CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2016  >  Autres communiqués  >  « La police tire au flash-ball pour punir et terroriser »

« La police tire au flash-ball pour punir et terroriser »

Publié, le vendredi 18 novembre 2016 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : vendredi 18 novembre 2016


Histoire en cinq actes du procès des forces de l’ordre

Montreuil : 8 juillet 2009 – 21 novembre 2016, Jef Klak

Le 8 juillet 2009, à Montreuil (93), ville en pleine gentrification où perdurent des pratiques de solidarité (notamment avec les sans-papiers), les forces armées de la police expulsent au petit matin « la Clinique », un immeuble occupé en plein centre, qui accueille des activités collectives ouvertes sur la ville.

Le soir-même, des habitant.e.s et personnes solidaires descendent dans la rue pour dénoncer publiquement cette expulsion. Ils organisent un repas de rue qui se termine en déambulation jusqu’au bâtiment expulsé. La police réprime sauvagement ce sursaut de résistance en tirant au flash-ball dans la foule. Des tirs au-dessus des épaules, contrairement à l’obligation légale censée encadrer l’utilisation de cette arme. Bilan : six blessés, dont une personne éborgnée. Quatre des blessés portent plainte auprès de la police des polices.

Depuis, le collectif 8 juillet s’est créé pour préparer le procès qui aura lieu du 21 au 25 novembre 2016, soit sept ans plus tard, au Tribunal correctionnel de Bobigny. Fait rarissime, trois policiers seront dans le box des accusés. Pour comprendre les enjeux de cette affaire, Jef Klak revient sur le contexte qui a précédé les faits en demandant à cinq participant.e.s du collectif 8 juillet de raconter leur histoire commune et les perspectives de résistance à la police. En cinq actes.

*

1. Le contexte montreuillois : chasse aux sans-papiers, rencontres et assemblées (2002-2008)

2. La Clinique, un lieu ouvert sur la ville (2009)

3. L’expulsion de la Clinique et la charge policière (8 juillet 2009)

4. La procédure au long cours et le collectif 8 juillet (2009-2016)

5. Le procès contre la police (21-25 novembre 2016)

Histoire en cinq actes du procès des forces de l’ordre

Montreuil : 8 juillet 2009 – 21 novembre 2016, Jef Klak

Du lundi 21 novembre au vendredi 25 novembre 2016 : procès de trois policiers flashballeurs.
Au TGI de Bobigny, 173 avenue Paul Vaillant Couturier, m° Bobigny – Pablo Picasso – L5.
Les audiences débutent à 9h, sauf mardi où ce sera 13h30.
S’il est important d’être nombreux chaque jour, nous sommes invités à concentrer les forces lundi 21, à l’ouverture du procès, et jeudi 24 pour accompagner les témoins.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0