CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2016  >  Grèves, occupations et blocages avril-mai 2016

Grèves, occupations et blocages avril-mai 2016


Panorama non exhaustif

Publié, le jeudi 28 avril 2016 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 24 mai 2016


« Pas de droit du travail sans droit au chômage ».

Parce qu’aujourd’hui 6 chômeurs sur 10 ne touchent pas l’allocation chômage et que les négociations actuelles visent à faire de nouvelles économies sur le dos des chômeurs.

La concomitance d’une nouvelle offensive anti-chômeurs et du projet de Loi Travail n’est pas un hasard du calendrier. Comme l’ont montré les lois Hartz en Allemagne, l’assurance chômage est un levier décisif pour déréguler le marché du travail, détruire les droits des salariés et organiser la concurrence de tous contre tous.

Loi Travail - négociations sur l’assurance chômage : mêmes enjeux, même combat. Construisons de nouveaux droits !

24 mai

Après une violente intervention policière la nuit dernière à Fos-sur-Mer...

23 mai

Sur huit raffineries, six sont à l’arrêt (Gonfreville-l’Orcher, Donges, Grandpuits, Feyzin et Provence-la-Mède, Lavéra).

Les dépôts pétroliers de l’Atlantique (St-Nazaire : Donge), de la Manche (Le Havre) et de la Méditerranée (Marseille : Fos-sur-Mer et Etang de Berre) sont bloqués.

21 mai

Théâtre National de Toulouse et Théâtre des Cordes, au Centre Dramatique National de Caen, toujours occupés, ainsi que la Rock School Barbey à Bordeaux.

Plusieurs dépôts de carburant ont été évacués hier par les forces de l’ordre, mais la grève s’étend dans les raffineries. Les préfectures prennent des mesures de rationnement dans les stations-service.

20 mai

Bordeaux

La CIP Gironde vient de déménager - l’occupation du Théâtre National de Bordeaux Aquitaine est levée, mais le nouveau lieu d’occupation JOUR ET NUIT est toujours un théâtre, qui est devenu un lieu musical et de transmission : la Rock School Barbey.

Opération de blocage de l’imprimerie du journal Sud-ouest Quai de Brazza.

19 mai

Pamiers (Ariège)

Dans le cadre du mouvement social contre la réforme du code du travail, le Collectif d’Autodéfense Face au Contrôle de l’Administration (CAFCA), a mené une action contre les commissions de solidarité territoriale (C. S. T.). Ces CST sont une sorte de tribunal qui ne dit pas son nom. Elles visent à « sortir les bénéficiaires du R. S. A. du dispositif », selon l’expression consacrée, c’est à dire à les radier.

Saint-Denis

Blocage des entreprises Dubrac. "Nous, grévistes, étudiant-e-s, précaires, privé-e-s d’emploi, retraité-e-s de l’Assemblée Générale Interprofessionnelle de Saint-Denis bloquons aujourd’hui les établissements Dubrac pour demander le retrait de la « loi-travail ». M. Dubrac a été président du MEDEF 93 Ouest et est actuellement président délégué du MEDEF 93. Comme le disent nos slogans, cette loi est celle du MEDEF, pour le MEDEF, par le MEDEF, et viser M. Dubrac prend aujourd’hui pour nous tout son sens. De plus, nous souhaitons aussi ici affirmer notre soutien aux travailleurs et travailleuses du BTP, secteur énormément touché par la fraude patronale, le travail dissimulé et les accidents et décès au travail."


Bethune

Les chauffeurs routiers sont arrivés dès 5 heures ce jeudi matin sur le site de la zone industrielle Washington à Béthune pour manifester leur opposition à la loi Travail. Blocage toute la journée.

Valenciennes

Blocage de la raffinerie.

Bordeaux

« On bloque l’économie contre la Loi travail et le 49.3 ! » C’est vers minuit que les membres du collectif de lutte de la rive droite, ont bloqué l’accès de la Zone Artisanale de Pot au pin à Cestas près de Bordeaux où se situent : la plateforme des Magasins Aldi, XPO plate-forme carrefour, C Discount (France et international), La poste Colis d’Aquitaine, Transport Montané, le dépôt logistique de Benard Magret Grand Vin (château Pape Clément), la plateforme logistique des pièces détachée Peugeot.

