouvoir être entendus par ces dernières à tous moments, même s’ils n’en font pas parti.

Jeanne (coordination, PAP) a rappelé que ces commissions ne doivent pas avoir de responsable et qu’il est indispensable qu’elles restent ouvertes à tous. Par ailleurs, méfions nous de la trop grande légitimité dont on se sent investi quand on a travaillé longtemps sur un sujet. D’autres personnes peuvent avoir des idées.

De même pour les actions : Bruno (technicien à la Villette) déplore que les personnes ayant des idées mais n’étant pas présentes à la commission dédiée à ce sujet ne soient pas écoutées.
D’AILLEURS, L’IDEE , émise par Pierre-Yves (éclairagiste), DE CHIER DANS LA PROPAGANDE DE L’UNEDIC PUBLIEE DANS LES JOURNEAUX DU 01 JUILLET ET D’AMENER LE « CADEAU » AU SIEGE DE CET ORGANISME LORS DE LA MINIF DE 02 JUILLET N’A PAS ETE VOTEE (à 16h30 quand je suis parti).

- 2° Lecture du communiqué rédigé par la commission presse en réponse aux déclarations de JJ Aillagon sur F2, le 30 juin 2003

Ce texte rappelle entre autres au ministre le délais d’un mois nécessaire à la réflexion du gvt avant l’agrément d’un protocole d’accord. Il accuse M. Aillagon de mettre volontairement le feu aux poudres pour rendre le mouvement impopulaire.

Texte vivement applaudi.

Par ailleurs, il est ressorti l’importance de mettre un peu en veilleuse le caractère technique de nos annexes (507h, 10mois…) et d’insister sur le démantèlement programmé du ministère de la Culture. Celui-ci voit son budget réduit d’année en année et ses responsabilités rendues négligeables. Il est clair que le but du gvt est, à terme, de faire disparaître ce ministère de privatiser tous les secteurs qui sont actuellement sous sa tutelle.

3° Convergence des luttes

Il ressort toujours de cette AG l’importance de la nécessité du lien interprofessionnel. Selon Bruno Vallet (photographe), le mvt intermittent est intéressant en tant qu’ étincelle qui réanimera tous les feux. Il est indispensable de remobiliser les enseignants et de les soutenir, ces derniers étant prêts à reprendre le mvt à la rentrée 2003 mais pas seuls.

Par ailleurs, un archéo a rappelé les 800 CDD mis au chômage en février 2003. Il se bat contre les coupes faites dans le budget de son domaine et contre la privatisation totale de l’archéologie. Il voit également le mvt des intermittents comme étant à la jonction de tous les fronts. Des intermittents ont soutenu l’action des archéo devant l’Assemblée Nationale et on été reçu par M. Blauch (PS). Celui-ci s’est montré vivement séduit par le discours unitaire des gens qu’il a rencontré.

Finalement, un appel a été lancé pour grossir la commission interpro qui n’a pa pu encore démarrer.

4° Manif du 02 juillet 2003 à l’UNEDIC

Marie (monteuse cinéma) a fait l’historique du mouvement depuis la signature du protocole d’accord sur lerégime d’assurance chômage des intermittents le 26 juillet 2003.

Ce mouvement spontané a refusé massivement les décisions prises par le MEDEF entre autres et a engendré des premières actions vives. Ont suivi trois jours ou le mouvement a pris une grande ampleur et durant lesquels les actions virulentes ont étéd’importants succès. Le gvt mis en difficulté se rédicalise en prenant des mesures iniques telles que les fermetures du theâtre de la Colline et de la grande halle de La Villette. Par ailleurs, quelqu’un a émis l’idée que continuer uniquement les actions de ce type engendrerait une radicalisation de la réaction des forces de police afin de casser fermement et définitivement le mvt.

Marie pense que face aux récentes prises de position du ministre (de merde) Aillagon, le mouvement doit changer de nature. Il est temps pour nous être de réels interlocuteurs politiques et donc de prendre une position claire. Elle insiste sur la nécessité de désigner une délégation qui pourrait entrer dans l’UNEDIC et poser des problème clairs (comme la représentativité de ses membres, non ?!) Des textes et des propositions concrètes seront donc lu devant l’UNEDIC par des prises de parole successives.

Je vous rappelle la proposition scato de Pierre-Yves (qui me fait bcp marrer) : balancer sur l’UNEDIC notre merde emballée dans la pub parue dans les journeaux pour promouvoir les réformes sur le régime des intermittents et impopulariser notre mvt.

5° Médias

Le débat a été houleux sur la question de la présence ou non de la presse aux AG. En clair et en bref, a été voté ce qui suit :

La presse sera invitée en début d’AG afin d’apprécier la mobilisation et d’enregistrer le matériel nécessaire à leur activité (image du début de l’AG, reportage sonore en radio…). L’AG se déroulera ensuite à huis clos et une conférence de presse sera tenu par la commission presse tlj à 18h, pour énoncer les position de la CIPIDF.

6° Mouvements régionaux

Luc, comédien et responsable de compagnie, explique la nécessité de batailler sur le terrain économique. Il faut insister sur les répercutions de notre travail sur tous les autres domaines, notamment touristique. Par ex, le festival d’Avignon génère un revenu pour la région de 40 Millions d’euros (chiffre à vérifier). Il serait intéressant de demander à des élus locaux de chiffrer les flux pécuniers liés aux activités cultur »elles dans leur région.

Isa (compagnie devant jouer à la Villette fermée) repartait Porte de Pantin afin de faire de l’information auprès du public. Elle a annoncé l’annulation du festival de Cherbourg.

Avignon : suppression temporaire de la grève pour ne pas s’épuiser. Ils sont disposés à la reprendre le 08 juillet et ont besoin de soutien. Un forum réunissant les compagnies du IN, du OFF et des commerçants est prévu. Les compagnies d’Avignon ont besoin de connaître la position de toutes les autres ayant prévu de jouer là-bas.
Prière de les contacter au 04 90 14 14 16 (fax de la coordination d’Avignon)
ou sur interluttantsavignon yahoo.fr

La Rochelle : festival bloqué

6° En bref

- Commission public :
* but : action directe d’information du public

- Commission Europe :
il semble exister des pressions européennes sur les conditions de travail et de rémunération des travailleurs du spectacle. Cette commission recherche des gens pour analyser le fonctionnement des institutions européennes et entamer des luttes auprès d’elles.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0