Les 4 inculpés de la Star Academy : la CIP-IDF et le SFA appellent à solidarité

samedi 23 juillet 2005
Dernière modification : dimanche 24 juillet 2005

La CIP-IdF (Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile-de-France) et le SFA (Syndicat Français des Artistes Interprètes cgt) appellent à la solidarité.

RE-VEN-DIC-ATION

(action de dire la violence d’une chose)

Le protocole du 26 juin 2003, est unanimement déconsidéré. Il est toujours en application.
La « permittence » a fait l’objet de condamnations officielles. Elle est toujours largement utilisée dans l’audiovisuel public et privé.
La captation des désirs sert toujours de support publicitaire. Le PDG de TF1 le revendique publiquement : « ce que nous vendons, c’est du temps de cerveau humain disponible ».

Le 18 octobre 2003, des artistes et des techniciens du spectacle sont intervenus sur le plateau de la « Star Academy ». Ils venaient informer les employés, les bénévoles et le public, des pratiques de l’intermittence et dénoncer l’occupation hégémonique des espaces d’_expression par une culture cynique et mercantile.
Pour avoir mis en actes ce que d’aucuns mettaient en mots, quatre intermittents ont été arrêtés, placés en garde-à-vue, mis en examen. Ils attendent aujourd’hui la date de leur procès en correctionnelle.
Dans un contexte de criminalisation de l’action militante et syndicale, l’injustice sociale s’aggrave aujourd’hui d’une répression judiciaire.

RE-VEN-DI-QUEZ

Pour soutenir concrètement les quatre inculpés de la Star Academy, envoyez vos coordonnées, votre adresse électronique, ou un courriel de soutien, ainsi qu’un chèque de soutien au fond de solidarité ouvert en commun par le SFA et la CIP à l’ordre de

« Solidaires des 4 »

Deux adresses possibles :
CIP-IdF - Les indisponibles, 14/16 Quai de la Charente 75019 Paris lesindisponibles free.fr
SFA Ile de France, 21 bis rue Victor Massé 75009 Paris - email : sfa.idf sfa-cgt.fr
Pas de culture sans droits sociaux