Fos-sur Mer

Blocage de plusieurs zones industrielles dont celle de Fos-sur-Mer.

Cherbourg

Le blocage est total. Les principaux points d’accès à la ville font l’objet de barrages routiers.

Lorient

Port entièrement bloqué, ainsi que les dépôts de carburant.

Normandie

Blocages toujours en cours autour des raffineries du Havre et de Rouen, ainsi que des zones industrielles des mêmes villes et des dépôts pétroliers, comme Exxon Mobile.

Loire-Atlantique

La plupart des accès au port de Montoir-Saint-Nazaire sont bloqués depuis tôt ce matin par les dockers et routiers. Même situation à la raffinerie de Donges où, après une journée de relâche, le départ des camions-citernes est de nouveau paralysé. Les dockers bloquent aussi les entrées au site portuaire de Cheviré, entre Nantes et Bouguenais. Blocage aussi autour de la zone industrielle de la Belle Etoile, à Carquefou. Depuis les premières heures de la matinée, des syndicats de transports routiers organisent un barrage filtrant, avec 400 camions à l’arrêt.

Limoges

Les manifestants ont bloqué la circulation au niveau du carrefour du pont Guigouin et du dépôt de la TCL.
Cet après-midi, blocage économique à la FNAC qui est obligée de fermer pendant une demie-heure.

Roanne

Gare SNCF bloquée pendant une heure et demie.

Poitiers

La gare est restée bloquée pendant deux heures, manifestants sur les voies.

Tours

Blocage des voies, gare investie par les manifestants.

Toulouse

Blocage des accès à l’aéroport de Toulouse Blagnac.

Salle Osète occupée - où devait se tenir une réunion de la représentante du PS Sylvia Pinel, ex Ministre du logement.

17 mai

Blocage massif des routiers sur le périph de Caen et Paris, RN165, port de Saint Nazaire, raffinerie Total et port du Havre.

Pessac

Nouvelle action de blocage qui débute à minuit dans la nuit du 16 au 17 devant la centrale d’achat de la Scaso Leclerc à Pessac-Toctoucau. Avec les routiers, le collectif rive droite, Nuit Debout, la Cip Gironde, des syndicalistes, des étudiants et lycéens ...
Second blocage devant l’entreprise de transport de produits pétroliers Perguilhem à Ambès.

Toulouse

La BAC bloque l’entrée du Théâtre National de Toulouse pour empêcher la poursuite de l’occupation.

Lyon

Occupation du lycée désaffecté F.Truffaut par divers collectifs en lutte. Forte présence policière.

15 mai

Région parisienne

Plusieurs centaines de personnes se sont rendues au Centre Commercial La Vallée Village du Val d’Europe pour bloquer et dénoncer l’ultra-libéralisme de cette « Zone Touristique Internationale » et en faire une « zone du travail impossible ». Les entrées du Centre commercial sont bloquées, les magasins ont fermé. Communiqué.

Valence

Action péage gratuit, avec, entre autres, la CIP Drôme Ardèche.


14 mai

Toulouse

Blocage économique. Le magasin FNAC de la place Wilson est occupé par une centaine de manifestants.

13 mai

Rennes

Expulsion des occupants de la Maison du Peuple par une opération conjointe du Raid et des gardes mobiles.

Ce soir, derrière la banderole « Dieu pardonne, pas nous », manif sauvage dans les rues du centre-ville - les manifestants s’en sont pris à la mairie, à la préfecture, à des banques et centres commerciaux, à la permanence du PS, à un véhicule de type porsche, au système de vidéo-surveillance de la place Ste Anne.

Cannes

Banderole déployée face au Palais des Festivals au moment de la projection du film de Ken Loach « Démocratie ? Mon Cul ! Bloquons l’économie ». Communiqué. 3 personnes ont été mises en garde à vue.

Bordeaux (près de)

Nuit debout à la belle étoile à Tresses en Gironde pour bloquer les entrepôts du groupe Pomona et Delanchy. 3/7 rue Newton, Zone industrielle de Tresses. « C’est en tapant dans le porte-monnaie du patronat, et donc en menant des actions de blocage sur l’économie, que nous les ferons plier. »

12 mai

Paris

Autorité des Marchés Financiers occupée par des chômeurs, précaires, étudiants. 17 rue de la Bourse.
Vers 20h, les occupants décident de lever l’occupation et de rejoindre la Nuit Debout devant l’Assemblée nationale. Communiqué.

