CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Agenda  >  Année 2016  >  Avril  >  Mardi 5 avril

Mardi 5 avril

Publié, le samedi 5 mars 2016 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 6 avril 2016


Paris

11h Appel à bloquer les lycées et à une nouvelle manifestation au départ de nation à 11h.

11h30 - Environ 1500 manifestants. La manif a été empêchée de passer boulevard Voltaire par la police déployée en grand nombre. Déviée boulevard Diderot le cortège chemine dans une nasse mobile de CRS et de baqueux, déployée de tous côtés...

11h50- Le cortège a été scindé en deux par de violentes attaques policières à deux reprises, avec à chaque fois des arrestations.

La première fois les manifestants ont réussi à se regrouper, puis la manif, de nouveau coupée en deux, est bloquée au niveau de la station Montgallet, à côté de l’Unedic. La tête de manif, environ 300 personnes est encerclée et chargée avec férocité par des centaines de policiers en uniforme et en civil. Les coups de matraques télescopiques et de tonfa pleuvent sur les têtes, de nombreuses arrestations ont lieu, parmi ces encerclés là mais aussi parmi les autres manifestants pris dans une seconde nasse, plus lâche.
Aujourd’hui la pref a choisi de changer de tactique. Après le grand nombre de blessés de la semaine derniere (voir ce bilan, partiel : #OuEstLaViolence ? Compte-rendu subjectif d’un médic’ sur la manifestation du jeudi 31 mars) on aura voulu surprendre et éviter de trop grands risques de blessures graves et d’actions potentiellement mortelles (éviter autant que faire se peu les scénarios type Rémi Fraisse, Malik Oussekine, Vital Michalon,...).
Pour l’instant (?), pas de tirs de grenades lacrymos, alors qu’elles ont été utilisées en masse ces dernières semaines ; pas de grenades OF balancées dans la foule, pas de tirs de flash ball, alors que tous ces moyens furent employées le 31 mars. Au risque de tuer. Ce 5 avril, c’est gazeuse manuelle, charges répétées, coups de matraques et de tonfas qui s’abattent sur les manifestants. Autant de blessés qui pourront ensuite être accusés de « violences à agents de la force publique » et « rébellion » en raison même de leur état.
Le nombre d’arrestations est difficile à évaluer, 12, 30, davantage ? On devrait savoir plus tard comment les flics et le parquet font le tri entre mis en cause et relâchés. Il faut s’attendre à des comparutions immédiates dès demain matin au Palais de justice. Et prévoir d’y assister en solidarité.

POUR TEMOIGNER, CONTACT LEGAL TEAM : 07 53 82 19 10 / defcol[@]riseup.net / Ne donner ni noms ni détails qui pourraient être dangereux pour les personnes interpellées

12h15 le cortège est tronçonné enplusieurs morceaux, un groupe de 80 à 100 lycéens est coincé contre un mur et maintenu en nasse avant que les flics laissent se reconstituer la manif et chasse les manifestants du devant de la caserne Reuilly où ils gardent prisonniers ces lycéens, lycéens qui ont pris des coups de patraques à diverses reprises pendant que la manif clamait « Libérez nos camarades ! " »

12H45 Poussée par la police, ce qui reste de la manifestation se dirige vers Bastille...

13h55 : Il y aurait eu une centaine d’arrestations sur la manif lycéenne ( 130 d’après I télé ). Certain.es ont été transféré au commissariat du 5e, rue de la montage Ste Geneviève.

14h : Un bus de personnes arrêtées à la manif vient d’arriver au commissariat de la rue de l’évangile (métro Marx Dormoy).

14h10 : Un imposant et joyeux cortège lycéen-étudiant a pris la tête de la manif à Bastille.

Compléments et suite sur Paris Luttes info : blocus et manifs. Suivi de la journée contre la loi travail

14h RDV Manifestation place de la Bastille

APPEL À RASSEMBLEMENTS ! à l’initiative des Coordinations d’intermittents et précaires (CIP)

Avignon
19h Théâtre des Carmes, 6 Place des Carmes.

Bordeaux
19h TNBDA, CDN de Bordeaux, 3 place Pierre Renaudel.

Montpellier
11h30
Opéra Comédie - Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon / Salle Molière, 11 Blvd Victor Hugo.

Nancy
18h
La Manufacture - Centre Dramatique National de Lorraine - Nancy 10 Rue Baron Louis.

Toulouse
10h
Théâtre Garonne, Scène Européenne / Atelier 2., 1, avenue du Château d’eau.
16h : Manifestation à l’appel des étudiants - RDV Monument aux morts - Métro François Verdier
18h : Grand rassemblement « Nuit debout » revendicatif et convivial place du Capitole





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0