Chí´mage, intermittence : Un modí¨le d’indemnisation plus juste et moins coí »teux, Mathieu Grégoire

samedi 1er mars 2014
Dernière modification : mardi 4 mars 2014

« C’est aussi un enjeu « ¨politique et idéologique dans la mesure oí¹ les intermittents constituent un fí¢cheux exemple »¨de « « ¯flexisécurité »¯ » dans lequel « ¨la sécurisation de la flexibilité »¨passe par une socialisation « ¨du salaire, c’est-í -dire par »¨un revenu financé par « ¨les employeurs mais déconnecté »¨de la subordination í un employeur« ‰ »‰ ! »
extrait de cette tribune publiée dans L’Humanité

Une autre tribune de Mathieu Grégoire : Le régime des intermittents n’est pas un privilí¨ge

Le modí¨le d’indemnisation proposé par les coordinations d’intermittents et précaires en 2003 :

Contre-propositions pour une réforme de l’assurance-chí´mage des salariés intermittents

Après bien des soucis avec une Ville de Paris qui s’était pourtant engagée ànous reloger, la coordination a dà» déménager pour éviter une expulsion et le paiement d’une astreinte. Nous sommes actuellement hébergés àla commune libre d’Aligre.

Pour partager infos et expériences, ne pas se laisser faire, agir collectivement, passez aux permanences, les lundis de 15 à18h au Café de la Commune Libre d’Aligre, 3 rue d’Aligre, Paris 12ème, Tel : 01 40 34 59 74

Beaucoup d’argent parce que je suis nombreux