Qu’en est-il aujourd’hui de la mobilisation des artistes des compagnies de rue ?

vendredi 8 août 2003
Dernière modification : vendredi 8 août 2003

Nous sommes quelques-uns de ces artistes, techniciens, permanents, réunis à la coordination des intermittents et précaires d’Ile de France qui nous posons deux questions :

- Avez-vous lu le protocole ? (voir Textes officiels)
- Etes-vous sur de l’avoir bien compris ?

Il nous paraît URGENT que chaque artiste et technicien comprenne les conséquences désastreuses de ce protocole. Dans un futur très proche, il fera sortir de notre régime d’assurance chômage, le plus grand nombre d’entre nous (et pas seulement les plus fragiles), et à plus ou moins long terme fera disparaître les annexes 8 et 10.

Plus que jamais la mobilisation contre ce protocole reste d’actualité.

(Nous joignons dans un deuxième courrier tous les éléments nécessaires à la compréhension du protocole).

Artiste et techniciens intermittents du spectacle, nous luttons tous ensemble depuis le 26 juin dernier à Sotteville-les-Rouen, Nevers, Avignon… Inscrivons chaque festival dans ce mouvement national, Aurillac, Ramonville, Cognac etc…

Ce qui s’y passe concerne tout le monde.

Ne restez pas isolés !

Les coordinations régionales regroupent des artistes et techniciens du spectacle qui mettent leurs compétences au service du mouvement et permettent ainsi de le structurer (actions, réflexions, fond de soutien etc…). Leurs positions sont celles des personnes qui les composent et non celles des syndicats.

Contactez-les lors de vos déplacements dans les festivals ou dans votre région.

Informez-vous ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

La commission Arts de la Rue.