Bâtiment des Beaux-Arts occupé - assemblée générale.

Caen

CAF occupée pendant un bref moment. Les occupants ont pu sortir juste avant que la police n’intervienne dans les locaux pour les déloger. Mais la police prend l’identité de chaque personne présente dans la CAF (un mineur a été arrêté car masqué).

Puis Direction du Travail à Hérouville St Clair occupée. Intervention violente des forces de l’ordre pour évacuer, 22 interpellations.

Valence

Depuis 10h30 ce matin, des intermittent.e.s, travailleurs en grève, des chômeur.se.s, des précaires, lycéen-ne-s, des nuits-deboutistes occupent le Pôle Emploi de Crest.

Lille

La direction du Théâtre du Nord a choisi de mettre fin à l’occupation pacifique d’une petite partie du théâtre par les Interluttants 59-62. Pendant ce temps, on y joue une pièce engagée sur la révolution française...

Nantes

Manifestants à l’assaut de la Gare de Nantes bientôt noyée sous les gaz lacrymogènes.

Perpignan

Des lycéens occupent le Conseil Général.

Bordeaux

Blocage économique - Monoprix.

Blocages de rond-points routiers par la CGT chômeurs dans le Morbihan, du Pont de Tancarville, d’un dépôt de bus et d’entrepôts de livraison à Rennes, du périphérique de Nantes. Nombreux lycées bloqués à Paris et en province.

9 mai

Montpellier

Occupation du Pôle Emploi de Celleneuve par chômeurs, intermittents, précaires.

7 mai

Bordeaux

Blocage des entrepôts frigorifiques Auchan, « 12000 m² qui alimentent à travers le Sud Ouest, les produits frais de 14 hypermarchés et 13 drives Auchan et 49 supermarchés Simply Market ainsi que 12 Chronodrive. Alors l’idée est simple : empêcher toute sortie de camions. En tenant jusqu’à ce samedi midi, un manque à gagner de 200 000 à 400 000 euros causé à la société. »

Paris

2h30 L’occupation de la cinémathèque est évacuée par la police

Le CDN de Montpellier, le Théâtre du Nord, le Théâtre National de Toulouse, le Théâtre des Cordes à Caen et le TNBA à Bordeaux sont toujours occupés.

6 mai

Paris

4 McDonalds ont été bloqués au cours d’une action des salarié.es. en grève de McDo : Gare de l’Est, Bonne nouvelle, Opéra, et Grands Boulevards lock-outé par « précaution » par la direction. Le McDo d’Opéra a été occupé jusqu’à 22h.

Rennes

Le dépôt des bus de l’agglomération rennaise est resté bloqué pendant deux heures et plus.

Haute-Loire

La CGT-Energie vient de revendiquer le sabotage de lignes téléphoniques en Haute-Loire pour protester contre la loi Travail. Deux câbles sectionnés, résultat de l’action - téléphone et internet coupé pendant 9 heures sur le département.

4 mai

Saint-Denis

A l’occasion de Nuit Debout Saint-Denis, occupation de la basilique de Saint-Denis en soutien aux mal logés. Evacuation violente pas la police.

3 mai

Nouvelle journée de mobilisation contre la Loi Travail

Lorient

Le Port de Lorient est bloqué depuis l’aube.

Toulouse

Théâtre National de Toulouse au cinquième jour d’occupation - toujours des occupants au CDN de Montpellier, au TNBA à Bordeaux, au Théâtre des Cordes à Caen, au Théâtre de Nice, et à la Comédie de Valence.
Les occupants du TNB à Rennes ont décidé hier de lever le camp pour tenir l’occupation de la Maison du Peuple, avec étudiants de Rennes 2, salariés et lycéens.

Toujours à Toulouse. "Nuit Debout Toulouse a occupé le Mac Do de la place du Capitole à partir de 18 heures 30. Les policiers étaient positionnés dans les rues adjacentes. Une centaine de personnes dans le Mac Do, et devant, qui manifestent, pacifiquement.
Vers 20 heures 30, sans sommations, les policiers chargent, envoient des gaz lacrymogènes, tabassent des manifestants et brisent la vitre du Mac Do alors que des manifestants sont à l’intérieur. Il y a des blessés, les pompiers sont sur place. Il y aurait une personne interpellée."

