Lundi 29 novembre

lundi 27 septembre 2010
Dernière modification : vendredi 26 novembre 2010

18h30 Assemblé générale

Lors de celle du 15 novembre, il a été décidé d’appeler à la manifestation des chômeurs et précaires du samedi 4 décembre ainsi qu’à cette assemblée contre les réformes, et en particulier celle qui s’annonce de l’assurance-chômage. Cette bataille est préparée par des articles et déclarations d’experts, de proches du secteur de l’assurance, comme dans le cas des retraites. En matière de chômage comme de retraite, la durée d’emploi devrait tout normer... L’intermittence va aussi passer au crible d’une politique culturelle qui se donnait officiellement pour objectif une culture « pour tous », à la promotion de la culture « pour chacun » (devant sa télévision ? son home cinéma ? son ordinateur ?).

On connaît le programme, même si on ne sait pas exactement selon quelles modalités pratiques il sera mis en oeuvre : il y a trop d’intermittents, trop de chômeurs indemnisés qui n’acceptent pas n’importe quel emploi, trop de non-indemnisés qui ne se font pas suffisamment « entrepreneurs d’eux-mêmes », trop de compagnies de théâtre, trop de petites sociétés de production, trop de social, trop de liberté. Il faut à nouveau réinjecter de la concurrence dans tout ça.

Ne nous laissons pas faire. Depuis des lieux de culture dont les budgets sont squeezés (chacun étant invité à mendier le maintien de ses subs...), depuis les assemblées interpro et autres réseaux constitués lors de la mobilisation contre la réforme des retraites, nous pouvons reprendre l’initiative.

Théâtre l’Echangeur, 59 avenue du Général de Gaulle, 93 170 Bagnolet
M° Gallieni (ligne 3) à 150 m en sortant du métro à droite, ou bus : 76, 102, 318 arrêt : Général de Gaulle