Toulouse rdv les 7 et 14 février 2005

samedi 4 février 2006
Dernière modification : dimanche 5 février 2006

RENDEZ-VOUS :

- Mardi 7 Février à 9 heures au TNT pour le matériel concernant la manif
+ Manifestation à 11 heures à Jean Jaurès - Toulouse (Réunion au TNT
après la manifestation)

- Journée manif actions le 14 février...

Pour préparer ces mobilisations n’hésitez pas à consulter le site
Internet. Une nouvelle rubrique « outils mobilisation » vient d’y être
créée : vous y trouverez à télécharger affiches, tract, lettre à lire
aux spectateurs ou modèle de courrier à envoyer... cette rubrique se
met en place petit à petit...

- Lettre aux lieux : Appel à l’ensemble de nos professions,
intermittents et permanents mais aussi à toutes les structures
culturelles...
http://www.ag-toulouse.abri.org/article.php3?id_article=129

- Affiches pour les 7 et 14 février, 1er tract d’appel à ces
mobilisations...
http://www.ag-toulouse.abri.org/article.php3?id_article=127

Le 7 Janvier aura lieu une manifestation nationale contre le nouveau
contrat de travail proposé par le gouvernement : le CPE (contrat
première embauche).
Avant même son adoption, il fait l’unanimité
contre lui puisque ce contrat de deux ans, réservés aux jeunes de
moins de 26 ans, laisserait les employeurs libres de rompre le
contrat de travail sans préavis, sans que les droits du salarié ne
soient respectés etc, etc..
Cette attaque en règle du code du travail
s’ajoute à la trouvaille précédente du gouvernement le CNE ( contrat
nouvelle embauche) qui lui aussi vise à rompre la logique du CDI.
Cette politique est au service du Medef et de sa vision de la
refondation sociale. La précarisation au service de la rentabilité.

MOBILISATION GENERALE

Nous avons décidé de participer à cette manifestation avec
banderoles, tracts et quelques surprises.

L’objectif principal reste pour nous le 14 février. Cette journée
doit mobiliser l’ensemble de nos professions, intermittents et
permanents. Pour ce faire, tous les lieux de diffusion doivent être
contactés à Toulouse comme en région. Les responsables des salles
doivent sous une forme ou sous une autre informer le public, les
troupes qui se produisent. Un appel a été rédigé et envoyé à tous ces
lieux.
Cet appel comporte des demandes pour que, d’ici le 14, une
information précise soit diffusée et pour que le 14 les spectacles
soient « perturbés » : retard de lever de rideaux, noir pendant le
spectacle, appel au public, voire annulation.
A chaque lieu de se
déterminer. Chacun d’entre nous doit prendre en charge le contact des
lieux de diffusion proche de chez lui, en particuliers pour les lieux
de diffusion hors Toulouse ( voir supra : tracts et affiches
disponibles sur le site de l’AG de Toulouse).

Les permanents des grosses structures seront contactés pour qu’ils
participent avec nous aux actions prévues le 14/02. Ces actions
restent à déterminer dans leurs formes : radicales ou classiques. Il
n’est pas exclu que plusieurs initiatives aient lieu.

Tous nos efforts doivent porter sur la mobilisation pour ce jour là.
Pour ce faire, chacun doit à nouveau se sentir concerné et faire
jouer ses réseaux.

La mobilisation nous concerne tous au quotidien. Il a été proposé la
mise en place d’un listing de noms, mails et téléphone pour aider à
cette mobilisation. A cela s’ajoute la nécessité de mieux maîtriser
notre communication, d’être rigoureux et méthodique. La mise en place
d’un listing et d’une hot line, comme, en 2003 sont urgents.

Du côté des politiques, Etienne Pinte qui préside le comité de suivi,
a envoyé une lettre à Borloo, Larcher et de Villepin pour s’inquiéter
du manque d’intérêt du gouvernement pour la PPL :

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=2570

Sarkozy, lui, a organisé pour l’UMP une journée de réflexion autour
de la culture ne manquant de prendre des raccourcis pour une culture
populaire ( populiste ?) avec l’intervention plus que édulcorée de
Bernard Menez.

Dans l’audiovisuel, la situation est identique aux autres secteurs.
La mobilisation ne viendra que dans l’action.

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article2595