Procès Star Académy le 28 mars 2006 : Rappel des faits

mercredi 22 mars 2006
Dernière modification : mercredi 22 mars 2006

(*) RAPPEL DES FAITS :

En octobre 2003, après 5 mois de contestation du protocole Unedic de juin 2003, le secteur de l’audiovisuel se mobilise à son tour : une campagne d’information est organisée auprès des laboratoires, des loueurs de matériels, des prestataires de service, sur les plateaux de tournage de cinéma et de télévision. Chaque fois sans violence.

C’est dans ce contexte que samedi 18 octobre un rassemblement à La Plaine Saint Denis prélude à une initiative visant à informer les techniciens, les artistes et le public de la « Star Academy » des conséquences calamiteuses de ce protocole et des revendications du mouvement. Tandis que sur le plateau un participant au groupe de manifestants est invité par le présentateur à lire un communiqué sous les applaudissement du public, d’autres sont bloqués dans le hall d’entrée par des agents de sécurité particulièrement agressifs qui les prennent violemment à parti.

Suite aux coups portés par ces vigiles, plusieurs intermittents blessés et traumatisés sont conduits aux urgences médico-judiciaires. 3 des blessés exprimant leur volonté de porter plainte contre les auteurs des violences sont arrêtés et placés en garde-à-vue 48h. Un 4ème, pris au hasard parmi les manifestants, subira le même sort.

Après deux ans et demi de contrôle judiciaire, ils sont maintenant renvoyés devant le Tribunal Correctionnel, accusés, selon les cas, de “violences en réunion“, “menaces de mort“, “dégradations“, “violences volontaires“ et “entrave à la liberté du travail et d’expression“. Cette intervention, comme celles qui l’ont précédé et qui l’ont suivi, s’inscrit dans un mouvement de contestation et de propositions qui a amené la quasi-totalité des premiers concernés, nombre de personnalités, des parlementaires de la majorité comme de l’opposition, à condamner le protocole de juin 2003.

COORDINATION DES INTERMITTENTS ET PRECAIRES D’ILE DE FRANCE
www.cip-idf.org
14-16 QUAI DE CHARENTES PARIS 19e
Tel : 01 40 34 59 74
METRO : CORENTIN CARIOU

PERMANENCES CAP (CONSÉQUENCES DE L’APPLICATION DU PROTOCOLE) POUR S’INFORMER SUR LES DROITS, TÉMOIGNER SUR L’APPLICATION DU PROTOCOLE ET LE COMBATTRE.

LUNDI DE 15 À 18H
JEUDI DE 17 À20H

POUR CONTINUER NOS ACTIONS NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN : CHÈQUES DE SOUTIEN À L’ORDRE DE L’AIP