4 ans aprí¨s la prise de parole í Star Academy
4 intermittents comparaissent en procí¨s

mercredi 12 septembre 2007
Dernière modification : mercredi 19 septembre 2007

Le 18 Octobre 2003, aprí¨s 5 mois de contestation du protocole UNEDIC régissant le régime d’indemnisation chí´mage des intermittents, une centaine de manifestants s’invitent í l’émission Star Academy pour une prise de parole en direct. Tandis que sur le plateau un manifestant lit un communiqué sous les applaudissements du public, d’autres sont bloqués dans le hall d’entrée, frappés par des vigiles particulií¨rement violents. Trois intermittents blessés tentent de porter plainte. Ils sont alors arríªtés et placés en garde-í -vue 48 heures. Un 4í¨me, pris au hasard, subit le míªme sort. Ils sont mis en examen et poursuivis par le ministí¨re public pour « entraves í la liberté du travail et d’expression, violences, voies de fait. »

Ce 28 septembre 2007, ces 4 accusés seront jugés devant la 14e chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Bobigny. Ils ne seront pas seuls, 31 manifestants qui revendiquent leur participation í cette action se portent également comparants volontaires, demandant eux-aussi í passer en jugement.
Pour rappeler d’abord qu’une Justice pour l’exemple, ce n’est simplement pas la Justice.
Pour dire ensuite que la violence n’était pas du cí´té des intermittents, mais bien des vigiles.
Pour affirmer enfin la légitimité de cette action comme de toutes celles que nous avons menées.
Nous avions raison de dénoncer la collusion entre des images fabriquant des cerveaux disponibles et la casse des droits sociaux.

On fait des cadeaux fiscaux, renforce l’impunité des délits financiers, et généralise la surveillance, poursuivant rappers et usagers de l’internet, et l’on voudrait contrí´ler la rédaction des programmes de théí¢tres (comme í Belfort) ou corriger les dictionnaires (Le Robert). Contre ceux qui résistent í la précarisation et qui osent exprimer publiquement un désaccord : on frappe, on met en examen, on enferme...

Non au gouvernement par la concurrence et par la peur,
non a la criminalisation des luttes !
Rendez-vous de solidarité : Vendredi 28 septembre 2007
í partir de 11h et jusqu’au verdict
devant le TGI de Bobigny, M° Pablo Picasso

Autres rendez-vous :

- Jeudi 20 septembre 2007 de 20h í 22
Débat : Face í la pénalisation des mouvements sociaux
í la Mer í Boire, 1/3, rue des Envierges, XXe

Débat animé par Aline Pailler avec notamment pour intervenants :

...

- Vendredi 21 septembre 2007 í partir de 20h
Concert de soutien aux Inculpés de star academy
au Studio de l’Ermitage, 8, rue de l’Ermitage, XXe
M° Jourdain/Ménilmontant, Bus 26 ou 96

avec

ENTRí‰E : 5 €... ou plus

Lire le communiqué de soutien d’AC ! : Solidaires avec les 4 de la STAR AC’