Dimanche 4 novembre

lundi 15 octobre 2012
Dernière modification : jeudi 1er novembre 2012

19h30 La tension insurrectionnelle, rencontre avec les auteurs de « La tentation insurrectionniste » et des participants à la 3ème fournée de la revue Nous Autres. Écrit par des membres de la revue Temps Critiques, La tentation insurrectionniste (ed. Acratie) étudie les théories et pratiques qui se réfèrent centralement à “l’insurrection” - terme dont le regain ces 15 dernières années soulève beaucoup de questions - à partir d’un large corpus, en analysant les positions théoriques et les actions de nombre de groupes et revues, des Fossoyeurs du vieux monde à Os Cangaceiros, de la bibliothèque des émeutes à l’Appel et Tiqqun. Depuis d’autres conceptions du pouvoir et de l’Etat, les auteurs pointent des limites pratiques et théoriques : la ligne de partage ami/ennemi, l’apologie de l’émeute et l’entre soi qui va avec.
Dans son dossier intitulé « Le monde est-il fragile comme une vitrine ? », la revue Nous Autres part d’expériences “militantes”, de l’intérieur : des activistes espagnols dressent un bilan critique de 10 ans d’expérience accumulée en Espagne parmi les anarchistes, les communistes et les autonomes autour de cette idée d’insurrection ; d’autres reviennent sur des luttes anti-carcérales à Berlin ou interrogent le lyrisme messianique de « l’insurrection qui vient ».
Café-librairie Michèle Firk, à la Parole errante, au 9, rue François Debergue, à Montreuil, Métro Croix de Chavaux, ligne 9.