Sur les décombres du plein emploi : 9 Pôles et 6 boites de coaching occupés à Brest, Paris et Rennes

vendredi 23 avril 2010
Dernière modification : vendredi 14 mai 2010

Hier, mercredi 21 Avril, des manifestants ont pris la parole lors de l’émission « L’objet du scandale » sur France 2 pour appeler à la grève des chômeurs et des précaires contre les politiques de l’emploi, le contrôle des ayants droits et la société entreprise à partir du lundi 3 Mai prochain.

Aujourd’hui 22 avril, dans le cadre d’une journée d’action coordonnée dans plusieurs villes, des chômeurs, des intermittents et des précaires ont occupés 9 Pôle Emploi à Paris (dans le 10e, passage Dubail, le 11e, rue de Malte, Cité Griset, rue du Moulin Joly, rue Amelot, rue Pétion, rue des Nanettes, le 19e, avenue Jean Jaurès, rue de l’Ourcq).

Des informations sur les droits des chômeurs et l’appel à la grève ont été apposés sur les panneaux d’affichage destinés aux collectifs tout en conversant avec les agents et allocataires présents.

Le service public porte la matraque, l’agence de placement traque les sans papiers, silence dans les rangs.

Les échanges avec les agents étaient souvent monopolisés voire empêchés par des membres de la direction. Dans deux Pôle Emploi, les consignes nationales en cas d’« envahissement » ont été mises en oeuvre (tout ça pour une diffusion de tracts et un pique nique) : dans ces deux antennes les directeurs ont imposé aux agents de cesser l’accueil et leur ont demandé de s’éloigner des dangereux chômeurs tout en appelant à leur secours une police qui ne n’avait pas toujours suivi le petit cortège de ces visiteurs fâchés avec la concurrence.

Questionnés sur l’utilisation des lampes bleues qui servent à vérifier les papiers des allocataires ayant l’air étrangers, ce qui permet d’identifier des sans papiers qui viennent ouvrir leurs droits au chômage après avoir cotisé pour les dénoncer à la préfecture, certains agents étaient fiers de dire qu’ils ne l’utilisaient pas. En revanche, le directeur adjoint du Pôle Emploi Dubail, désireux de prendre en main un personnel rétif à l’application de cette mesure en a revendiqué l’utilisation avant de dire que la pratique du contrôle d’identité est prise en compte dans l’évaluation des agents.

Heureusement, d’autres rencontres ont eu lieu, notamment avec une précaire solidaire qui a commencé un CAE (contrat d’accompagnement vers l’emploi) pour la brève campagne de vaccination contre la grippe H1N1 et qui, comme tant d’autres dans son cas, termine son contrat à trier les courriers chez Pôle emploi.

Alors que l’on programme l’exténuation des salariés jusqu’à a une improbable pension de retraite, alors que l’on brandit à nouveau la menace d’une suppression des allocations familiales pour absence à l’école, alors que Sarkozy extrémise l’offre raisonnable d’emploi en promettant à des chômeurs en fins de droits une allocation conditionné par l’obligation de prendre le premier emploi proposé, multiplions les actions dans les Pôle Emploi, les CAF, institutions de gestion de la précarité et ailleurs.

Rdv mercredi 28 avril à 11h, place de la République, terre-plein central

Rdv lundi 3 mai, à 11h, place de la République, terre-plein central

Action contre les boîtes de coaching à Brest

Récit des actions contre les boîtes de coaching qui pullulent sur le port de Brest.

Ce matin, un petit groupe de personne a rendu visite, comme il l’avait annoncé, aux boîtes de coaching qui pululent sur le port de commerce de Brest. A notre arrivée la première boîte (CRIT interim) ferme sa porte a double tour (terrorisé par la banderole apparemment) mais le collectif trouve une porte derrière et annonce aux profiteurs des actuelles politiques de l’emploi qu’ils sont en plein dans notre viseur. Les deux employées nous avouent qu’elles s’y attendaient parce qu’elles ont vu les copains hier à la télé, elles précisent que « c’est sûr ça va péter » alors que nous partons.

