CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Agenda  >  Année 2014  >  Avril  >  Vendredi 25 avril

Vendredi 25 avril

Publié, le vendredi 11 avril 2014 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 26 avril 2014


47 ème jour de grève de la faim pour Franck de Bourgogne, metteur en zen dijonnais membre de la Coordination des Intermittents et Précaires.

Journée d’action hexagonale : non à l’agrément !

Paris : après qu’une visite collective au ministère du travail ait été empèchée par la police avec violence, une délégation est finalement reçue

18h50 Au ministère du travail, à la question : que va-t-on dire à notre camarade Franck demain ? la réponse du directeur de cabinet est : Rebsamen veut et va agréer. Outre le fond déjà développé en amont, notre réponse a insisté sur le risque qu’un tel agrément ferait peser sur les festivals. Le monsieur a rougi.

16h Les manifestants sont contraints de quitter les lieux 1à par 10, une délégation va être reçue.

15h20 il y a accord du ministère pour recevoir une délégation, les manifestants attendent que la police cesse de les encercler avant d’envoyer cette délégation.

15h Tentative de négocier une délégation au ministère, avec, à condition que l’encerclement policier soit levé, un postier, une personne du Mncp, une de la CGT spectacle, de SUD Culture, de la CIP.

14h55 les manifestants demandent à être libérés, désencerclés.

14h50 les manifestants encagés dehors, bd des invalides, tentent de se runir en AG.

14h48 Envoi d’un communiqué de presse : Intermittence, chômage : monsieur Rebsamen signer c’est bien, agir c’est mieux.

14h30 une centaine de manifestants sors au métro à Varennes et la police tente immédiatement de les encercler. Les manifestants ont réussi à sortir de la nasse avant d’être à nouveau encerclés, gazés à la lacrymogène, et, pour certains violemment battus...

Environ 200 personnes sont passées au rassemblement à République.

13h : rendez-vous Place de la République pour une action en basket et bâillon ! Venez en tenue monochrome.

Et aussi, 10h-18h : permanence chez Solidaires, grande salle, 144 bd de la Villette, métro Colonel Fabien.

La grève à été votée à l’Odeon (Tartuffe), au TNB de Rennes (9 petites filles), au CDN de Lorient (Misanthrope), à suivre...

Alès 19h Attaques du patronat, de l’État, de Pôle emploi… À quand la contre-attaque  ?!, réunion publique proposée par Exploités énervés, à La Rétive, 42 faubourg d‘Auvergne.

Avignon 19h Rdv devant la Mairie

Bourges 12h Rdv à la gare SNCF. Rassemblement au festival.

Bordeaux

Grenoble Occupation de l’espace public.

Lille Occupation du siège du P.S :

Lorient 20h30 CDN . L’équipe du Misanthrope, mis en scène par Jean François Sivadier, a décidé de faire grève.

Nice

Lyon Nancy

Nantes 13h30 Rdv place Graslin, marche de l’Opéra à la place Bretagne, pour remettre au Directeur du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) une « Lettre ouverte au Ministre du travail, de l’Emploi et du Dialogue social ».

Rennes l’équipe de « neuf petites filles », spectacle programmé au tnb a voté la grève, un communiqué sera lu ce soir.
Rassemblement place de la mairie :

Strasbourg 14h rassemblement devant la DRAC, place de la République, suivi d’un parcours vers la place Kléber.

Toulouse

Occupation de la Halle aux grains

Soirée : l’AG ayant voté l’occupation, le concert de l’orchestre de Paris à la halle aux grains a été annulé. Le public était très remonté, tout le monde est sorti sain et sauf vers 22h. De plus en plus de présence policière sur les journées d’action, cela nous oblige a moultes contournements. Cette fois nous fumes plus rusés. Il était important pour nous de montrer que c’est maintenant et pas cet été que ça commence.

Communiqué de la CIP-Midi-Pyrénées

Nous, professionnels du spectacle et de l’audiovisuel, travailleurs précaires, chômeurs de Midi-Pyrénées, occupons actuellement la halle aux grains, salle municipale de la Ville de Toulouse où un concert de l’orchestre national de Paris invité par l’association des grands interprètes Midi-Pyrénées doit avoir lieu ce soir.

Le concert est organisé par l’association « le cercle de l’orchestre national de Paris » dont le Président, Dénis KESSLER, est l’ancien vice président du MEDEF [1].

Nous tenons à vous informer que le CERCLE NATIONAL DE PARIS est soutenu financièrement par de grands mécènes du CAC 40 qui siègent au MEDEF et sont décideurs de notre avenir professionnel, de nos droits sociaux et des caisses de solidarités qui le garantissent.

Ces sociétés sont :
EUROGROUP CONSULTING
NATEXIX
BOUYGUES
BMW
GENERALI
CAISSE D’EPARGNE ÎLE-DE-FRANCE
ING
ASSOCIES EN FINANCES
RATP
FIMINCO

Nous demandons aux musiciens de l’ONP ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe de la Halles aux Grains d’être solidaires de la lutte des chômeurs, intérimaires, et intermittents du spectacle et de l’audiovisuel.

Nous sommes ici pour rencontrer les artistes de l’Orchestre National de Paris les techniciens et le personnel de HAG afin de leur demander d’être solidaire du mouvement de grève nationale.

16h Retrouvons-nous au TNT pour agir. Prévoyez du temps, prévoyez la soirée, la nuit, prévoyez d’être nombreux, prévoyez vos amis, vos collègues, vos voisins… La CIP-MP appelle tous les chômeurs, intérimaires, intermittents, précaires, salariés à intensifier la mobilisation contre l’accord UNEDIC du 22 mars.
Nous ne nous satisferons pas des miettes, nous demandons la prise en compte des revendications des premiers concernés.
Nous demandons au ministre du travail, resté muet sur le sujet, de ne pas agréer l’accord du 22 mars.

Le préavis de grève déposé par la CGT :



Notes :

[1] Kessler est l’un des concepteurs de la refondation « sociale » patronale que le MEDEF a imposée d’abord contre les chômeurs, voir à ce propos, cette analyse des positons de Kessler, Refondation sociale patronale : L’éthique du bouffon, Valérie Marange, ainsi que « Refondation sociale » patronale : Le gouvernement par l’individualisation, Maurizio Lazzarato et Refondation « sociale » patronale : Le Pare, une entreprise travailliste à la française.



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0