CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2016  >  Le soleil dans les yeux

Le soleil dans les yeux

Publié, le dimanche 5 juin 2016 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : dimanche 5 juin 2016


En ce début du Printemps des Comédiens, qui porte le sceau historique des luttes de 2003 et 2014 que nous n’oublierons jamais, nous avons le regret de vous annoncer que le MEDEF, la CFDT, la CFTC et la CGC menacent aujourd’hui le bon déroulement de ce festival, et de tous les autres à venir cet été 2016.

Après 13 années de mobilisations, de réflexions, de propositions, un accord de branche a été signé le 28 avril dernier à l’unanimité par l’ensemble des partenaires sociaux du spectacle, employeurs comme salariés. Cet accord est équitable et solidaire. Issu d’un engagement collectif, il a été validé par le comité d’Experts nommé par décret, et par le Ministère du Travail et par le Ministère de la Culture. Et salué par le gouvernement.

Nous avons, dans notre secteur, œuvré ensemble pour que cet accord puisse voir le jour.

Le 30 mai 2016, dans le cadre des négociations pour une nouvelle convention UNEDIC, les confédérations CFDT, CFTC et CGC n’ont pas validé cet accord. Le MEDEF quant à lui, en refuse l’application au 1er juillet.

Nous exigeons que cet accord soit intégré dans la convention d’Assurance Chômage, et qu’il soit appliqué au 1er juillet.

Par cet accord, nous défendons la solidarité interprofessionnelle, fondement de l’Assurance Chômage, et des droits décents pour toutes et tous les salarié·e·s, privé·e·s d’emploi ou non.

Nous ne voulons pas que l’Etat se substitue à la solidarité interprofessionnelle. Nous défendons tous les régimes spécifiques prenant en compte la discontinuité de l’emploi.

Nous défendons nos outils de travail fortement impactés par les coupes budgétaires honteuses, car de l’argent il y en a.

Nous défendons la création artistique de notre pays, dont le Printemps des Comédiens est une caisse de résonance et un ardent défenseur.

Nous défendons la justice sociale qui est la seule réponse à la précarité. Nous n’acceptons pas de leçons de morale et d’économie de la part de dirigeants irresponsables qui saccagent notre avenir et mettent le pays à feu et à sang.

Nous exigeons le retrait de la loi El Khomri, le travail n’a pas pour seuls objectifs la survie, l’enrichissement personnel ou l’accumulation de biens. Nous défendons le travail et sa juste place dans notre société, qui ne peut être réduite aux seuls intérêts dévorants du monde de la finance lequel, à coups de loi El Khomri, de 49.3 et de matraques, écrase nos existences.

Nous n’avons pas besoin de lois contre ceux qui travaillent, mais de droits plus justes pour toutes et tous.

Nous saurons par notre mobilisation et nos actions dans les prochains jours arracher tout cela.

« Le soleil dans les yeux », nous, Mouvement Unitaire Languedoc-Roussillon, déclarons ouvert le 30ème Printemps des Comédiens.

Montpellier, le 4 juin 2016 - Mouvement Unitaire Languedoc-Roussillon, Printemps des Comédiens





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0