20/12 22h15 - PAS D’ACCORD - Communiqué de l’occupation de l’Opéra Comique

mardi 20 décembre 2005
Dernière modification : lundi 23 mars 2009

Communiqué de l’occupation de l’Opéra Comique

PAS D’ACCORD

Mardi 20 décembre 2005. Aujourd’hui, après deux ans et demi de lutte suite à l’instauration du protocole de juin 2003, plus de 300 intermittents et précaires occupent l’Opéra Comique à Paris.

Ce soir, risque de s’achever un simulacre de négociations sur l’assurance chômage, dont l’enjeu concerne pourtant des millions de personnes...

Une fois de plus, la conclusion des négociations de la nouvelle convention Unédic aura pour effet la destruction des droits sociaux de l’ensemble des salariés, qu’ils soient intermittents, chômeurs, saisonniers, en activité à temps réduit, Rmistes...

Concernant les annexes 8 et 10, nous - salariés intermittents artistes et techniciens -, continuons de dénoncer un protocole nocif et inégalitaire qui instaure l’aléatoire, l’incertitude, les inégalités de traitement, l’exclusion, l’intégration et le maintien de plus en plus difficile dans ce système.

Aujourd’hui, nous savons que le choix de cette réforme était politique et non économique.

A population égale le protocole de juin 2003 coûte 40% plus cher que le système précédent, les économies ne peuvent donc se faire qu’en excluant. Toutes les propositions ont été rejetées, même les plus économiques. Le Medef ne s’en cache plus d’ailleurs : le but n’est pas de réduire les coûts mais bien clairement le nombre d’intermittents !

Parce que nous voulons vivre de nos métiers, nous exigeons un nouveau protocole réellement adapté à nos pratiques discontinues d’emploi et de travail.

Contrairement au dispositif actuellement en place, nous réaffirmons la nécessité d’un protocole fondé sur trois dispositions clés et indissociables à savoir : 507 heures sur 12 mois pour ouvrir des droits, une date anniversaire fixe et une période d’indemnisation sur 12 mois où chaque jour chômé est un jour indemnisé. Car, seule, cette base minimale permet un système d’assurance-chômage mutualiste et redistributif donc équitable. Aussi, nous exigeons à nouveau de véritables négociations et cela, avec l’ensemble des concernés.

Date anniversaire fixe
Indemnisation et affiliation sur 12 mois
Un jour chômé = un jour indemnisé

20/12 22h15