CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2016  >  Autres communiqués  >  Coupables d’exister, ah... okdac. Merci patrons !

Coupables d’exister, ah... okdac. Merci patrons !

Publié, le samedi 9 avril 2016 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 12 avril 2016


Il suffisait d’y penser : pour faire plus de profits, il suffit de faciliter les licenciements et réduire les droits des chômeurs. Les grands patrons l’ont pensé, le gouvernement le fait !

Nous, salariés et chômeurs, serions coupables de creuser les déficits et de freiner la compétitivité avec notre code du travail, notre assurance chômage et notre sécurité sociale. Trop rigides avec ça, pas assez flexibles ! Coupables d’exister ?

ASSURANCE CHÔMAGE, LOI DU TRAVAIL, MÊME COMBAT !

Pour satisfaire la commission européenne, le gouvernement demande 800 millions d’économies sur l’assurance chômage et comme les plus coupables des chômeurs, ce seraient les intermittents du spectacle, on commence par eux : le MEDEF ordonne 185 millions d’€ d’économies par an ! Et leurs solutions sont déjà connues : dégressivité, baisse de la durée d’indemnisation, intensification des contrôles, augmentation des radiations qui s’appliqueront, au-delà des intermittent-e-s, à toutes et tous.

La loi travail, fidèle au programme du MEDEF, promet la baisse des salaires, l’augmentation du temps de travail, la sécurisation des entreprises et la fragilisation des salariés, la parcellisation des droits... La mâchoire de la machine à nous appauvrir pour les enrichir se referme !

ON VAUT MIEUX QUE ÇA !

Nous, intermittents du spectacle, en lutte depuis 2003, nous avons élaboré un modèle pour une assurance chômage qui s’adapte à la réalité de l’emploi discontinu. Notre plan ne coûte pas plus cher que le leur. Bien qu’il ait été validé par leurs experts, rien n’a été pris en compte.

Mutualisation, plafonnement des salaires et des indemnités, partage de la création de richesse : nous voulons vivre décemment quelle que soit notre condition sociale et nous le voulons pour tous !

SÉPARATION DU MEDEF ET DE L’ÉTAT !

Manuel Valls : « Aucune nouvelle économie ne sera demandée aux intermittents, ils ne doivent pas servir de variable d’ajustement ».

François Hollande : « Il n’est pas question de remettre en cause les principes fondamentaux du code du travail ».

Nous en tirons les conclusions !

Pas plus que ces réformes, notre avenir n’est NI AMENDABLE NI NÉGOCIABLE !

Nous nous tiendrons debout toutes les nuits qu’il faudra avec tous les citoyens prêts à se rassembler et inventer un autre monde !

Koordination des Intermittents du Calvados
kic.communication [at] gmail.com

PDF - 148.7 ko

8 avril 2016 / action encollage de la KIC avec les étudiants et salariés en lutte contre la Loi Travail / office du tourisme de la ville de Caen





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0