Jeudi 18 décembre

mercredi 26 novembre 2014
Dernière modification : vendredi 12 décembre 2014

Bagnolet

19h30, au Rémouleur, 106, rue Victor Hugo, M° Robespierre ou Gallieni. Soirée sur les luttes au Chili : Projection d’extraits de documentaires sur le mouvement étudiant de 2011 (60 min, VOSTFR) suivie d’une discussion.
La fin de la dictature en 1990 n’a pas signifié la fin du modèle social et économique ultra-libéral mis en place par le régime militaire. Le Chili reste un des pays les plus inégalitaires au monde. L’accès à l’éducation se traduit le plus souvent par un endettement sur des dizaines d’années pour les étudiants et leurs familles.

Le mouvement étudiant de 2011 marque un tournant. Des manifestations regroupent 200 000 personnes et se concluent par des affrontements massifs avec la police, des dizaines d’universités et des centaines de lycées sont occupés durant des mois, une grève générale bloque le pays et fait ressurgir les techniques militaires de la répression. Toute une génération remet en cause l’héritage de la dictature perpétuée par les gouvernements de gauche comme de droite. Aujourd’hui, si la tension n’est plus aussi forte, le mouvement se poursuit afin d’atteindre ses revendications initiales pour certains tandis que pour d’autres la révolte ne se limite plus aux seules exigences de l’accès à l’éducation.