Lille

Promenade - action avec nombreux blocages dans les MacDo et KFC du centre-ville.

Rennes

Les ‪‎intermittents‬, ‪‎étudiants‬ de Rennes 2, et salariés tous secteurs risquaient, suite à la décision de Nathalie Appéré, Maire de ‪‎Rennes‬, d’être d’évacués de la salle de la Cité la nuit dernière ou ce matin. Depuis 10h30, la gendarmerie mobile encerclait la Maison du Peuple alors qu’il y avait 50 militants dans la salle et une vingtaine sur le toit. Mais plus de 500 personnes se sont mobilisées et la police a été contrainte de plier bagage dans l’après-midi. Après réunion à l’hôtel de ville, la maire, sous pression des syndicats et des militants présents, autorise l’occupation de la salle de la Cité de manière illimitée.

« Nous pouvons occuper la Maison du Peuple de manière illimitée. Plus d’évacuation. La police, la BAC, les CRS reculent ! La mobilisation a servi, nous avons gagné cette bataille ! On fait une AG de convergence des luttes aujourd’hui à 17h. »

Paris

Occupation pendant plusieurs heures du lycée Sophie Germain dans le IVème arrondissement par une soixantaine de lycéens. L’occupation a été levée ce soir.

2 mai

Rennes

La Salle de la Cité, dite Maison du Peuple, près de la Place St Anne est toujours occupée par les opposants à la Loi Travail.

Montpellier

L’assemblée générale d’occupation hTh vient de voter à l’unanimité la reconduction de l’occupation jusqu’à lundi 9 mai 18h.

1er mai 2016

Rennes

Après la fin du défilé du 1er mai, quelque 300 manifestants ont envahi le cinéma Gaumont, sur l’Esplanade. "Ils ont organisé une assemblée générale. Quelques fauteuils ou canapés ont aussi été emportés pour être installés sur la place Charles de Gaulle où se déroule depuis plusieurs semaines la Nuit Debout de Rennes. Le cinéma Gaumont restera fermé au public jusqu’à lundi.

Les manifestants sont repartis en convoi, à travers le centre-ville, pour rejoindre la Salle de la cité, au coeur de l’hypercentre, où devaient se réunir les syndicats. Dans un premier temps, ces derniers ont annulé l’intersyndicale et les jeunes se sont retrouvés devant une porte close. Après un temps de flottement et un moment de tension avec la présence des forces de l’ordre qui ont encerclé les lieux avant de repartir, les portes de la Salle de la cité se sont finalement ouvertes aux manifestants et les syndicats ont rejoint les étudiants et les intermittents pour y tenir ensemble une assemblée Générale." (source Fr3Région)

Lyon

Le Théâtre des Célestins a été évacué par la police pendant le défilé du 1er mai.

Occupants toujours présents au CDN de Montpellier, au Théâtre National Bordeaux Aquitaine, à la Comédie de Valence, à la MC2 de Grenoble (quelques heures par jour, en attente de négociations avec la direction), au Théâtre des Cordes à Caen, au Théâtre National de Bretagne, au Théâtre National de Nice, au Théâtre National de Toulouse.

29 avril 2016

Occupations en cours au CDN hTh de Montpellier, au Théâtre des Célestins à Lyon, au Théâtre National Bordeaux Aquitaine, à la Comédie de Valence, à la MC2 de Grenoble, au Théâtre des Cordes à Caen, au Théâtre National de Bretagne, au Théâtre National de Nice, au Théâtre National de Toulouse.

Dijon

Action de Nuit Debout avec intermittent.e.s, précaires, étudiant.es qui interrompt la séance du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté. La Présidente de région fait évacuer les manifestants.

28 avril 2016

Toulouse

Occupation du Théâtre National 24h reconductible, équipes du TNT en grève, ag avec le personnel.

Nancy

A l’initiative de la CIP CL, du collectif LA CRISE et de la CNT, les « rencontres pour l’emploi » ont été occupées et interrompues à Villers-les-Nancy.

Rennes

Occupation ce soir du Théâtre National de Bretagne. Appel à tous les luttants à venir nous rejoindre à partir de midi vendredi + AG à 18h.

Rouen

Ktha compagnie, programmée aujourd’hui dans le cadre du festival Terres de Paroles, a décidé la grève. Les deux représentations sont annulées.

