Dimanche 20 février 2005

vendredi 11 février 2005
Dernière modification : mercredi 16 février 2005

- 11h30 : Compte-rendu des ateliers du premier jour, point sur le calendrier des mobilisations

- 12h30 : Là. On mange.

- 14h30 : Théâtre : Elf, la pompe Afrique (lecture d’un procès)
Un spectacle en quatre audiences de/par Nicolas Lambert.
Après avoir assisté aux quatre mois d’audience du « procès elf », Nicolas Lambert en livre une synthèse sur les planches. En replaçant dans leurs bouches ,les vrais propos des célèbres prévenus, il démêle les fils de cet imbroglio politico-judiciaire. Histoire de comprendre ce procès qui nous regarde... et qui n’a pas fait sauter vingt fois la République.

- 17h30 : Débat / ateliers
Pendant qu’une poignée d’industriels et de financiers tâche bruyamment de fabriquer du « temps de cerveau disponible » en s’étant approprié l’essentiel des médias, les luttes sociales sont décrites comme irrémédiablement corporatistes. Rendez-vous pour en sortir ; tour d’horizon des PROPOSITIONS avec artisans, agriculteurs, cheminots, intermittents, enseignants, travailleurs des hôpitaux et d’ailleurs, point de rencontre pour tous ceux qui n’ont pas renoncé à ce que les utopies d’aujourd’hui puissent être des réalités demain.
Avec les contributions et documents de l’association Survie, de Co-errances et de la Coordination des Intermittents et Précaires d’Île-de-France.

- 18h30 : Projection du film « pour un nouveau modèle d’indemnisation du chômage des salariés intermittents »
Ce film met en images la plateforme de propositions adoptée en Coordination Nationale à Lille le 7 décembre 2003.
C’est un outil pour comprendre ces propositions, et un support pour en discuter.
Il est téléchargeable en cliquant ici.

- 19h30 : Apéro avec soupe, miches de pain puis concert avec André Minvielle (vocalchimiste) et Lionel Suarez (accordéon)

- 21h30 : Musique encore avec le groupe Mash (quintet saz, clavier, batterie, voix, contrebasse)