Procès intenté par la CFDT suite à l’occupation de son siège en avril 2005 : jeudi 11 décembre à 13h30. Exigeons la relaxe !

mercredi 22 octobre 2008
Dernière modification : vendredi 22 mai 2015

Si j’avais su ? J’y serais allé !

Le 19 avril 2005, des chômeurs, des intermittents du spectacle, des retraités, bref, des travailleurs se sont invités au siège de la CFDT pour demander en quel nom les « accords » les concernant avaient été signés. Deux ans plus tard, sans autre motif invoqué qu’une « violation de domicile », deux des occupants sont mis en examen à la demande de la CFDT.

Mais qui dépasse la ligne jaune ?
- Des travailleurs qui en arrivent à occuper un local syndical ou un syndicat qui porte plainte contre des travailleurs en lutte ?

Où en est-on 3 ans plus tard ?

− Plus de 10 000 personnes, associations, compagnies ou sections syndicales ont signé la ]pétition « Si j’avais su j’y serais allé »->www.cie-joliemome.org/petition] et déclaré leur soutien à Ludovic et Michel .

− Un millier de spectateurs et des dizaines d’intervenants ont participé à la journée de soutien organisée au théâtre de l’Epée de Bois à la Cartoucherie le 15 juin 2008 : Le Cabaret dé-chaîné

− A l’approche d’une nouvelle « négociation » à l’Unedic qui touchera l’intermittence, de nouvelles mobilisations vont avoir lieu, à commencer par la manifestation organisée samedi 6 décembre 2008 : Contre le chômage et la précarité, de nouveaux droits !

« Le Procès-Spectacle »

A partir du 6 novembre 2008, la Compagnie Jolie Môme oppose à la procédure de la CFDT une réponse artistique à découvrir au théâtre La Belle Etoile. « Pourquoi encombrer les tribunaux avec des procès dérisoires contre des citoyens indociles... alors que l’on peut faire une bonne fois pour toutes le procès du militantisme ? »

Le procès des camarades incriminés se tiendra le jeudi 11 décembre 2008.Le comité de soutien à Michel et Ludovic vous invite à venir nombreux à 13h00 à la 14ème chambre du tribunal correctionnel, Palais de justice de Paris, Metro Cité.

La CFDT cherche à créer une jurisprudence contre les actions d’occupations (au prétexte d’une « violation de domicile », là où il n’y a précisément pas de domicile). Cette organisation se place ainsi à l’avant garde de la répression des mouvements sociaux. Elle a fort heureusement déjà subit quelques camouflets judiciaires sur ce terrain : une personne accusé d’injures lors de mobilisations visant à demander des comptes à ce « syndicat » été relaxée à la barre ; 4 autres ont obtenues un non-lieu à l’instruction.

L’enjeu du procès du 11 décembre, c’est d’obtenir la relaxe pure et simple pour ceux que la CFDT destine à servir de boucs-émissaires et, plus fondamentalement, de mettre en lumière le rôle clé de ce syndicat dans les restructurations (retraites, chômage, insertion), et ainsi de nuire à son action.

Toutes les infos sur :

www.cie-joliemome.org

www.hns-info.net

www.cip-idf.org

Diffusez largement !


Si j’avais su, j’y serais allé ! Procès-Spectacle au Théâtre de l’Epée de Bois :

Si vous n’avez pas assisté le 15 juin 2008 au « Cabaret déchainé », voici le procès-spectacle en soutien à Ludovic et Michel dans son intégralité filmé par l’association « Regarde à Vue ».

Procès-Spectacle avec pour complice :
- Aline Pailler, Sud-Rail, les Blérots de Ravel, les Désobéissants ; henri Maler, Bertoit Brecht, Gérard Delteil, Le CADTM, Compagnie Jolie Môme, Charles Hoareau ( Cgt Chômeur ), Nicolas Lambert, J-B Eyraud ( DAL ), Jean Voirin ( Cgt Spectacle ), Les Fils de Teuhpu, Roland Diagne, ( CSP 59 ), J-C Amara ( Droit devant ! ), Regarde A Vue, Michel Collon, CIP-IdF, ...

Retour au chapitre « Où en est-on 3 ans plus tard ? »