CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2014  >  Autres communiqués  >  Droit au chômage : grèves, actions et blocages ce 4 juillet

Droit au chômage : grèves, actions et blocages ce 4 juillet

Publié, le vendredi 4 juillet 2014 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 5 juillet 2014


En Grève :

- Alès Festival Cratère surface

- Dijon la grève ayant été votée à l’unanimité par l’équipe de Cyrano, le spectacle est annulé au Théâtre Municipal de Dijon, ville de François Rebsamen.

- Strasbourg Arte en grève, Pas de plateau pour le jt du soir et bandeau à l’antenne

- Montpellier au Festival Montpellier Danse, les spectacles sont annulés.

- Les techniciens du festival « la Picardie fait la fête à chantilly »

- Avignon le In est en grève, Le Prince de Hombourg et Coup fatal annulés.

- Le spectacle « Acting Bug » de la Cie les Antliaclastes et sa structure d’Accueil « Le Cube » de la Cie La Belle Meunière sont en grève aujourd’hui.

- Annecy la cie Les Moteurs Multiples, en grève au festival des arts nomades qui a lieu à Cran-Gevrier.

- Rennes Le groupe JUR et Cridacompany ont annulé leur concert au festival des Tombées de la nuit.

- Paris Opéra Bastille, Opéra Garnier, annulation des représentations de La Bohème et de Robbins / Ratmansky.

- Orléans les salariés de différentes institutions culturelles et compagnies du Loiret, réunis en assemblée générale, ont voté la grève : Centre National Dramatique d’Orléans, Théâtre de la Tête Noire, Culture O Centre, Compagnie Clin d’Œil, Compagnie Bobine Théâtre, Compagnie La Belle Image Fanfare, Compagnie Exobus à Villeneuve-lès-Avignon, Compagnie Serres Chaudes, Compagnie Aurachrome,Théâtre de Céphise,Théâtre de l’Imprévu…

- Saint-Etienne La compagnie Oktobre qui devait se produire ce soir au festival des 7 collines à a décidé de voter la grève. Ils prendront la parole à 20h salle Jeanne d’Arc pour expliquer leur décision.

- Caen A « Caen soirs d’été », le personnel technique intermittent est en grève. Attifa de Yambolé à l’Artothèque et Les Chevaux du plaisir place Saint-Sauveur sont annulés.

- Aix-en-Provence, grève des salariés intermittents, la représentation du Turc en Italie n’a pas lieu. Annulés aussi le prélude ainsi que le tête-à-tête avec André Marcon.

- Tours Festival Rayons Frais, La Ktha Compagnie, Compagnie Non Nova, Théâtre à cru, Compagnie du Coin, Compagnie 1Watt, Gaëlle Bourges, Les chiens de Navarre, Quatuor Machaut, Théâtre Dromesko, Yoann Bourgeois ne jouent pas. L’Encyclopédie de la parole ne jouera pas Parlement les 5 et 6 juillet.

- Bar le Duc grève votée à 95,5% dont 100% des compagnies présentes au Festival Renaissances.

- Villeneuve en Scène, les cies suivantes sont en grève : Nord Ouest Théâtre, Exobus, Divine Comédie, 26 000 couverts, Doré, collectif kloche, mécanique vivante, Life is not a picnic, Le bateau de papier, Duo Bonito.

- Marseille annulation des représentations du Raymond du KVS et du Théâtre National les 2 et 3 juillet au Festival de Marseille Annulation des deux représentation de Pavement de Kyle Abraham.In. Motion les 3 et 4 juillet au ballet national de Marseille

Retrouvez le fil des grèves ici.

Opération Terminator à Rennes

7h

Nous, C.I.P. (Coordination des Chômeurs, Intérimaires, Intermittents et Précaires Bretagne 35), avons décidé le blocage du montage du concert « The Voice », qui aura lieu au Liberté à Rennes ce soir, en riposte contre la signature le jeudi 26 juin dernier de l’accord dit du 22 mars. Cet accord reste à nos yeux le démontage méthodique de l’assurance chômage dans sa totalité et par conséquent du principe de solidarité interprofessionnelle, et concerne l’intégralité des demandeurs d’emploi et des travailleurs en CDI et CDD.

Cette cible porte le symbole de la culture populaire et le symbole politique de ses dirigeants (TF1/Bouygues) liés au MEDEF, acteurs de la désinformation menée jusqu’à présent. Les intermittents étant la cible idéologique et médiatique qui cache l’étendue des travailleurs et chômeurs concernés.

