CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2014  >  Chômage : ces attaques nous affaiblissent tous - Les occupants de l’Opéra Garnier

Chômage : ces attaques nous affaiblissent tous - Les occupants de l’Opéra Garnier

Publié, le vendredi 21 mars 2014 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 22 mars 2014


Négociation Assurance Chômage en cours :
de nouvelles attaques qui nous affaiblissent tous.

Les chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires [1], avec ou sans papiers occupent l’Opéra Garnier parce que nous avons des propositions et voulons être entendus.

Aujourd’hui, des actions ont eu lieu partout en France : Medef occupé à Dijon, Toulouse, Chalon, Avignon, Nantes, CGPME occupée à Lyon, MUCEM occupé à Marseille, des agences d’interim adeco et manpower sur Metz, Orléans et Paris, des Pôle Emploi occupés... et à Rodez faute d’avoir pu occuper le Medef ils ont pris la CFDT ! [2]
Un peu partout, nous cherchons à nous faire entendre et écouter alors que se déroulent ces pseudo négociations qui veulent décider de nos vies sans nous, sans aborder les vraies questions politiques et sociales qui se jouent autour de l’assurance chômage.

Leurs « négociations » reprennent demain. Mais le Medef campe sur ses positions : ne pas « dégrader les marges des entreprises », faire des économies sur le dos des salariés, en rognant nos droits à l’assurance chômage. Même le joli terme mis en avant de « droits rechargeables » masque des réductions globales d’indemnités, et encore une fois ce sont les plus précaires qui vont trinquer : intérimaires, travailleurs à l’emploi discontinu, intermittents...

La CFDT est prête à négocier sur la base de ce texte [3].

Nous pas.
Ces négociations ne nous représentent pas, nos propositions doivent être étudiées !
Une refonte de l’Unedic est nécessaire, nous voulons de nouveaux droits pour toutes et tous !

Chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires, avec ou sans papiers... nous ne sommes pas des variables d’ajustement !

Nous croirons à leur crise quand les riches se suicideront en masse.

Pour les droits de toutes et tous,
Parce que nous ne laisserons pas le Medef et la CFDT décider pour nous,
La lutte continue !

Et la lutte va continuer.
Parce que nous ne laisserons pas le gouvernement agréer une convention qui corresponde encore à une baisse des droits sociaux [4].

Ce que nous faisons, nous le faisons pour tous.

Actuellement, moins d’1 chômeur sur 2 est indemnisé.
Avec le programme du Medef, demain ce sera 1 sur 3 ? après demain 1 sur 4 ? de qui se moque-t-on ? Que ce scandale cesse.
Nous devons tous nous unir pour empêcher une disparition pure et simple de l’assurance chômage.

Les occupants de l’Opéra Garnier
Paris, le 20 mars 2014

RDV demain, vendredi à 10h30 : Assemblée générale à l’Opera occupé ! Soyons nombreux !



Notes :

[1] Convention Unedic, le Medef veut supprimer le régime des intermittents et celui des intérimaires

[2] Voir ce relevé provisoire des actions et mobilisations du 20 mars, avec quelques photos.

[3] CFDT, syndicat jaune ?.

[4] Dans le genre « prendre aux pauvres pour donner aux riches » on connait un exemple aussi parfaitement dégueulasse que méconnu : R.S.A : fausse hausse et coupures programmées, et une « réforme » du RSA nous est annoncée….

Comme souvent il a bien fallu parler argent, déficit. C’est le terrain tels qu’enfance ils l’ont construit. Mais (et donc), ça ne suffit pas. Il faudrait enfin causer de la richesse, dont on nous fait oublier, derrière les jeux de bonneteau de la logique comptable, qu’elle augmente. Pour récupérer les fonds (à tout le moins), un détour pour toucher le fond ? Par exemple en comprenant au mieux ce qu’ils nous veulent, ce qu’ils veulent faire de nous, non seulement pourquoi, mais comment ? L’analyse qui suit peut contribuer à une telle compréhension : « Refondation sociale » patronale : Le gouvernement par l’individualisation

L’interluttants n° 32 est paru ! Sommaire, RSA, pdf : • Nous ne voulons pas être sauvés / Nous sommes tous des « intermittents » • Royal / Parisot, avant, après / Unédic 2014-2017 : ni régression, ni statu quo, des droits nouveaux ! • Quelques arguments pour se défendre / Exemple de réponse au courrier des lecteurs, l’initiative peut être reprise par tous, ne laissons rien passer • Des indus à la pelle, Recours radiations / Alerte intermittents ! APS et AFD : le piège se referme déjà ! CAP • Matermittentes vs CPAM, extraits d’audience • Le régime des intermittents du spectacle : ni déficit, ni surcoût, Mathieu Grégoire / Nous ne crachons pas dans la soupe, nous voulons juste la partager équitablement • Annexe à la plateforme de propositions / Pour une réforme juste et équitable de l’assurance chômage des intermittents / A l’Assemblée nationale le 25 février 2004 / Comité de suivi de la réforme du régime d’assruance-chômage des intermittents • Déshabiller Paul pour déshabiller Jacques ? Mon poing dans tes chiffres / Pendant ce temps se discute le « pacte de responsabilité »



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0