CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2014  >  C’est contre la précarisation et pour de nouveaux droits que le Carreau du Temple est occupé

C’est contre la précarisation et pour de nouveaux droits que le Carreau du Temple est occupé

Publié, le vendredi 21 mars 2014 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 26 mars 2014


L’annonce de l’occupation :

Les occupants de l’opéra Garnier [1], rejoints en assemblée générale ce matin, ont décidé de s’installer au Carreau du temple, 3 rue Dupetit-Thouars, Paris 3e, M° République ou Temple.

La police a essayé d’empécher l’occupation, allant jusqu’à pénétrer dans les locaux sans réquisition de la Ville de Paris, propriétaire des lieux. Nous avons contacté la Ville de Paris afin que ce lieu soit mis à disposition des présents et de qui veut les rejoindre, pour que que la riposte puisse continuer à s’organiser. Nous refusons par avance toute décision issue de leurs « négociations » antisociales .

Pas un jour chômé sans une allocation au moins égale au SMIC jour !

Nous appelons à rejoindre l’occupation en cours, une ag devrait avoir lieu pour prendre connaisssance des orientations des partenaires « sociaux ».
Rien n’assure encore qu’ils concluent aujourd’hui...

Chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires, avec ou sans papiers, solidarité !

Communiqué des occupants :

Lutte pour nos droits : appel à renforts ! Assemblée générale à 18h

Rejoignez nous au Carreau du Temple, 3 rue Dupetit-Thouars, Paris 3e, M° République ou Temple.

Chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires, avec ou sans papiers en lutte, occupant actuellement le Carreau du Temple, demandent à toutes et tous, aux associations, collectifs, syndicats... d’appuyer notre combat, de nous permettre d’avoir un lieu pour nous organiser.

Rassemblement à partir de 18h devant le Carreau du Temple ! Une AG s’en suivra.
Nous avons besoin de renforts extérieurs pour que l’espace d’échange puisse exister.
Pour le moment les forces de l’ordre bloquent encore les entrées.

Les propositions du patronat (Medef, UPA, CGPME) sont inacceptables ! Les annexes 8 et 10 sont certes « maintenues », mais à des conditions qui restent très injustes. Les « droits rechargeables », quant à eux, sont utilisés comme un prétexte pour attaquer d’autant plus violemment l’annexe 4 (les intérimaires), en plus des autres travailleurs à emploi discontinu. Ce sont en fait tous les précaires qui continuent d’être attaqués et menacés dans leurs droits.
Même si les négociateurs ont actuellement du mal à se mettre d’accord, la CFDT semble prête à signer.
Et nos propositions n’ont toujours pas été étudiées !

Le « maintien » des annexes 8 et 10 nous est présenté comme une concession : nous ne sommes pas dupes, ni quant aux discussions futures avec l’Etat, ni quant à la réduction progressive des droits de tous les salariés. Intermittents, intérimaires, chômeurs, précaires, nous resterons solidaires !

Les occupants de l’opéra Garnier, rejoints en assemblée générale ce matin, ont donc décidé de s’installer dans un autre lieu pour continuer la lutte. Nous avons besoin d’un lieu pérenne, où nous pourrons nous organiser, où d’autres pourront nous retrouver.
Le Carreau du temple est ce lieu. Nous avons contacté la Ville de Paris afin que ce lieu soit mis à disposition pour que la riposte puisse continuer à s’organiser.

La lutte ne fait que commencer. Nous exigeons que nos propositions soient étudiées, qu’une refonte complète du système de l’Unedic soit mise en place pour aller enfin vers une société juste et égalitaire. Nous refusons par avance toute décision issue de leurs « négociations » qui se font toujours sur la base des propositions du Medef et de la CFDT. L’Etat ne doit pas donner son agrément à cette convention, condition nécessaire à son application. Cela n’est pas une formalité : le gouvernement doit prendre ses responsabilités. Il s’agit d’un choix politique.

Pas un jour chômé sans une allocation au moins égale au SMIC jour !

Chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires, avec ou sans papiers, solidarité !

Rejoignez nous au Carreau du Temple, pour imposer son ouverture, pour organiser la lutte collectivement.

vendredi 21 mars, 16h
Les occupants du Carreau du Temple,

Bribes d’un récit de cette journée du 21 mars, de l’Opéra au Carreau du Temple, et ensuite.

Des nouvelles de la « négo » en provenance de la CGT :

On entre dans le dur des negos : CGC prévient qu’on est pas sur une « trajectoire de signature » , nous CGT on tape sur le fait que les propositions du patronat c’est 1 milliard sur le dos des chômeurs pour 300 millions de nouveaux droits rechargeables, CFDT , FO , CGC tirés vers le constat que texte ultra déséquilibré. Sur les annexes 8 et 10 on rappelle que nos propositions doivent être examinées maintenant et dans leur ensemble , et qu’un plafond annuel à un niveau plus haut serait acceptable SI on reprend toutes nos propositions ... Medef et patronat refusent toute recette supplémentaire : pas de surcotisation des employeurs ...

Dramatisation : pas d’accord ? Interruption de séance à la demande du patronat pour réfléchir ... sans délai, au lieu de reprendre à 14.30

La suite et le texte de l’accord adopté à l’Unedic : Samedi 22 mars



Notes :

[1] Voir les infos sur la journée de mobilisation du 20 mars.



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0