Le MEDEF nous compare à des voyous et le gouvernement réclame la fin de notre mouvement, mais ce sont les agissements du MEDEF et du gouvernement qui font de nous des voyous, rôle que nous avons appris à assumer.

Le gouvernement, dans ses déclarations, ne souhaite discuter que des annexes VIII et X concernant les intermittents du spectacle. Ce que nous proposons nous concerne tous, c’est pourquoi nous resterons mobilisés tant que l’abrogation de cet accord ne sera pas prononcée et que les propositions du comité de suivi sur l’ensemble des règles d’indemnisation ne seront pas examinées afin d’entamer de réelles négociations.

Nous ne sommes pas contre une réforme, mais nous sommes pour une réforme juste et équitable.

Ce que nous défendons nous le défendons pour tous !

9h58

Dernière minute : après discussion avec l’équipe de Cheyenne Production, qui soutient le mouvement, l’équipe technique chargée de monter le spectacle ne s’opposera pas à notre présence. Ils renoncent donc à poursuivre le montage.

16h30

Action terminée = concert « The Voice » annulé !

Tours

15h30

Blocage en cours du Medef Touraine par une centaine de personnes à l’appel d’un collectif de précaires, intermittents, chômeurs et spectateurs solidaires. Portail chaîné. Le Medef dit ne pas être en mesure de discuter...

Paris

14h sous la pluie

Rassemblement devant l’Opéra Bastille en grève

Départ en action à 200. Arrivée au 39-43, Quai André Citroën dans le 15e, à la Direction Générale du Travail



La DGT est sous l’autorité du ministre de l’Emploi

et fut dirigée jusqu’en mars 2014 par Jean-Denis Combrexelle [1] et appelé il y a peu à la rescousse par le gouvernement pour préparer la restructuration du secteur avec le parlementaire Gilles et la pacificatrice Archambault dans le cadre de la mission Valls

Une délégation est reçue.

Est-ce que le 39-43 sera aussi à l’écoute que le 39-49 ?


Nous, salariéEs, chômeurSEs, précaires, intermittentEs du spectacle vivant et de l’audiovisuel, intérimaires, postierEs, RSAstes, auteurEs, avec ou sans papierEs, sommes venus aujourd’hui ce vendredi 4 juillet à la Direction Générale du Travail, institution censée garantir le respect du code du travail, pour imposer au directeur de recevoir une délégation pour entendre nos revendications. Aujourd’hui, le gouvernement a choisi, en agréant la convention Unedic issue de l’accord du 22 mars 2014 concernant l’assurance chômage, de mettre en place la précarité généralisée. Nous demandons l’abrogation de la convention Unedic malgré son agrément par le gouvernement le 26 juin dernier. À l’heure où Avignon a voté la grève ce jour, nous inventons à Paris de nouvelles modalités d’actions pour amplifier et intensifier notre lutte. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une mobilisation unitaire contre la précarité qui ne connaîtra pas de pause et qui cherche à s’étendre à tous les secteurs. Nous continuerons tant que nous n’aurons pas de garantie que nos propositions soient prises en compte et que cet accord inique sera encore en vigueur. Nous refusons le MEDEF et la société qui va avec. Ce que nous défendons nous le défendons pour tou-te-s.

Les 200 occupantEs de la Direction Générale du Travail à Paris, le 4 juillet 2014.

Avignon

La marche silencieuse commence à faire du bruit !!!


Mende

Vendredi 4 juillet de 14h à 16h30 occupation de Pole Emploi à Mende par la CIP Lozère. Intermittents, précaires et retraités, une quinzaine de personnes sur les lieux. 15H30 fermeture de pole emploi. 10 personnes de la CIP décident de rester jusqu’à ce que Mr Valls nous accorde un RV lors de sa venue ce samedi 5 juin à Mende. Vers 16H30, 7 policiers sont venus pour nous évacuer. Nous avons donc valsé dehors. En début de soirée, l’un des conseillers du premier ministre nous proposait un rendez-vous ce samedi 5 juin, si nous nous engagions à ne pas manifester à 13H aujourd’hui à Mende. Nous avons rejeté sa proposition qui n’est autre que du chantage. La lutte continue. RV le 5 juillet 13h PLACE URBAIN V MENDE (avec son tee shirt « précaires en lutte » !)

Strasbourg

Le mouvement du 21 mars, collectif d’intermittents et précaires, a emballé la statue du Général Kleber sur la place du même nom.



Document(s) à télécharger :



Taille : 657 ko
Mise en ligne le : 5 juillet 2014
-

Lettres de mission Valls - Intermittence





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0