CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Agenda  >  Année 2014  >  Juin   >  Lundi 2 juin

Lundi 2 juin

Publié, le mercredi 30 avril 2014 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 3 juin 2014


Journée d’actions coordonnées

Ils veulent agréer une convention Unedic qui va priver les chômeurs, intermittents, intérimaires et précaires de plusieurs centaines de millions d’euros alors que plus de la moitié des chômeurs ne sont pas indemnisés. Nous ne l’acceptons pas et appelons tous les concernés à se mobiliser pour imposer que des droits sociaux adaptés à nos conditions d’emploi et de vie soient instaurés.

Indemnisation de tous les chômeurs, discontinus, à temps complet ou en activité réduite au minimum au SMIC/jour

La grève reconductible a été votée au Printemps des comédiens à Montpellier (voir plus bas)

Paris 18h rassemblement devant le Théâtre des Folies Bergère - 32 Rue Richer, Paris 9e, M° Cadet - avant le début de l’enregistrement de la cérémonie des Molières, diffusé en différé dans la soirée sur France 2.

La cérémonies est plutôt… fliquée, avec un dispositif de gendarmerie impressionnant et des forces de police en nombre

Les manifestants scandent « On est chez nous, laissez nous entrer ! », « Filipetit, trop, c’est trop, pas de culture sans droits sociaux », « Rebsamen trop c’est trop, pas de culture sans droits sociaux ! ».

Plus de deux cent personnes présentes au rassemblement. Des panneaux d’agit prop et des badges sont donnés à des invités de la cérémonie. Plusieurs nominés aperçus dans les cafés du coin ont droit aux explications de rigueur (et d’austérité) sur la convention Unedic et il leur est demandé de se solidariser avec le mouvement en cours et ses revendications.

19h10 Nathalie Kosusko Morizet se fait huer à son arrivée. Marc Citti vient embrasser des manifestants en soutien. « François Rebsamen, rendez-nous nos droits sociaux ! François Rebsa-ment comme un arracheur de dents ! »

19h50 Une délégation de 7 personnes (5 CIP et 2 CGT spectacle) accède à la cérémonie.

20h45 A l’intérieur des Folies bergères, Valérie Dreville lit un texte lors de la cérémonie puis demande au gouvernement de pas agréer l’accord Unedic.

Aurélie Feelpetit se fait coller dans la main un texte pendant cette lecture publique.

21h30 L’émission étant en différé, on se demande si les Harpagon du show tévé vont pas tout simplement couper le passage qui comporte la lecture du texte par Nicolas Bouchaud (dans ce qui suit il manque une phrase sur la grève à Montpellier qui a été ajoutée), applaudie par la salle :

Le gouvernement s’apprête à ratifier la convention d’assurance chômage négociée contre les intermittents, intérimaires, chômeurs en toute déloyauté.

Ce nouvel accord réduit encore une fois les droits des plus fragiles pour, nous dit-on, faire des économies parce que les chômeurs coûtent trop chers. Il faut donc trouver un moyen de les faire payer. Leur faire payer le fait qu’en France 6 chômeurs sur 10 ne sont pas indemnisés, leur faire payer les 9 millions de pauvres, travailleurs ou non, leur faire payer la situation de chômage de masse avec près de 6 millions de privé d’emploi. Ce texte fait porter sur les seuls intermittents, intérimaires et chômeurs les 2 milliards d’économie en 3 ans que le gouvernement demande au régime d’assurance chômage. Cette volonté de partenariat avec le Medef est un massacre.

Cet accord va aggraver la situation de tous ceux qui vivent la précarité au quotidien. Nous avons bien conscience que beaucoup de professions sont en danger, pas seulement les nôtres et en luttant ensemble nous affirmons notre totale solidarité.

Avant d’arriver au pouvoir, tous les membres du gouvernement soutenaient nos propositions. Nous voulons simplement que les actes suivent les paroles.

François Rebsamen, qui nous défendait juste avant de devenir ministre du travail, se renie et annonce qu’il va agréer cet accord inacceptable. A ce titre il mérite le Molière de la meilleure trahison pour son rôle d’employé du Medef.

Dans le contexte de politique d’austérité, les budgets de la culture sont, comme bien d’autres, soumis à des coupes drastiques. La colère, le désespoir mais surtout la détermination vont entrainer des mobilisations dans tous les festivals d’été.

Les membres du gouvernement ne seront pas les bienvenus dans nos spectacles.

Les salariés permanents et intermittents du festival Le Printemps des Comédiens à Montpellier viennent d’adresser un ultimatum au gouvernement qui expire aujourd’hui à minuit - sans promesse de non agrément et réouverture des négociations sur l’assurance chômage, ils se mettront en grève reconductible dès demain. (transcription partielle pour ce passage)

Luttons et résistons.