La petite troupe se dirige ensuite vers le CLPS, une discussion s’engage avec le directeur « qui ne fait pas de politique en dehors des urnes »... La palme revient à Catalys où une manageuse pas cool du tout qui semble tout droit débarquée d’un stage de com’ aux States nous reproche « d’être toujours dans le négatif » visiblement on ne parle pas de la merde ambiante dans les formations de Catalys (fun attitude oblige).

Ces visites nous ont renforcé, le 3 mai ça va chier.

Des gens du collectif en marche contre l’injustice sociale à Brest


À Rennes le même jour, trois boites de coaching et une plate forme du 39 49 de Pôle emploi ont été occupées. Comme dans d’autres villes, les rennais diffusent massivement : Pourquoi une grève des chômeurs ?

Le compte rendu de la journée à Rennes

Ni travail forcé Ni culpabilisation Ni management, Vive la grève des chômeurs !

Appel aux précaires : faisons de la grève du 3 mai le début d’une lutte prolongée

Inventer la grève des chômeurs, des intermittents et des précaires

Occupation de la salle du conseil d’administration du siège de Pôle emploi ce 3 mai - Grève des chômeurs !

Se sont joints à l’appel a la grève : AC ! Nice, Grenoble, le comité CGT des chômeurs rebelles de Lorient, le Comité pour une Répartition Equitable de l’Emploi et des Revenus (MNCP) à Montpellier, Les CAFards de Montreuil, le Collectif du 3 mai de Rennes, le Collectif précaires de Tours, le Collectif brestois en marche contre l’injustice sociale, le Comité contre le harcèlement des institutions totalitaires de Nantes, des chômeurs et chômeuses à Bruxelles, le Collectif chômeur-euse-s, Précaires Enragé-e-s (CPE) à Caen, ...

Pour contacter la coordination : Hexagonalchomeurs boum.org

La grève des chômeurs et précaires, un mouvement de fond contre l’isolement et la résignation - collectif du 3 mai / Matérialisation de chômeurs à la plate-forme téléphonique de Pôle emploi à Noisy-Le-Grand / Grève des chômeurs : tentative d’autoréduction à Rennes / La Grève des chômeurs déménage un Pôle emploi à Rennes / Grève des chômeurs : Aux conseillers de Pôle emploi / Chronique du piquet des chômeurs en grève à Montreuil / Grève des chômeurs : Absence à convocation autorisée après l’occupation de la direction régionale de Pôle emploi Bretagne / Pendant que les chômeurs et précaires trinquent, les DG de Pôle Emploi boivent du champagne. / La grève des chômeurs investit des Pôles emploi et des CAF à Quimper, Brest, Rennes, Nice, Menton, Montpellier, Paris, Caen, Lannion, Lorient, Tours / Pour une grève des chômeurs et précaires à Tours / Grève des Chômeurs - Soutien aux actions collectives des chômeurs et précaires - Solidaires SUD Emploi / Union syndicale Solidaires / Grève des chômeurs, intermittents et précaires : travailleurs sociaux, soyons solidaires de ceux qui occupent - Collectif NRV / Pourquoi une grève des chômeurs et précaires ? Collectif du 3 mai, Rennes / Sur les décombres du plein emploi : 9 Pôles et 6 boites de coaching occupés à Brest, Paris et Rennes / Ni Policemploi, ni coaching, rdv jeudi 22 avril

Thèses sur la grève des chômeurs et précaires

Engageons dès maintenant une grève des chômeurs contre notre subordination à l’ordre économique - Mcpl, Rennes

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009, Coordination des intermittents et précaires

La coordination des intermittents et précaires est menacée d’expulsion, signez, faites signer, la pétition en ligne en défense de l’existence de la Cip :

Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde

Face aux institutions, radiations, comptes et mécomptes, patrons, ne restons pas seuls :

Permanence CAP (pour les intermittents) : cap cip-idf.org

Permanence précarité (pour les autres) : permanenceprecarite cip-idf.org

Le lundi de 15h à 18h
à la coordination des intermittents et précaires
14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7
Tel 01 40 34 59 74