Compagnie Multitudes en grève le 6.12

jeudi 30 novembre 2006
Dernière modification : jeudi 30 novembre 2006

Face à l’incurie du gouvernement et l’intromission des syndicats de patrons et de salariéEs dans nos pratiques, nous ne nous laisserons pas détruire.
Dans un avenir proche, nous devons, sans fierté, casser le paritarisme hérité de temps lointains.

Le spectacle vivant est un socle de notre société, la « culture » est garantie dans le préambule de notre constitution de la Vème république, quoique très imparfaite...

Le protocole de 2003 et celui du 18 avril 2006, pire encore, constituent un déni des valeurs fondamentales de notre société (nous sommes les derniers croisés) et met à mal l’action culturelle et la possibilité d’expression des diversités de nos pratiques.
Le non-vote de la PPL, les difficultés, pour ne pas dire plus, avec les Assedic, le Garp et autres ne sont là que pour une conséquence : faire disparaitre les compagnies petites et moyennes Compagnies de spectacle vivant, ainsi que les projets audio-visuels indépendants.
Dans ce contexte totalitaire, nous serons en grève le 6 et nous serons en grève de zèle le 8 décembre.

J’affirme aussi, par la même occasion, être une des salopes qui signe le manifeste pas encore né, et revendiquer de diriger une compagnie, d’être détenteur de la licence et d’être « intermittent du spectacle ».

Yvon THOMAS LE GUILLERM
Directeur artistique de la Compagnie Multitudes