A la sortie du cérémonial :

La gauche installée peut-elle changer ?

Les manifestants attendent les invités à leur sortie, dont Feelpetit, est-ce qu’elle va partir par les toits ou parler à nous ?

En matinée et en début d’après midi, comme dans de nombreuses villes en France, à Paris des dizaines de lieux culturels, renommés ou non, subventionnés ou privés, ainsi que des colonnes Morris, des panneaux 4X3, des stations de métro, des bus ont fait l’objet d’un collage d’affiches annonçant Spectacle annulé, renseignements au 01 53 59 19 19, c’est le standard téléphonique du Medef.

Théâtres privés

Théâtres publics

Ministère de la culture

La Comédie française va-t-elle fermer ses portes ?

Et l’opéra Bastille ?

Cinéma

Festivals

Le musé du Louvre, obligé d’annuler ses expos

Théâtre de la ville

Dans le métro (comme sur de très nombreux bus où figuraient des pubs de spectacle)

Paris 11h rdv à République, devant la Bourse du travail, 3 rue du château d’eau.

Il s’agit d’une action nationale « communication et bleu de travail »

Ils veulent agréer une convention Unedic qui va priver les chômeurs et précaires de plusieurs centaines de millions d’euros alors que plus de la moitié des chômeurs ne sont pas indennisés !.

Soyons nombreux ! n’hésitez pas à faire circuler.

Avignon rdv à 10h30 devant le cinéma Utopia, Manutention. Faisons de ce lundi 2 juin une sacrée Belle Journée !! Soyons nombreux.

Une banderole « Festival annulé » a été accrochée ce matin sur le pont Saint-Bénezet, avec le numéro de téléphone du Medef local…

Dans la foulée, rendez vous au « Hauts Plateaux » à 19h30, 4 rue des escaliers St Anne, pour une Assemblée Générale à l’appel de la Coordination Intermittents et Précaires d’Avignon.

Besançon rdv action à 15h Kiosque Granvelle La DRAC est occupée :

Montpellier 12h Assemblée Générale extraordinaire déterminante au Domaine D’o, Espace Micocouliers avec les équipes techniques et artistiques du Printemps des Comédiens.

Une grève reconductible a été votée au Printemps des comédiens à Montpellier, assortie d’un ultimatum aux ministres pour ce soir minuit.

Ultimatum de l’assemblée générale extraordinaire du 2 juin 2014 à 14h

Ce jour, lors de l’assemblée générale extraordinaire du mouvement unitaire en Languedoc-Roussillon contre l’accord UNEDIC du 22 mars 2014, les salariés intermittents et permanents du Printemps des Comédiens, les équipes artistiques et techniques accueillies, adressent au gouvernement un ultimatum :

Ne pas agréer l’accord UNEDIC du 22 mars dans son ensemble, et mettre immédiatement en œuvre de nouvelles négociations sur la base des propositions de la plateforme du comité de suivi à l’assemblée nationale *.

Sans réponse aujourd’hui à cet ultimatum, ce soir, avant minuit, les salariés intermittents et permanents du Printemps des Comédiens, les équipes artistiques et techniques accueillies, soutenus par l’assemblée générale se mettront en grève reconductible mardi 3 juin, jour d’ouverture du Printemps des comédiens à Montpellier.

Mouvement Unitaire Languedoc-Roussillon contre l’accord UNEDIC du 22 mars 2014

17 h Baillargues, allons accueillir avec des salades (pourries) Stéphane Le Foll Porte-parole du Gouvernement et Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

Brest Ici aussi les murs de la ville annoncent des annulations de spectacle en indiquant un no du Medef local

Valence Là aussi des affiches d’annulation avec le no dU Medef ont été apposées dans la ville.

Dijon Même cette ville - dont le maire François Rebsamen‬ a tellement à coeur l’intérêt de certains de ses administrés - a connu le même type de modification momentanée du paysage culturel.

Limousin au moins Limoges et Tulle ont été touchées par l étrange maladie de l annulation, et peut être plus encore… à suivre.

Nice :

Lyon 18h réunion inter-commissions hebdomadaire ouverte à tous au CEDRATS, 27 montée Saint-Sébastien.

Toulouse rdv à 21h devant le TNT

Divers rdv du jour ne nous ont pas encore parvenus ou ne sont pas publics, pour en savoir plus, contacter les collectifs et coordinations locaux.

Pour qui n’aurait pas tout à fait saisi le projet patronal et gouvernemental, appuyé par la CFDT et d’autres « syndicats » :
Deux millions six cent mille privilégiés en France. Combien de temps ce scandale va-t-il durer ?.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0