Lyon

Théâtre des Célestins occupé.

Montpellier

Le Centre Dramatique National HTH est occupé depuis le 12 avril.

Valence

La comédie de Valence est désormais occupée par les salariés et les représentants et membres de la CODA (coordination des intermittents et précaires de la Drôme et de l’Ardèche).

Des grévistes également à la Cartoucherie, pôle image de Bourg les Valence.

Lille

Le Théâtre du Nord, Centre Dramatique National, est occupé depuis le 24 avril.
Ce soir au théâtre du Nord en grève, théâtre ouvert. Les salaires des personnels grévistes ont été reversés au mouvement qui occupe le théâtre.

Action à la Cité Administrative, Centre des Impôts - pour que « le Medef paie ses impôts ».

L’équipe de tournage du film « Les petits meurtres d’Agatha Christie » est en grève ce jeudi 28 avril.

Chateauvallon

Don Juan, mis en scène Jean-François Sivadier - l’équipe a voté la grève, représentation annulée.

Strasbourg

Le Théâtre National de Strasbourg est occupé depuis le 27 avril. Les équipes permanentes et intermittentes des deux spectacles, Rendez vous gare de l’Est et Incendies, ont voté la grève ce jour. Représentations annulées.

La Cie Tout va bien est en grève en soutien à occupation du TNS. Elle devait jouer à l’espace culturel de Vendenheim, représentation de Noces annulée.

Grenoble

La Bobine, salle de musique actuelle, est en grève.
La mc2, scène nationale, occupée par les intermittents précaires avec le soutien de nuit debout.

Bordeaux

Le Théâtre National de Bordeaux Aquitaine est occupé.

Dijon

Les Chiens de Navarre, les salariés permanents du TDB et les techniciens intermittents participant à l’accueil du spectacle serons en grève demain soir et la représentation des « Armoires Normandes » prévue au Parvis Saint-Jean n’aura pas lieu.

Le théâtre restera ouvert, l’équipe des Chiens de Navarre et l’équipe permanente du TDB et les techniciens intermittents travaillant au TDB seront présents pour échanger et débattre avec tous ceux qui le souhaitent.

Paris

Théâtre National de l’Odéon occupé depuis 5 jours et 4 nuits [1]. Représentations de Phèdre annulées les 26 et 27 avril sur décision de la direction, le théâtre étant encerclé par les forces de l’ordre. Le théâtre a été évacué au soir du 28 avril par les CRS, une AG s’est tenue à l’extérieur.

Comédie Française occupée depuis 2 jours [2]. Représentations de Roméo et Juliette annulées les 26 et 27 avril sur décision de la direction.
Les occupant.e.s ont rejoint la manif contre la loi travail.

Femis, école nationale de cinéma, est occupé depuis le 27 avril par les étudiant.e.s des écoles d’art.
Etudiant.e.s d’art en lutte, nous occupons la Femis.

Caen

Le Théâtre des Cordes, CDN de Normandie, est occupé.

Le Havre

Le port et les accès à la ville du Havre sont bloqués depuis l’aube par plusieurs centaines de salariés, notamment des dockers.
Les principaux accès routiers au centre-ville, la rue de Verdun et l’avenue Jean-Jaurès, sont barrés, ainsi que les quatre principaux rond-points d’accès à la zone portuaire. Le tunnel Jenner, qui permet de relier ville haute et ville basse, est également bloqué. Les accès aux autoroutes A131, en direction de Rouen, et A29, en direction de Caen via le pont de Normandie, sont aussi bloqués.

Saint-Nazaire

Des ouvriers bloquent depuis 4 heures ce matin des dépôts de carburant à Donges, à 10km de Saint-Nazaire.

Gennevilliers

Un fil d’info : 28 avril : le port de Gennevilliers bloqué dans la matinée.

Amiens

La mairie a été occupée dans l’après-midi par des intermittent.e.s, précaires, lycéen.ne.s, étudiant.es.

Nice

AG sauvage dans le hall du théâtre.

Marseille

20 avril

Paris

Interrompre le travail, c’est maintenant : MacDo, Subway et Quick bloqués à Gare du nord

14 avril

Paris

Interruption et prise de parole à la conférence de presse de lancement du Festival de Cannes : La précarité, c’est pas du cinéma





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0