CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2014  >  Autres communiqués  >  Les Cie Belges en lutte à Avignon

Les Cie Belges en lutte à Avignon

Publié, le mardi 8 juillet 2014 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 8 juillet 2014


7 juillet : mobilisation de la plupart des Cies Belges qui se produisent à Avignon. Le Zoo théâtre, cie Belge qui se produit à La Manufacture, était en grève en solidarité avec les intermittents Français. Elle a assuré l’accueil du public avec explication du pourquoi de la grève et donné beaucoup d’information sur le catastrophique nouveau statut d’artiste en Belgique.

Au Théâtre des Doms, nous avions aussi aujourd’hui la visite de la ministre de la Culture Fadila Laanan. A l’issue de la représentation de « Blackbird » à laquelle elle assistait, il y eut envahissement du plateau par les intermittents Belges et lecture d’un texte de solidarité avec les intermittents Français qui met en perspective les similitudes entre notre nouveau statut d’artiste et l’accord agréé par Rebsamen le 26 juin.

Le soir à 18h, en présence de la presse et avant le drink et l’allocution de la ministre, lecture d’un texte des intermittents Belges se terminant par « Nous, travailleurs Belges de la Culture sommes venus vous dire que nous n’avons pas le cœur à trinquer avec vous ce soir ! » suivi d’une sortie silencieuse de tous les artistes mobilisés (une douzaine de Cies) qui a laissé la ministre interloquée et un malaise palpable dans l’assemblée des officiels présents.

Voici le texte qui a été lu ce soir et qui est depuis répercuté et signé par de nouvelles compagnies en Belgique :

Madame la Ministre,

Parce que, même si sous la précédente législature le budget attribué aux Arts de la scène a augmenté, il n’a pas profité à l’emploi artistique (faut-il vous rappeler que sans la pression des manifestations des artistes, vous vous apprêtiez à sabrer dans un premier temps dans les budgets alloués à la création (CAPT) ?)

Parce que le gouvernement Fédéral s’est livré à une attaque en règle contre les chômeurs et les travailleurs précaires dont nous faisons partie au travers de mesures dites « d’activation », mesures qui se résument à une véritable chasse aux chômeurs et qui d’ores et déjà excluent des milliers d’entre eux ou rabotent sévèrement leurs allocations

Parce que vos collègues au Fédéral ont voté à la hâte une loi mal ficelée, mal fichue, sans réelle concertation avec nos représentants, que vous osez appeler « statut de l’artiste » alors qu’elle représente pour la plupart d’entre nous une véritable régression par rapport à nos acquis sociaux et va plonger nombre d’entre nous dans la misère et empêcher les plus jeunes d’exercer leur métier. Et parce que lors de cet épisode, on ne vous a pas entendu alerter la Ministre de l’Emploi Monica Deconinck

Parce qu’il faut un rééquilibrage urgent des financements culturels vers l’emploi artistique

Parce qu’il n’y a plus d’indexation des budgets artistiques : cette non-indexation n’est valable que pour notre secteur !

Parce qu’il y a nécessité absolue d’une augmentation des budgets culturels liés à la création, ne serait-ce que pour éponger la non-indexation des subventions alors que l’indexation des salaires s’est poursuivie et que l’ensemble des charges continuait à croître pendant ce temps.

Parce qu’à terme ces mesures et ces lois condamnent à l’asphyxie progressive l’ensemble du secteur culturel

Parce que dans le contexte que nous venons d’expliquer et alors que nous affirmons notre solidarité avec les intermittents et précaires Français dont le sort est si proche du nôtre, vous avez la légereté de débarquer ici en Avignon

Pour toutes ces raisons, nous, travailleurs Belges de la Culture sommes venus vous dire que nous n’avons pas le cœur à trinquer avec vous !

Soyez bien certaine, Madame la Ministre, que vous ou vos successeurs à la fonction ainsi que notre futur(e) Ministre de l’Emploi nous retrouverez dès la formation du gouvernement pour exiger l’abrogation de cette loi d’infamie et pour exiger d’être associés à l’élaboration d’un véritable statut d’artiste qui tienne réellement compte des spécificités de nos métiers !

Raoul Collectif, Les Baladins du Miroir, Arts Nomades, NIMIS Groupe Compagnie Alula, Night Shop Théâtre, Héliotrope Cie, Zoo Théâtre, Les Argonautes, GROUPOV, Habemus Papam, Collectif Impakt, Cie System Failure, Cie Point Zéro





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0